Economie

Galana - Contribuer à la reforestation de Madagascar

Publié le mercredi, 28 mars 2018
 « Un arbre pour demain ». Tous les employés de la société Galana ont effectué un reboisement, samedi dernier. Effectivement, dans le cadre de la reforestation de la Grande île, un programme privé d'engagement communautaire a été mis en place en coordination avec le ministère de l'Environnement, de l'Ecologie et des Forêts, les entreprises privées ainsi que les communautés villageoises.
Insertion des femmes dans le monde professionnel. Créée au mois de janvier 2017, l’association « Agir pour le développement durable de l’économie verte » ou ADDEV a mis en place un système de recyclage et collecte de déchets. Le projet de l’ADDEV vise alors à générer des emplois en développant l’économie verte. Il consiste à collecter les déchets de papier et de plastique auprès des différentes entreprises membres de l’association, et ensuite les ramener à « Ecologik Madagascar » qui s’occupera du recyclage.
Une clôture sur un bilan positif. Pour cette édition, l’agence Première ligne se félicite du nombre de personnes touchées. L’évènement « Asia-Enjoy Madagascar » a en effet attiré toutes les catégories de la population malagasy. Les visiteurs ont ainsi eu l’opportunité de découvrir tous les pays asiatiques mais également les différentes marques asiatiques.
La Direction générale des impôts (DGI) a conclu l’année 2017 sur une note positive. Effectivement, les 101 centres fiscaux ont enregistré une importante hausse des recettes, soit une augmentation de 33,12 %. D’après le rapport publié par la DGI, cette tendance haussière est fortement tirée de la TVA (Taxe sur la valeur ajoutée) et des recettes tirées des impôts sur le revenu (IRSA et IR).
Un contexte national défavorable. Durant un point de presse organisé hier au musée de la photo à Andohalo, la confédération du tourisme de Madagascar, regroupant tous les acteurs du secteur privé, a fait part de son inquiétude pour cette saison touristique 2018 par rapport au contexte qui prévaut dans le pays. Avec l’insécurité, les dégâts du cyclone et les rétombées de l’épidémie de peste, le contexte actuel n’augure rien de bon  pour l’épanouissement du climat des affaires au sein du secteur touristique. 

Asia-Enjoy - Madagascar Un lancement très prometteur

Publié le jeudi, 22 mars 2018
L’édition 2018 du salon Asia-Enjoy Madagascar a ouvert ses portes hier, aux parcs des expositions Forello, Tanjombato. « Les relations entre l’Asie et le Sud-ouest de l’océan Indien et en particulier de Madagascar sont pluriséculaires et ont pour l’essentiel porté sur les échanges commerciaux », affirme Michel D. Ramiaramanana d’où l’intérêt de l’organisation de ce genre d’évènements pour préserver ces liens commerciaux mais également pour les développer. Asia-Enjoy Madagascar est également l’occasion pour différents secteurs de se mettre en avant comme le monde de la mode où des créateurs font connaitre au grand public leur talent exceptionnel. D’ici dimanche, les visiteurs pourront…
Comprendre l’état d’esprit des investisseurs asiatiques. Asia-Enjoy Madagascar est un évènement « 2 en 1 » qui met en valeur plus de 12 thèmes différents et les différentes marques asiatiques. Il ouvrira ses portes aujourd’hui et ne se terminera que dimanche. Les visiteurs auront l’opportunité de découvrir plusieurs secteurs d’activité que ce soient économiques ou culturelles dans un seul et même endroit.

Fil infos

  • Compte rendu à l’Hôtel de Ville - Les députés du Tim et du Mapar rassurent
  • Départ inopiné du pays - Rajaonarimampianina aurait-il « lâché » ses partisans
  • Conjoncture politique - Les épouses de gendarmes supplient leurs maris !
  • Lois électorales et dérives démocratiques - Les députés opposants s'en remettent à la Communauté internationale
  • Hery Rajaonarimampianina - Départ en catimini à l'extérieur ?
  • Menaces contre des députés Tim-Mapar - Plainte de réserve contre le préfet et des gros bras
  • Syndicat des artistes - Halte aux abus des autorités !
  • Privation de discours à Vohipeno - La colère très mal placée de Hery Rajaonarimampianina
  • Déplacements de Marc Ravalomanana et Andry Rajoelina - Le régime aux abois
  • Manifestations publiques interdites - Les catholiques font de la résistance

La Une

Editorial

  • Bataille rangée
    Guerre déclarée. L’escalade de provocations, déclenchée initialement par les maîtres du régime, propulse inexorablement le pays vers la logique de confrontation. Une guerre déclarée dont personne ne sait quel en est la véritable raison. Des troubles inutiles et incompris sciemment fomentés un peu partout.  En face, l’opinion publique, des acteurs pertinents de la société civile, les leaders des formations politiques principalement de l’opposition et même les prélats des Eglises, à l’instar de l’Eglise catholique apostolique romaine (ECAR) ou ceux des Eglises non affiliées au FFKM ne restent pas insensibles. Ils réagissent chacun dans leur propre camp. En fait, ils ne veulent pas rester indifférents et sont déterminés à manifester leur rejet aux dérives dictatoriales, répétées, de ces détenteurs de l’autorité d’Etat. Des tirs croisés, apparemment percutants, atteignent de plein fouet le centre de gravité du pouvoir. Ainsi, le régime doit faire face à une bataille rangée sur plusieurs fronts.Les catholiques, très…

A bout portant

AutoDiff