Publié dans Société

Covid-19 - Antananarivo envahie de nouveau par des cas positifs

Publié le dimanche, 21 juin 2020


115. Tel est le nombre de personnes infectées, identifiés au cours de ces deux  derniers jours, rien que pour Antananarivo.  Sur les 60 nouveaux cas déclarés samedi dernier, 44 ont été recensés dans la Capitale. « Vendredi dernier, l’Institut Pasteur de Madagascar a réalisé 151 tests PCR à Antananarivo dont les résultats ont révélé 44 personnes  positives, localisées dans la Capitale. De son côté, le laboratoire mobile mis à disposition à Toamasina a réalisé 100 prélèvements. A l’issue des analyses, 16  porteurs du virus, à savoir 12 venant de Fénérive-Est et 2 autres à Toamasina ont été identifiés », avance le Professeur Vololontiana H.M.D., porte-parole du Centre de commandement opérationnel - Covid-19, sis à Ivato. Et d’ajouter hier que sur les 296 prélèvements traités au cours des deux voire trois derniers jours par deux laboratoires d’analyses - à savoir le  Centre  d’infectiologie Charles Mérieux  (CICM) et le Centre hospitalier universitaire Joseph Ravoahangy Andrianavalona (CHU- JRA), 36 nouveaux cas positifs venant d’Antananarivo ont été recensés. « Le CICM a traité 156 prélèvements qui ont amené à la découverte de 36 personnes infectées, tandis que le laboratoire d’analyses de l’HJRA a recensé 20 autres cas confirmés venant de Toamasina. Quant à l’IPM, suivant son rythme habituel, cet établissement a officialisé 35 nouveaux cas confirmés à Antananarivo et un autre à Fianarantsoa sur 206 analyses effectuées en laboratoire. A cela s’ajoute un autre cas localisé dans la ville portuaire sur 60 prélèvements effectués », a  poursuivi la porte-parole du CCO - Covid-19.
157 nouveaux cas de guérison
Le record a été battu le week-end-dernier en termes de nouvelles contaminations mais surtout de cas de rémissions liées au coronavirus. Rien que samedi dernier, le CCO Covid-19 Ivato a comptabilisé 120 personnes qui sont sorties des hôpitaux. 108 patients guéris ont été pris en charge à Toamasina dont 31 ont été suivis au Centre d’Analamalotra, 22 autres au CRJS, 21 patients traités à leur domicile et 19 autres au centre Canada, 5 ayant été hospitalisés au CHU de Morafeno. 8 personnes ayant été traitées à  Moramanga ont également rempli les critères de guérison ainsi que 3 patients à l’hôpital de Befelatanana. Deux autres malades soignés à  Bongolava et au CHU d’Andohatapenaka ont également rejoint leur domicile après confirmation de leur guérison.
Hier, le bilan rapporté par le Professeur Vololontiana Hanta Marie Danielle a fait état de 34 personnes ayant contracté le coronavirus mais qui en sont sortis indemnes. Ce qui porte, en espace de deux jours, 157 personnes ayant recouvré la santé.
Par ailleurs, à la date d’hier, Madagascar a déploré 14 personnes décédées de la Covid-19.  Une femme de 54 ans qui a été hospitalisée au Centre hospitalier universitaire (CHU) d’Analakininina, Toamasina vient de succomber. Elle était parmi les patients présentant de formes  symptomatiques graves voire critiques, selon le Professeur Vololontiana Hanta Marie Danielle. De son vivant, elle développait un problème d’hypertension artérielle et a été diabétique. Tout cela qui a aggravé sa situation en étant atteinte du coronavirus.
Actuellement, Madagascar a déjà enregistré 1 596 cas confirmés depuis le 19 mars dernier. 655 d’entre eux sont guéris et 14 personnes n’ont pas survécu. Il reste ainsi 928 patients au niveau des hôpitaux respectifs dont 9 présentant des formes graves de la maladie.

Recueillis par K.R.

Fil infos

  • Sècheresse - Une responsabilité collective
  • Base Toliara - Le manque de communication comme problème de fond
  • Mutinerie à la prison de Farafangana - Le ministre de la Justice donne carte blanche aux sénateurs
  • Période de sécheresse intense - Tout l'océan Indien touché!
  • Mise en place d’une commission d’enquête au Sénat - La dernière tentation de … Rivo Rakotovao & Co
  • Projets présidentiels en éducation - 15 écoles « manara - penitra » opérationnelles, 59 autres à construire !
  • Education, violences sur les mineurs, Kere, … - Le Président Rajoelina répond aux questions d’une trentaine d’enfants
  • Problèmes d’approvisionnement en eau de Fianarantsoa - Les solutions urgentes instaurées
  • Scrutin du 11 décembre - Les téléphones interdits dans l’isoloir
  • Sénatoriales - Vers la razzia IRMAR !

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Elu ou nommé, faux débat !
    Ces derniers temps, à l’approche des sénatoriales, les esprits s’échauffent et les faux débats pullulent. A mesure que la date du 11 décembre se précise, les fumées noires qui s’échappent du volcan en éveil alourdissent et noircissent l’atmosphère. On étouffe.A l’allure où vont les choses de la politique, les poids lourds de l’opposition risquent fort de se retrouver à la touche. En s’élargissant davantage, la plate-forme acquise à la cause défendue par le jeune président Rajoelina Andry Nirina occupera le terrain. La hantise de l’exclusion déclenche chez les activistes du RMDM une hystérie. A eux s’ajoutent les ténors du Groupe de Panorama dont la traversée du désert risque de se prolonger indéfiniment. Et alors, tous les moyens sont bons pour tenter de déstabiliser le pouvoir. L’entame de la campagne électorale, depuis hier 19 novembre, fait monter d’un cran la tension. Aussi étrange qu’inquiétant soit-il mais vrai, un certain remous s’invite…

A bout portant

AutoDiff