Publié dans Politique

Sommet de Sotchi - La Russie efface les dettes des pays africains

Publié le vendredi, 25 octobre 2019

Lors de la séance plénière du sommet Russie- Afrique, qui s’est tenu à Sotchi du 23 au 24 octobre derniers, Vladimir Poutine, Président de la Russie, a décrété un effacement de la dette des pays africains à hauteur de plus de 20 milliards de dollars. Moscou a annulé plus de 20 milliards de dollars de dettes accumulées par les pays africains à l'époque soviétique, a annoncé mercredi le Président russe Vladimir Poutine. "Ce n'était pas seulement un acte de générosité, mais aussi une manifestation de pragmatisme, car de nombreux États africains n'étaient pas en mesure de payer les intérêts sur ces emprunts", avait déclaré Poutine à TASS à la veille du sommet. S'adressant au forum Russie-Afrique à Sotchi, il a appelé à un doublement du commerce entre la Russie et les pays africains au cours des quatre à cinq prochaines années. Poutine a également déclaré que la Russie avait l'intention d'accroître sa présence en Afrique au niveau des Etats. Remerciant son homologue russe, le Président Andry Rajoelina, à la tête de la délégation malagasy à ce sommet, a souligné que l’effacement de ces dettes permettra aux pays africains d’investir dans des projets sociaux dans le domaine de l’énergie, de l’éducation, de la santé, des infrastructures et du transport.

Il affirme que ce sommet tombe à pic puisqu’il intervient à l’heure où les regards sont tournés vers l’Afrique grâce à la volonté de nos peuples, de nos acteurs économiques et de nos dirigeants à s’affirmer et à se développer enfin. Notre regain de dynamisme  économique inspire et convainc. Le Sommet de Sotchi, permettra de formaliser, redynamiser, les relations économiques entre l’Afrique et la Russie. Des relations appelés à se consolider, soutient-il, avant de rajouter que, les deux parties clarifient les termes de leur partenariat et élargissent les champs d’intérêts communs. « Nous allons coopérer et nous demandons à ce que ce soit mutuellement bénéfique, dans un esprit gagnant-gagnant », soutient-il. Rajoelina affirme entre autres que « pendant longtemps, l’Afrique a été la main-d’œuvre du monde, mais aujourd’hui, il est temps que nous soyons les maîtres d’ouvrage de notre destin ». Le tout premier sommet Russie-Afrique a réuni plus de 40 dirigeants africains à Sotchi.
La Rédaction

Fil infos

  • Descente inopinée à la maison de force de Tsiafahy - Le traitement de faveur de Mbola Rajaonah démasqué
  • Lutte contre la malnutrition - L'usine promise par le Président de la République embarquée
  • Assassinat de Danil Radjan - Des révélations de la famille en vue 
  • Sénatoriales - Sans surprise, le parti TIM officialise son boycott
  • Extradition de Raoul Arizaka Rabekoto - La partie malagasy attend la réaction des autorités françaises et suisses
  • Encadrement juridique des élections - La CENI avance des « amendements »
  • Détournements à la CNAPS - L’Exécutif amorphe contre Raoul Arizaka Rabekoto
  • Palais d'Iavoloha - L'ambassadeur « malgachophone » fait ses adieux
  • Carburants - L’Etat doit encore 83 milliards d’ariary aux pétroliers
  • KMF-CNOE – Etat malagasy - Le Conseil d’Etat se déclare incompétent

La Une

Editorial

  • En avant, la relance !
    Le pays suffoque. L'économie s'agenouille. La pandémie de Covid-19, la faucheuse, menace toujours. C'est dans une telle atmosphère moribonde que le peuple malagasy est appelé à avancer, à relever ensemble le défi de la relance. L'Etat desserre l'étau du confinement. Apparemment, le bilan de la Covid s'améliore au fil des jours. Le nombre de décès diminue considérablement jusqu'à descendre à zéro ces derniers jours. Certes, le bilan des nouveaux cas de contamination continue à garder son rythme mais les chiffres restent modérés jusqu'alors. Raison pour laquelle les décideurs politiques au niveau de l'Etat osent prendre des mesures courageuses dans le sens du déconfinement. Il en faut bien du fait que tout le pays risque de payer trop cher le coût d'un confinement continu.

A bout portant

AutoDiff