Publié dans Politique

Conseil des ministres - L'exportation de zébus suspendue

Publié le vendredi, 01 février 2019

Une bonne nouvelle pour les consommateurs de viande de zébus à Madagascar. Le Conseil des ministres d'avant - hier a décidé d'adopter le décret portant interdiction d'exportation de zébus (sur pied ou en viande) par le ministère de l'Agriculture, de l'Elevage et la Pêche. Cette mesure s'inscrit dans la concrétisation de la promesse de campagne du Président Andry Rajoelina. D'ailleurs, cette mesure est inscrite dans la Politique générale de l'Etat (PGE) inspirée de l'Initiative pour l'Emergence de Madagascar (IEM) dans le volet « paix et sécurité ».

L'objectif évoqué dans ce volet est de garantir la paix durable dans tout le pays. L'arrêt immédiat de toute forme d'exportation de bovidés est ainsi adopté et s'accompagnera d'autres mesures comme la dotation d'hélicoptères pour lutter contre les vols de zébus afin de réduire ces vols de plus de moitié à court terme, l'accélération de la mise en place de système de surveillance des bétails et de leurs mouvements, le cadrage des Dina, la dotation en matériels adéquats des forces de sécurité urbaine comme rurale, la mise en place des centres de formation adéquats pour former nos forces d'intervention spéciale dans les zones rurales comme dans les zones urbaines, le redéploiement de nos militaires dans les zones rouges, et enfin la mise en place d'une nouvelle stratégie de sécurisation des zones urbaines et rurales.

Durant le régime HVM, la recrudescence des vols de zébus a sérieusement inquiétés les propriétaires de bovidés qui sont allés jusqu'à prédire la disparition de race bovine. La viande de zébu a également connu une hausse galopante sur le marché du fait de ces activités illicites liées à la filière bovine. Ce produit alimentaire est, en effet, parti de 8000 ariary le kilo pour atteindre les 12 000 ariary en ce moment. En outre, le régime Rajaonarimampianina a également vu la floraison des abattoirs qui a encouragé, de manière indirecte, les trafics de zébus.

La Rédaction

Fil infos

  • Armée Malagasy - Haro sur les conspirations
  • Preuves accablantes contre Paul R. et consorts - « Madagascar Oil » confirme le projet de coup d’Etat
  • Christian Ntsay sur la tentative d’assassinat du Président - « Ce n’est pas du cinéma, il est question de vie ! »
  • Emprisonné en Roumanie - Radu Mazère conteste son extradition de Madagascar
  • Frontières malagasy - Réouverture incertaine 
  • Tentative d’élimination physique du Président Rajoelina - L’Etat-major des armées françaises lâche les deux officiers arrêtés
  • Tentative d’élimination physique du Président Rajoelina - Les pièces à conviction saisies : Des armes de guerre et des milliards d'ariary
  • Projet d’attentat contre le Président de la République - Condamnation tous azimuts
  • Restitution des îles Eparses - Pas un mot des “collabos” !
  • Tentative d’élimination physique du Président Andry Rajoelina - Des ressortissants malagasy et étrangers arrêtés

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • CUA, la résurrection !
    Antananarivo, la ville d’Andrianjaka, la Ville des Mille renaît-elle de ses cendres ! Guy Willy Razanamasy resurgit-il de sa tombe ! Ou plutôt, le maire Naina Andriantsitohaina jouit-il de la réincarnation du Lahimatoan’Iarivo ! Autant de questions qui taraudent l’esprit en constatant de visu la prouesse du premier magistrat de la ville et son équipe autour de l’assainissement de la Capitale.Les trottoirs de Soarano-Behoririka se dégarnissent. Ces étalagistes, les petits marchands informels qui occupaient indûment les trottoirs déménagent, à contrecœur évidemment. A coup de sifflets, de cris et des huées, ils ont occupé la rue mais les éléments de la Police municipale épaulés par ceux de la Police nationale maîtrisent la situation. En fait, ils déclinent carrément l’offre de la Commune à savoir les recaser au « Tsenaben’ny Behoririka », un nouveau et joli bâtiment « Manara-penitra », de surcroît, dédié pour. Ces étalagistes délogés jugent trop exigus le 1,5…

A bout portant

AutoDiff