Publié dans Société

Vaccin anti-covid-19 - Les doses pour les moins de 18 ans arriveront bientôt !

Publié le mardi, 14 juin 2022

En janvier dernier, l'Académie nationale de médecine de Madagascar (ANAMEM) a autorisé l'administration de la dose additionnelle et la dose « boost ». Maintenant, ce même organisme recommande aux Malagasy âgés de 12 à 18 ans de recevoir une dose de vaccin dont Pfizer. Cependant, il y a une semaine, un nouveau comité traitant toutes les activités portant sur le vaccin anti-Covid-19 à Madagascar a été mis en place par la Banque mondiale, en collaboration avec toutes les entités concernées. Toutes les décisions s'y rapportant requièrent ainsi leur validation. Une source auprès du ministère de la Santé publique a avancé que cette autorisation pour la vaccination des moins de 18 ans n'attend plus que leur aval.

Pour le Gouvernement américain, il s'agit d'une mesure importante que le Gouvernement malagasy peut prendre dès maintenant, et qui contribuera vraiment à faire avancer les choses. « Nous voulons que davantage de personnes ici à Madagascar se sentent en sécurité et libérées du danger du coronavirus. Actuellement, 4 % de la population sont vaccinés. Nous voulons que ce chiffre soit beaucoup plus élevé, plus proche de ce que nous avons vu ailleurs où certains pays ont immunisé jusqu'à 60 % de leurs populations (…) Les gens âgés de moins de 18 ans représentent une très grande partie de la population. Et si nous pouvons les vacciner, ils pourront aller à l'école, sortir avec leurs amis, vivre en sécurité, et ils n'auront plus à vivre dans la peur du virus », a déclaré Tobias Glucksman, chargé d'affaires américain à Madagascar, samedi dernier, afin d'encourager les Malagasy à se faire vacciner contre la Covid-19.

Notons que la vaccination se fait toujours à titre de volontariat à Madagascar. Depuis le mois de janvier dernier, les personnes affichant un schéma vaccinal complet peuvent rajouter une autre dose cinq mois après la première injection. Les personnes qui ont reçu les deux premières doses d'AstraZeneca ou Covishield ont pu faire une injection d'une dose « boost » de Pfizer. Pour celles ayant reçu le vaccin Janssen en primo-vaccination, elles ont pu administrer le vaccin Pfizer en dose de rappel. Et enfin, pour les primovaccinés en double dose de Pfizer, le même vaccin est recommandé pour une troisième dose additionnelle. En outre, dans le cadre de lutte contre la Covid-19, Madagascar a reçu environ 44.625.060 doses de Covishield, AstraZeneca, Jonhson & Johnson, Sinopharm et Pfizer. Cette année, le Plan National de Déploiement et de Vaccination (PNDV) et la Direction du Programme Elargi de la Vaccination au sein du ministère de la Santé Publique s'attendent à la vaccination de 8.986.711 personnes. Et d'une manière globale, Madagascar prévoit toujours d'immuniser 15.663.292 individus, soit 50,5 % de la population malagasy jusqu'en 2023.

K.R.

 

Fil infos

  • Affaire Ketakandriana Rafitoson/GEL - Immixtion étrangère au parfum de litchi 
  • Série d’inaugurations - Le Président de la République gâte Manakara
  • Anisha - Séjour compromis en France 
  • Antoko Hiaraka Isika - Les citoyens sensibilisés à s’inscrire sur la liste électorale à Manjakandriana 
  • Les actus en bref
  • Partenariat public-privé - Pharmalagasy intéresse les Egyptiens
  • Dénonciation calomnieuse et dénigrement - Plainte contre la responsable de Transparency Madagascar
  • Pêche et aquaculture artisanales - Importance reconnue
  • JIRAMA - Les ingérences du ministère dénoncées par l’intersyndicale
  • Lancement de la campagne de litchi - Première soirée sur les chapeaux de roues

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Brillante étoile !
    Anisha a remporté la manche. Ce samedi 26 novembre lors de la finale de la Xème saison de la « Star Academy 22 », la Malagasy Anisha a dominé et survolé la partie. D’une voix exceptionnelle, d’une prouesse extraordinaire, elle a envoûté le public. Artistes de renom d’ici ou d’ailleurs reconnaissent d’une seule voix qu’Anisha dispose en elle un immense talent. L’ensemble de la diaspora malagasy établie en France se donne le cœur et la main pour la soutenir jusqu’à la fin. Louis, Enola et Léa, les autres finalistes ce samedi soir, n’ont pu rien faire.

A bout portant

AutoDiff