Publié dans Société

Groupe Filatex - Dons d’intrants agricoles pour la Commune d’Ambohijanaka

Publié le dimanche, 26 septembre 2021



25 « angady », 44 arrosoirs, 11 pulvérisateurs, 5 sarcleuses, 2 tonnes d’engrais biologiques, 150 kg de semences de riz certifiés dont 50 kg de FOFIFA 160 pour le riz irrigué et 100 kg de B22 pour le riz pluvial « sur tanety ». A cela s’ajoutent des semences, utilisées dans 2,32 Ha de rizières et 5,5 Ha de parcelles pour les cultures maraîchères. Ce sont les éléments qui composent le lot d’intrants agricoles offerts par le groupe Filatex, vendredi dernier aux habitants de la Commune d’Ambohijanaka. En outre, des formations en riziculture « sur tanety » ont également été données pour faire face au problème d’accessibilité à l’eau rencontré par les agriculteurs. « Nous avons initié en septembre 2019 un programme baptisé ROSO. Il a été élaboré pour assurer la sécurité alimentaire  de ladite Commune et les revenus des familles bénéficiaires. Malgré la pandémie de Covid-19, le premier volet du programme a connu une franche réussite. Actuellement, la deuxième année d’intervention dudit programme en est à son 7ème mois d’activité avec 24 groupements de type VSLA (« Village Savings and Loan Association » ou Association Villageoise de Crédit Epargne), actifs et comprenant plus de 288 personnes », a souligné Tanteraka Rakotoarisoa, directeur RSE du Groupe Filatex.  Et de poursuivre que pour cette seconde année d’intervention, les activités sont principalement axées sur le perfectionnement des cultures d’élevage déjà menées par les paysans. « Le programme a entamé un recyclage des formations qui ont rencontré un plus grand taux de réussite, tout en sachant que parmi ces 288 personnes, 229 en sont déjà bénéficiaires depuis la première année », a-t-elle ajouté.
Rappelons qu’au cours des 6 premiers mois d’intervention, divers volets ont pu être abordés. Il s’agit de la pratique de la méthode SRI ou Système de Riziculture Intensive, les nouvelles techniques de culture maraîchère ainsi que les bonnes pratiques en élevage, notamment de volailles, bovin, porcin et éventuellement en pisciculture.
A titre d’information, pour cette nouvelle campagne rizicole 2021-2022, l’attente du rendement de production est de 12 T/Ha au minimum par la pratique du SRI. Le programme va intervenir dans l’amélioration du système d’élevage pour les bénéficiaires - notamment en suivant les normes requises - ainsi que dans la campagne de vaccination des animaux, dont la plus récente a visé 1 000 têtes de volailles.
Recueillis par K.R.

Fil infos

  • Famine dans le Sud  - Le Président aborde l’urgence avec les partenaires internationaux
  • Trouble et insécurité - Mise en garde du ministère de la Justice
  • Lutte contre les trafics de ressources - Le ministre des Transports rappelé à l'ordre !
  • Aéroport international Ivato - Un Français extradé tente de se mutiler
  • Tentative d'exportation illicite - Des pierres précieuses d'une valeur de 500 000 dollars interceptées
  • Assemblée nationale - Vers un nouveau face-à-face houleux avec l’Exécutif 
  • Accident dans le cortège présidentiel - Le petit Tsihoarana succombe à ses blessures
  • Forêt d’Ankarafantsika - Au moins 3 250 hectares ravagés par le feu
  • Norbert Lala Ratsirahonana - “ Non à l’impunité ! ”
  • Gouverneur de Betsiboka - La lutte contre le grand banditisme érigée en priorité
Pub droite 1

Editorial

  • L’inévitable rappel !
    La Présidence fonce dans le tas. Conscient du degré alarmant du laxisme dans certains secteurs de l’administration, le sommet de l’Etat se décide, enfin, à prendre la situation en main. Un ministre fait même l’objet d’un rappel à l’ordre de la Présidence. Il fallait à tout prix prendre le taureau par les cornes.

A bout portant

AutoDiff