Publié dans Société

Météo - Une autre zone suspecte menacerait déjà Madagascar

Publié le lundi, 24 janvier 2022


La sortie en mer de la perturbation tropicale ayant parcouru la Grande île le week-end dernier d'Est en Ouest n'est qu'un soulagement passager pour la population. Actuellement, Météo Madagascar  surveille déjà un nouveau système.  Sur l'extrême Est a été  détectée une autre zone suspecte qui présente des signes d’organisation. Selon le communiqué de Météo Madagascar hier vers midi,  les données en surface révèlent déjà une circulation cyclonique encore allongée avec des vents de 50 à 60 km/h loin du centre sous les amas nuageux. Pour cette raison, elle pourrait s’approcher de nos côtes à longue échéance. «  Les tendances des données analysées permettent d’anticiper une condition atmosphérique et océanique favorable au maintien et au développement de cette zone suspecte. Une évolution nette est attendue vers mercredi. Jusqu’au début de la semaine prochaine, un déplacement modeste vers l’Ouest-Sud-Ouest à Sud-Ouest est envisagé avec une chance accrue de développement en une nouvelle tempête tropicale. Dans cette  perspective de trajet, celle-ci s’approchera d’abord des îles Mascareignes », a prévu la Direction générale de la Météorologie. Cependant, elle tient à rassurer la population qu'aucune menace d’une perturbation cyclonique n’est pour le moment envisagée.
Vigilance « rouge »
En outre, la situation météorologique à Madagascar demeure toujours favorable aux inondations généralisées, à la stagnation des eaux,  aux glissements et éboulements de terrains. Les études prévisionnistes  effectuées par la Direction  générale de la Météorologie sise à Ampandrianomby ont encore confirmé que le temps reste maussade dans plusieurs localités. Des pluies localement abondantes  persistent notamment sur le Nord-ouest et le centre Est. « Des vents forts de 40 à 50 km/h avec des rafales de 70 Km/h ainsi que des mers agitées vont persister », ont indiqué les prévisionnistes. Et d'ajouter que la vigilance « rouge » reste en vigueur pour les Régions de Sofia, Analanjirofo, Alaotra, Boeny et Betsiboka. Les habitants des Districts de Besalampy, Maintirano  Toamasina I et II, ainsi que Brickaville et Vatomandry doivent particulièrement rester vigilants.

En ce qui concerne la perturbation cyclonique qui se trouve dans le canal de Mozambique, comme prévu, elle s’est intensifiée et a été baptisée au nom d’ANA. Hier, vers 3h locales, son centre a été positionné à 251 km à l’ouest du Cap Saint-André (Vilamatsahy). Le vent moyen est monté à 75 km/h  avec des rafales de 105 km/h. Elle a poursuivi son cap vers l’Ouest à raison de 18 km/h. Et elle a atterri à Mozambique hier.

Fil infos

  • Vol d’or au ministère des Mines - Les responsables successifs s’en lavent les mains
  • Drame à Nosy Varika - Une mère de famille et ses fillettes meurent calcinées
  • Accident routier au fasan’ny Karàna - Un motocycliste broyé par un poids lourd
  • Autoroute Antananarivo - Toamasina Contrat signé incessamment
  • Assassinat d’une jeune fille à Moramanga - L’ex-petit ami à Tsiafahy
  • Commune urbaine d’Antananarivo - Un millier de caméras pour surveiller les rues de Tana
  • Tribunal de Nîmes - Un Malagasy condamné à 7ans d’emprisonnement pour agression sexuelle
  • Paiement des bourses universitaires - Trente milliards d’ariary d’économies grâce à la digitalisation
  • Moramanga - Le sosie de Jerry Marcoss décapité
  • Fête de l’indépendance - Circulation perturbée à Anosy et Mahamasina

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Identité nationale
    Que la fête commence ! Que les choses sérieuses débutent ! Bref, que le plat de résistance soit servi ! Le clou des cérémonies de la célébration de la Fête nationale arrive ce jour de 25 juin, la veille de la date du Soixante-deuxième anniversaire du retour à la souveraineté nationale. En effet, après avoir été colonisée pendant 64 ans, la Grande île accède le 26 juin 1960 à l’autodétermination.

A bout portant

AutoDiff