Publié dans Société

Imposture et extorsion - Quatre suspects agissent aux noms de ministres

Publié le mardi, 09 juillet 2024

Depuis mai dernier, quatre individus ont été incarcérés pour extorsion en se faisant passer pour le ministre de la Sécurité publique ou encore membres du Gouvernement. Cette affaire s'est produite dans la Région de Boeny, il y a quelques mois de cela. Et les quatre larrons, qui ont agi indépendamment, c'est-à-dire chacun de leur côté, ont utilisé Facebook pour attirer leurs victimes dans leur arnaque. D'où l'intervention du service de la cybercriminalité de la Police pour les identifier et finalement les interpeller avec le résultat que l'on connaît.

Même si les concernés n'appartiennent pas à un même et quelconque réseau, en revanche leur mode opératoire est presque similaire : ils prétendent pouvoir recruter et embaucher des futurs fonctionnaires dans un ministère. Et tous se servaient d'un "compte fake" pour parvenir à leur funeste objectif.

Selon la Police, les suspects, bien qu'ils aient opéré depuis la Région de Boeny, ont arnaqué bien des victimes, et ce, à l'échelle nationale.

Cependant, la Police n'a pas indiqué combien ont-ils pu déjà empocher en arnaquant ainsi les gens. "Bien que la Police n'ait reçu aucune plainte, elle a agi par saisine d'office pour mener l'enquête", confie une source policière.

Enfin, l'information n'a été divulguée qu’assez tardivement sur ordre de l'actuel ministre de la Sécurité publique. En cause, ce haut fonctionnaire de la Police, qui est également visé et cité par les bandits, a voulu que l'enquête soit terminée, et qu'il n'y a plus d'autres et d'éventuels complices des suspects à démasquer, pour que le même ministre ait finalement autorisé à révéler l'affaire au public.

 

Franck R.

Fil infos

  • Nouveau Gouvernement - Les lobbyings agitent en coulisses
  • Eradication de la poliomyélite - Fy, jeune influenceuse et défenseuse des jeunes pour la vaccination
  • Nouveau Gouvernement - Après Paris, Bissau et Luanda ?
  • ACTU-BREVES
  • Actu-brèves
  • Nouveau Gouvernement Ntsay Christian - Amputé de deux poids lourds
  • Prétendus « sujets Bacc » - Deux facebookers arrêtés
  • Edgard Razafindravahy à la tête de la COI - Rayonnement de Madagascar dans l'Océan indien 
  • ACTU-BREVES
  • Actu-brèves

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Secteur combatif
    Le tourisme, le fer de lance pour la relance de l’économie nationale, se trouve en tête de la ligne du front dans la bataille sans merci contre la malédiction, si on peut s’exprimer ainsi, qui semble s’éterniser. En effet, il faut batailler dur si l’on veut briser à jamais le blocage en béton gênant la remontada. En diapason avec le ministère des Transports et de la Météorologie, le département du Tourisme et de l’Artisanat, en tête de peloton, sous l’impulsion de l’inamovible ministre Randriamandranto Joël conduit en tandem avec le ministre Ramonjavelo Manambahoaka Valéry Fitzgerald, le combat. En fait, les ministères du Tourisme et des Transports sont deux départements appelés à unir leur force dans un cadre de stratégie commune afin de coordonner les actions.

A bout portant

AutoDiff