Publié dans Société

« Kopi kole » et Découverte Madagascar 2019 - Augustin et DC Mamiana remportent le sacre

Publié le dimanche, 20 octobre 2019

Le rideau est tombé  sur la 6ème édition du concours de téléréalité  « Kopi kole » et Découverte Madagascar, à l’issue de laquelle Augustin, le « Kopi kole » Rossy a remporté la victoire. Au côté des musiciens de son artiste imité, il a su donner le meilleur de lui-même et a conquis le cœur du public et les membres du jury. Quant à la catégorie « Découverte Madagascar », Mamiana a convaincu le jury à travers une chanson évangélique qui évoque la  réalité dans le pays, notamment la pauvreté et la malnutrition. Pour les deux prix « coups de cœur » du public, ils ont été remportés par le « kopi kole » Jaojoby et Dc Glopopopy. Comme promis, ces quatre candidats auront donc le privilège de visiter Addis-Abeba, la Capitale d’Ethiopie pour un voyage culturel groupé. D’après les membres du jury, composés de Njaka Andriamahery, Anja Andriatiana,  Rindra Dupré et Minah Bolimakoa, le choix était plus que jamais difficile puisque tous les candidats n’ont cessé de leur surprendre. D’ailleurs, ils n’ont pas caché leur consentement durant les prestations de ces futurs artistes.

Une nouvelle aventure
Pour les deux lauréats de la catégorie Découverte Madagascar et « Coup de cœur du public », à l’instar de Mamiana et DC Glopopopy, une nouvelle aventure les attend. D’une part, l’Alliance française de Madagascar en tant qu’une entité qui œuvre dans la promotion de la culture malagasy, offre à cette fillette de 14 ans le privilège de visiter toutes les Alliances  françaises de Madagascar en 2020. Une tournée nationale qui lui sera offerte afin de  promouvoir et présenter son talent au public.  Quant à DC Glopopopy, qui est déjà à la une des publications sur les réseaux sociaux, il a déjà conquis le public, non seulement les amateurs de cette téléréalité, mais également tout Madagascar. Il a déjà posé ses empreintes dans la musique traditionnelle malagasy. Cette compétition n’est qu’un coup de pouce afin que toute l’île connaisse ses talents. Et c’est chose faite. Outre le coup de foudre entre lui  et le public, ce nouveau rythme est désormais dansé et chanté dans tous les coins de rue, ainsi que lors des évènements festifs. Originaire d’Antsirabe, Midera, de son vrai nom, a déjà composé quelques titres avant de s’inscrire au concours de « Découverte Madagascar ». « Glopopopy » est le nom de danse pour ceux qui ne savent pas danser et qui n’arrivent pas à suivre le rythme de la musique. En outre, ses morceaux sont déjà sortis en clips vidéo, disponibles sur Youtube.
Il faut savoir que 20 candidats ont monté sur scène durant cette finale dont 9 « kopi kole » et 11 « Découvertes ». Le spectacle a été marqué par des mises en scène qui rallie coutume et tradition malagasy, tout cela mêlé avec des spécialités et de la création. Outre le public, les artistes imités représentaient un soutien majeur pour ces nouveaux artistes. Réalisée sous le thème « Bapampa », cette grande finale s’est tenue hier au Coliseum d’Antsonjombe.  Beaucoup sont les entreprises qui ont soutenu les jeunes talentueux de ce pays, à travers cette téléréalité, organisée par TV Plus Madagascar. Parmi elles figurent Startimes, Ethiopian Airlines, France Rider, Elgeco Plus et le Groupe Sodiat qui a été toujours là depuis la première édition.  
Anatra R.

Fil infos

  • JIRAMA - Les impayés des fournisseurs s’élèvent à 1 000 milliards d’ariary
  • Etat de droit - « Le système judiciaire est corrompu »
  • Affaire de Vohilava Mananjary - Les raisons du mécontentement de la population
  • Sénatoriales - Le CNOE se plie à la décision de la HCC
  • Situation sanitaire à Madagascar - L’état d’urgence levé, la prudence exigée
  • Arrêt de l’exploitation aurifère à Vohilava - La Société civile exige des sanctions contre la société fautive
  • Association AFF - Fondation - VISEO Ensemble pour un renouveau de l’éducation
  • Décret de convocation du collège électoral - La HCC déboute Rivo Rakotovao et les sénateurs
  • Marc Ravalomanana - Un indécrottable mauvais payeur
  • Vol de marchandises d'1 milliard Ar - Quand la politique entre dans le prétoire…

Editorial

  • Bataille acquise !
    Zéro décès, nombre de contaminés en traitement stationnaire. Le Président Rajoelina est en passe de gagner son pari, son combat. C’est le cas de le dire, il a pris la lutte contre la pandémie de Covid-19 pour « son » combat, défi et pari personnel. Il a de quoi à être fier ! L’Etat met fin à l’état d’urgence sanitaire. Pour un Chef d’Etat, perdre ou gagner la bataille contre la Covid-19 équivaut à perdre ou gagner son combat politique personnel. La mauvaise gestion de la réponse à la pandémie traduit un échec politique d’un dirigeant qui va perdre, de fait, la confiance de son peuple. Le cas risque de se produire quelque part en Amérique en cette veille de l’élection présidentielle du 3 novembre prochain.

A bout portant

AutoDiff