Economie

Producteur de chocolat - A la conquête du marché local

Publié le mercredi, 21 mars 2018
Le cacao de Madagascar se classe parmi les meilleurs du monde entier. Conscients de cette valeur de l’or brun de la Grande île, les transformateurs et les fabricants de chocolat commencent alors à se multiplier. L’usine la plus réputée reste encore aujourd’hui la Chocolaterie Robert qui est présente sur le marché depuis plus de 70 ans. Mais actuellement, d’autres fabricants comme Menakao ou encore Bijor émergent et se mettent à la conquête du marché local. Ils veulent donner aux consommateurs malagasy l’opportunité de voir le chocolat sous différents angles avec des formes diverses et marié à différents goûts. Des produits…
Le système des Nations Unies finance aujourd’hui de nombreux projets en Afrique afin de favoriser le développement dans cette région du monde. Pour Madagascar, ce système a mis en place un plan de cadre en 2015 afin de définir les différents axes concernés par la lutte contre la pauvreté. Ce plan s’est alors tourné vers trois principaux points à savoir l’amélioration des revenus de la population malgache, la mise en place d’une bonne gouvernance dans le pays ainsi que l’accès de la population défavorisée aux principaux services de base. Ce plan cadre prendra fin l’année prochaine. A cet effet, le…
2 500 visiteurs. Le mauvais temps n'a pas freiné les gourmands et les adeptes du chocolat à prendre part à l'évènement organisé par l'association caritative « Wednesday Morning Group », samedi dernier à l'hôtel Carlton, Anosy. Effectivement, cette seconde édition du Salon du chocolat et de la gourmandise a été une vraie réussite « étant donné que par rapport à l'année dernière, le nombre de visiteurs a vraiment doublé », affirme Gina Ralaimihoatra, responsable communication de l'association.
De nouvelles solutions technologiques. Madagascar est aujourd'hui le premier producteur mondial de vanille. Cependant, les mauvaises récoltes que ce soit en quantité ou en qualité, causées par les mauvaises conditions climatiques et les conditions de production, nuisent au marché mondial. Comme la demande en vanille est aujourd'hui multipliée par trois par rapport à l'offre, le cours de ce produit ne cesse de flamber. Face à cela, les producteurs mondiaux essaient de trouver des solutions afin qu'ils puissent, eux aussi, produire cet or vert. D'après le média français Réunion 1ère, c'est un chercheur néerlandais, Filip Van Noort, qui a réussi à…

Transport aérien - Corsair délaissera Madagascar ?

Publié le vendredi, 16 mars 2018
La guerre des communications entre la compagnie aérienne nationale Air Madagascar et la compagnie française Corsair a battu son plein la semaine dernière. D'après les informations publiées par les journaux locaux, la compagnie française a décidé par la suite de « jeter l'éponge » et de s'avouer vaincue en ce qui concerne le conflit qui l'oppose à Air Madagascar.
Comme l'Office de régulation de l'électricité (ORE) veille à l'application des lois en vigueur, aucun ajustement des tarifs ne peut se faire sans son accord. Lors d'une formation sur « la tarification de l'électricité » qui s'est déroulé mardi dernier au sein du Centre de formation de la Jirama sis à Ambohimanambola, Aimée Andrianasolo, présidente exécutive de l'ORE, a donc apporté des éclaircissements sur les raisons qui poussent une entreprise à réajuster ses tarifs. « Il existe trois principales raisons qui poussent une entreprise à modifier sa grille tarifaire, notamment le reflet des coûts de production, l'évolution de l'environnement économique…
Après l'épisode des produits laitiers infantiles contaminés à la salmonelle au dernier trimestre de l'année dernière, on parle maintenant de la farine avariée. Un opérateur a en effet tenté de mettre sur le marché plus de 6 tonnes de farine avariée. Heureusement, il a été intercepté bien avant la vente de ces produits auprès des différentes boulangeries de la Capitale.

Fil infos

  • Compte rendu à l’Hôtel de Ville - Les députés du Tim et du Mapar rassurent
  • Départ inopiné du pays - Rajaonarimampianina aurait-il « lâché » ses partisans
  • Conjoncture politique - Les épouses de gendarmes supplient leurs maris !
  • Lois électorales et dérives démocratiques - Les députés opposants s'en remettent à la Communauté internationale
  • Hery Rajaonarimampianina - Départ en catimini à l'extérieur ?
  • Menaces contre des députés Tim-Mapar - Plainte de réserve contre le préfet et des gros bras
  • Syndicat des artistes - Halte aux abus des autorités !
  • Privation de discours à Vohipeno - La colère très mal placée de Hery Rajaonarimampianina
  • Déplacements de Marc Ravalomanana et Andry Rajoelina - Le régime aux abois
  • Manifestations publiques interdites - Les catholiques font de la résistance

La Une

Editorial

  • Bataille rangée
    Guerre déclarée. L’escalade de provocations, déclenchée initialement par les maîtres du régime, propulse inexorablement le pays vers la logique de confrontation. Une guerre déclarée dont personne ne sait quel en est la véritable raison. Des troubles inutiles et incompris sciemment fomentés un peu partout.  En face, l’opinion publique, des acteurs pertinents de la société civile, les leaders des formations politiques principalement de l’opposition et même les prélats des Eglises, à l’instar de l’Eglise catholique apostolique romaine (ECAR) ou ceux des Eglises non affiliées au FFKM ne restent pas insensibles. Ils réagissent chacun dans leur propre camp. En fait, ils ne veulent pas rester indifférents et sont déterminés à manifester leur rejet aux dérives dictatoriales, répétées, de ces détenteurs de l’autorité d’Etat. Des tirs croisés, apparemment percutants, atteignent de plein fouet le centre de gravité du pouvoir. Ainsi, le régime doit faire face à une bataille rangée sur plusieurs fronts.Les catholiques, très…

A bout portant

AutoDiff