Publié dans Société

Académie nationale des arts et de la culture - Le ministère de la Communication sollicite l’appui des acteurs concernés

Publié le vendredi, 01 mars 2019

« La diversité culturelle est une caractéristique inhérente à l’humanité. Elle constitue un patrimoine commun de l’humanité et crée un monde riche et varié qui élargit les choix possibles, nourrit les capacités et les valeurs humaines ». Ces quelques lignes tirées du préambule de la convention de l’UNESCO sur la culture, montre suffisamment l’importance qu’il y a à promouvoir et à protéger la diversité culturelle. Madagascar a un peu négligé cette diversité culturelle. Actuellement, les acteurs culturels la mettent à sa vraie place pour en faire une arme pour le développement du pays.
En effet, dans le but de promouvoir l’art, la culture et toutes les disciplines artistiques tout comme le patrimoine malagasy, le ministère de la Communication et de la Culture projette de réaliser un grand projet qui consiste à mettre sur pied la première Académie nationale des arts et de la culture. « J’annonce la création d’une grande Académie nationale des arts et de la culture, laquelle soutiendra efficacement la promotion des jeunes talents venant de tous les horizons. En outre, il s’agira d’une plateforme très à l’écoute des besoins de tous les acteurs culturels. On aidera aussi le volet pédagogique à travers la culture, entre autres, avec la mise en place de conservatoires agréés pour initier à toute forme d’art, tels que la danse, le chant ou le cinéma », a annoncé Lalatiana Andriatongarivo Rakotondrazafy durant son premier discours en tant que ministre.


Une belle occasion
Une déclaration qui reste avant tout une  promesse. Raison pour laquelle elle sollicite l’aide de tous les acteurs culturels de la Grande île, ayant des idées ou des suggestions dans l’élaboration de ce projet pour les proposer directement au ministère de tutelle. Ainsi, un appel a été lancé par le ministère de la Communication et de la culture. « D’après le programme gouvernemental, dans le cadre de la promotion de la culture, nous sollicitons l’aide de tous les acteurs culturels travaillant dans le monde de la culture et de l’art pour apporter leurs suggestions et du soutien en matière de conception ou technique dans l’élaboration de la première Académie nationale des arts et de la culture. Ceux qui sont disponibles à contribuer à ce projet pourront venir directement à la Bibliothèque nationale sise à Anosy, du lundi 4 mars à  8 heures jusqu’au lundi  18 mars à 16 heures, dans le bureau du directeur de la Culture et y apporter les documents résumant  leurs idées ou des commentaires », affirme le communiqué publié par le ministère.  Toutes les disciplines sont ainsi concernées, notamment l’art plastique, l’art visuel, la musique, la littérature, l’art de la parole et de la scène, la danse, le cinéma, l’art médiatique ou encore la bande dessinée. Ceux qui ont des idées de ce que pourra être la future Académie nationale des arts et de la culture ne devront donc pas manquer cette occasion pour se manifester afin de permettre l’épanouissement et la mise en lumière de chaque discipline.
  Tahiana Andrianiaina

Fil infos

  • Lalatiana Rakotondrazafy Andriatongarivo - « Paul Rafanoharana n’a jamais été conseiller du Président de la HAT »
  • Menaces intérieures et extérieures - Les Forces armées derrière le Président
  • Ralaialitiana Andrianarisoa, témoin d’histoire - « La mise en cause des intérêts économiques de sociétés étrangères entraîne à chaque fois la déstabilisation du régime »
  • Tentative d’élimination physique du Président Rajoelina - « Un tel projet va à l’encontre des valeurs malagasy »
  • Cardinal Tsarahazana Désiré à Iavoloha - « Les catholiques s’opposent à la violence et l’attentat à la vie »
  • Kidnapping à Anjozorobe - Un suspect échappe de la protection des Forces et meurt lynché
  • Présidents en exercice à Madagascar - Au moins quatre attentats manqués depuis 1975
  • Conjoncture - Une inflation à surveiller de très près !
  • Tentative d'élimination physique du Président - 11 gendarmes dont 4 GSIS et deux généraux auditionnés
  • Mobilisation pour le Sud - Vers la capitalisation des ressources en eau

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Trop de princes !
    Que la triste et choquante tentative d’élimination physique de la personne du Chef de l’Etat ne nous voile pas les réalités toujours compliquées et encore difficiles vécues par les concitoyens. Qu’il nous soit permis de dresser sans état d’âme, ni complaisance ou détours le tableau qui met en relief la vie nationale vue surtout sous l’angle du train de vie des « Mpitondra Fanjakana ». Et qu’il nous soit admis également de rappeler, en toute humilité et en toute franchise, les consignes decelui à qui le peuple a confié son pouvoir et son avenir.La population vit dans une ambiance des plus tordues. Les effets délétères de la pandémie corsent tous les secteurs des activités économiques dont le tourisme qui littéralement s’agenouille. Les opérateurs attirent sérieusement l’attention des décideurs que leurs chiffres d’affaires ont baissé d’au moins 56 %. Le nombre des sans-emplois gonflent. Le coût de la vie, de son…

A bout portant

AutoDiff