Publié dans Société

Téléphérique à Antananarivo - Les travaux avancent bien

Publié le dimanche, 17 septembre 2023

Le projet de Transport par câble (TPC) est en bonne voie et entre dans la phase de renforcement des infrastructures. Ainsi, ce week-end, les gros œuvres au niveau de la gare et de la cabine d'Anosy sont terminés. Actuellement, il reste à peaufiner les rouages qui feront tourner la gare. Selon le Secrétariat d'Etat en charge des Nouvelles villes et de l'habitat (SENVH), les travaux vont se poursuivre avec l'installation des poulies et du moteur qui fera tourner le câble.

Le secrétaire d'Etat en charge des Nouvelles villes, Gérard Andriamanohisoa a effectué une visite des lieux samedi dernier et a pu constater l'avancée des travaux. Selon lui, les entreprises en charge dudit projet de TPC, à savoir Colas et Poma, se sont également mis d'accord sur les codes couleurs à utiliser sur la ligne Orange reliant Ambatobe et Anosy. 

Lors de cette descente, il a été rappelé que les abords des lieux seront reverdis afin de garantir une harmonie avec l'environnement. En plus, les pieux et la fondation au niveau de la gare Soarano sont en phase de finition. Du coté des marchands de la « Petite vitesse », touchés par le projet, les 30 nouveaux box sont prêts. Ils vont accueillir pas moins de 150 marchands.

Par ailleurs, la cabine (appareil n° 2) qui desservira le tronçon Soarano - Ankorondrano - Ivandry est en route vers Madagascar, tandis que l'appareil n° 3 réservé au tronçon Analamahitsy Coliseum - Ambatobe est en phase de commande.

Il est à rappeler que le trajet entre ces deux points est d'environ 9 km, et il faudra 35 minutes pour les relier. Cela représente un gain de temps considérable par rapport à la voie terrestre où il faut compter pas moins d'une heure et demie, sans compter les embouteillages qui vont retarder le délai du trajet.

En tout, la ligne Orange compte 6 gares intermédiaires et 51 pylônes sur un trajet d'une trentaine de minutes. Le tarif sera de 3.000 à 4.000 ariary, ce qui s'avère une somme intermédiaire entre prendre un taxi ou un taxi-be, tout en bénéficiant de la rapidité du parcours. Anosy, Soarano, Ankorondrano, Analamahitsy et Ambatobe seront les principaux quartiers desservis par le téléphérique.

 

Nikki Razaf

Fil infos

  • Forum des dirigeants mondiaux à Genève - Des opportunités multiples pour la Grande île 
  • Retour sur la scène politique - Des politiciens ratent le coche 
  • ACTU-BREVES
  • Nouvel ordre économique mondial - Le Président Rajoelina appelle les pays à l’action
  • Incitation à la haine et diffamation - L'Administration douanière reste de marbre
  • Ambinaninony Brickaville - La propriété d’une lanceuse d’alerte incendiée
  • ONU Commerce et développement - Début du forum des dirigeants à Genève
  • Elections législatives - La débâcle de l’Opposition 
  • ACTU-BREVES
  • Parti TGV - A la recherche d'un nouveau souffle

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Sur tous les fronts !
    Rajoelina Andry Nirina, Président de la République de Madagasikara, fonce sur tous les fronts. Accompagné de son épouse, fidèle à ses côtés, il arpente et dévale monts et vallées. C’est dur d’être numéro Un d’un pays qui se débat contre les emprises de la pauvreté. Le couple présidentiel assume. Hier en Corée du Sud ! Avant-hier à l’Union africaine. Aujourd’hui à Genève. Demain et le lendemain, ailleurs ! Le feu professeur Zafy Albert bâtit sa notoriété en faisant le tour de Madagasikara, à travers ce qu’on appelait le « Mada – raid ». Des descentes de proximité, que le professeur-président effectuait, visaient à rencontrer les concitoyens là où ils se trouvent. Des contacts directs que les gens appréciaient beaucoup. Le feu colonel Ratsimandrava Richard, le père du Fokonolona, parcourait le pays, par le moyen du « Ala-olana », afin d’apporter des solutions aux problèmes quotidiens de la population à la…

A bout portant

AutoDiff