Publié dans Société

Crise d'eau - Instauration d'un "tour d'eau" dans plusieurs quartiers

Publié le mercredi, 12 juin 2024
Crise d'eau - Instauration d'un "tour d'eau" dans plusieurs quartiers Crédit photo : fournie

La JIRAMA a dévoilé un calendrier de délestage pour l'eau dans 9 quartiers de la Capitale, hier. Selon les informations fournies par la société, le déficit de production à Antananarivo et ses environs atteint actuellement environ 60 000 mètres cubes, en grande partie en raison de pannes fréquentes et de la vétusté des réseaux de distribution. Pour faire face à cette situation, la JIRAMA a pris des mesures urgentes dont la publication d'un planning de rotation de l'eau. Les quartiers touchés par ces mesures, d'après l'annonce officielle de l'entreprise, comprennent Mandroseza, Ankatso, Alasora, Ambohidrapeto, Ampitatafika, Anosiala, Ankaraobato, Iavoloha et Analamahitsy, ainsi que leurs environs. Ce mercredi, les quartiers desservis entre 19h et 5h du matin seront Ankaraobato, Ifarihy et Soamahavory, tandis que Tongarivo ne sera pas alimenté pendant cette période. Dans le secteur d'Alasora, Alasora ambony bénéficiera d'une distribution d'eau de 21h à 4h du matin, tandis qu'Ambohidrazaka et Mahatsinjo seront privés de ce service. Entre minuit et 4h du matin, il est prévu que les quartiers d'Ilafy, Ambatobe et le réservoir d'Analamahitsy vont être approvisionnés en eau, tandis que Soavimasoandro, Ivandry, Analamahitsy et Ambohitrarahaba ne seront pas desservis. En plus du plan de rotation, la société nationale d’eau et d’électricité a également annoncé d'autres mesures pour répondre à la crise, notamment la distribution d'eau par camions-citernes et l'équilibrage des réseaux de distribution. Ces mesures visent à atténuer les désagréments pour les habitants touchés tout en travaillant à résoudre les problèmes structurels qui affectent la production et la distribution d'eau dans la région.
Carinah Mamilalaina

Fil infos

  • Nouveau Gouvernement - Les lobbyings agitent en coulisses
  • Eradication de la poliomyélite - Fy, jeune influenceuse et défenseuse des jeunes pour la vaccination
  • Nouveau Gouvernement - Après Paris, Bissau et Luanda ?
  • ACTU-BREVES
  • Actu-brèves
  • Nouveau Gouvernement Ntsay Christian - Amputé de deux poids lourds
  • Prétendus « sujets Bacc » - Deux facebookers arrêtés
  • Edgard Razafindravahy à la tête de la COI - Rayonnement de Madagascar dans l'Océan indien 
  • ACTU-BREVES
  • Actu-brèves

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Secteur combatif
    Le tourisme, le fer de lance pour la relance de l’économie nationale, se trouve en tête de la ligne du front dans la bataille sans merci contre la malédiction, si on peut s’exprimer ainsi, qui semble s’éterniser. En effet, il faut batailler dur si l’on veut briser à jamais le blocage en béton gênant la remontada. En diapason avec le ministère des Transports et de la Météorologie, le département du Tourisme et de l’Artisanat, en tête de peloton, sous l’impulsion de l’inamovible ministre Randriamandranto Joël conduit en tandem avec le ministre Ramonjavelo Manambahoaka Valéry Fitzgerald, le combat. En fait, les ministères du Tourisme et des Transports sont deux départements appelés à unir leur force dans un cadre de stratégie commune afin de coordonner les actions.

A bout portant

AutoDiff