Publié dans Société

Résultats du CEPE - Une progression de 2 % pour la CISCO Tana-ville

Publié le lundi, 07 septembre 2020

Des efforts louables. Malgré la suspension des cours pendant des mois et dont les enseignants et parents se sont inquiétés sur des impacts négatifs sur les résultats de l'examen pour l'obtention du Certificat d'études primaires élémentaires (CEPE), c'est tout à fait le contraire qui s'est produit dans la Circonscription scolaire (CISCO) d'Antananarivo ville. En effet, le taux de réussite a connu une hausse d'environ 2 %, soit 69,49 % contre 67,55 % l'année dernière. Par contre, ceux des deux CISCO d'Antananarivo-Avaradrano et Atsimondrano ont un peu régressé. Pour cette session 2020, leurs taux de réussite sont respectivement de 75,47 % contre 79 % et de 78,64 % contre 79,61 % en 2019.

 

Comme l'année dernière, les résultats du CEPE et ceux du concours d'entrée en classe de sixième au niveau des Collèges d'enseignement général (CEG) ne sont pas publiés en même temps. Ces derniers seront publiés ce jour auprès de chaque CEG mère, selon les informations émanant de la CISCO d'Antananarivo-ville. « Cette décision a été prise afin que les responsables ne se précipitent pas pour la sortie des résultats, mais se concentrent plutôt sur la transcription des notes et la délibération, en tenant compte des places disponibles auprès des collèges », avance un responsable au sein de ladite CISCO. Ainsi, la moyenne délibératoire varie en rapport avec la capacité d'accueil au sein des CEG. Dès dimanche dans la soirée, les élèves ont pu consulter les résultats via les opérateurs téléphoniques mobiles. Ceux-ci sont également accessibles sur le site web du ministère de l'Education nationale. A cet effet, les usagers trouveront un moteur de recherche où ils peuvent inscrire soit le numéro matricule, soit le nom complet du candidat.

Ce jour, c'est au tour des élèves dans les deux ex-Provinces de Mahajanga et Fianarantsoa de procéder aux épreuves du CEPE.

Anatra R.

Fil infos

  • Paiement des bourses - Solution en cours malgré tout
  • Traitement de Covid-19 - Le couple Rajoelina met du baume au cœur des malades
  • La Fièvre de la Vallée du Rift frappe de nouveau - Un millier de têtes de cheptel atteint
  • Serial killer - Un quinquagénaire récidiviste fut repris
  • Destitution du maire élu de Nosy Be - La décision controversée du Conseil d’Etat suspendue
  • Haute Cour constitutionnelle  - Les nouveaux juges d’Ambohidahy prennent fonction
  • Trafic d’influence et usurpation de titre - Un assistant parlementaire déféré au Parquet
  • Réunion du TIM et RMDM - Trêve ou mauvais coup en préparation ?
  • Prix exorbitants et détournement de médicaments - Des répressions sévères attendent les contrevenants !
  • Un parfum de scandale à Nosy Be - Avec 5% de voix, un candidat déclaré maire

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Et… la vie continue !
    La pandémie de Covid-19, variant sud-africain, assomme le pays. Le dernier bilan affiche la gravité et la dangerosité du virus. On parle, sans ambages, de record de nouveaux cas. La barre de cinq-cent-cinquante (nouveaux cas) est dépassée en une journée (du 8 au 9 avril) ! Et celle du décès atteint même au-delà de dix. La page « nécro » des quotidiens de la Capitale est prise d’assaut. Analamanga détient toujours le triste palmarès avec quatre-cent-trente-neuf (nouveaux cas). Et on n’est pas encore au bout de nos peines. Personne n’est en mesure d’anticiper à quand le bout du tunnel ! Catastrophique ! Apocalyptique ! Mais, attention ! La vie continue ! Et les problèmes classiques sinon « traditionnels » continuent aussi de sévir, redoublent même d’intensité. Que les tenants du pouvoir ne se trompent pas. Au front, ils ont en face non pas un seul « ennemi » (le variant…

A bout portant

AutoDiff