Economie

Redynamiser le secteur touristique dans la zone indianocéanique. La première vague de l’éductour sera lancée à l’occasion de la 7e édition de l’« International tourism fair Madagascar » (ITM) 2018 qui débutera à la fin de ce mois-ci. L’éductour a pour but de positionner les îles vanilles en tant que destinations éco-touristiques phares dans le monde. Effectivement, il s’agit d’un programme de développement mis en place grâce à l’appui de l’Union des Chambres de commerce et d’industrie de l’océan Indien (UCCIOI), de l’Agence française de développement (AFD) ainsi que de l’Association des îles vanilles. Ce projet consiste particulièrement à promotionner l’écoutourisme dans…
Une délégation de médecins issus de l’association « Enfants du Noma » ont effectué, lundi dernier, une mission à Vatomandry. Dans le cadre de sa responsabilité sociétale, la BFV-Société générale a ainsi tenu à apporter son appui pour permettre à ces médecins de réaliser avec succès leurs missions. L’association « Les enfants du Noma » regroupe en effet, une association de chirurgiens, d’anesthésistes et d’infirmiers bénévoles œuvrant dans la réalisation de diverses opérations chirurgicales afin de réparer le visage des enfants, mais également des adultes atteints de la maladie du Noma. Pour ce faire, l’association opère donc les tumeurs et les fentes labiales, ainsi…
Le Fonds monétaire international (FMI) a présenté, mardi dernier, un rapport sur la situation actuelle des pays africains vis-à-vis de leurs dettes. Un risque d’endettement pourrait ainsi subvenir dans les pays de l’Afrique subsaharienne. Cette institution internationale a effectivement constaté que les Etats africains ont contracté l’année dernière plus de 7,5 milliards de dollars d’emprunts obligataires, soit une valeur de dix fois plus élevée qu’en 2016.
La 4ème édition de la Table-ronde économique s'est tenue hier au Carlton, Anosy. Il s'agissait d'une plateforme de rencontres entre le secteur privé, l'administration et les partenaires techniques et financiers. Pour cette année, la réunion s'est focalisée sur un thème général : « Environnement des affaires et opportunités régionales : quels progrès réalisés, quels défis à relever ? » Beaucoup d'opportunités sont encore sous-exploitées dans les différentes Régions du pays, vu que les opérateurs n'ont pas accès au même type d'information ou encore par manque d'appui en matière d'exportation.  Pour l'occasion, les opérateurs du secteur privé ont pu faire part…
Stimuler le commerce intra-africain. Les experts douaniers de l'Union africaine tiennent  actuellement à l'hôtel Colbert, Antaninarenina une 3ème réunion dans le but d'élaborer une stratégie de facilitation des échanges dans le continent. Dans le cadre de la mise en place de l'Accord sur la facilitation des échanges (AFE) qui est entré en vigueur depuis le 22 février 2017, cette réunion constituera donc le développement d'une stratégie par les experts douaniers ainsi que sa validation. 

Entrepreneuriat - La place de l’incubateur à Madagascar

Publié le mercredi, 09 mai 2018
La Grande île fait aujourd’hui  face à l’effervescence de l’esprit entrepreneurial. De plus en plus de startups et d’entreprises se créent au sein de différents domaines. Toutefois, créer une entreprise n’est pas une mince affaire, notamment au terme du business plan mais aussi du financement. Par manque d’analyse du contexte, la majorité des entreprises demeurent donc au stade de la création. Elles ont en effet du mal à se développer et finissent par stagner.
Le nombre des évènements commerciaux dans la Capitale a particulièrement doublé durant ces trois dernières années. Les évènementiels organisent en effet, de plus en plus d’évènements pour le grand plaisir des curieux et des adeptes au shopping. Mais à l’occasion, les participants bénéficient également de grands avantages. Des avantanges notamment focalisés sur la visibilité et la rentabilité. « Nous avons décidé de participer pour la première fois à la Foire internationale de Madagascar pour élargir nos horizons et notre clientèle. Etant un évènement international, elle nous permet de nous  ouvrir sur marché extérieur en plus de l’interne » explique une jeune entrepreneure,…

Fil infos

  • Contre une présidentielle anticipée - Le HVM et ses sbires divaguent
  • Venue du Pape à Madagascar - « Je ne peux pas promettre à 100 % », dixit le Cardinal Tsarahazana
  • Andry Rajoelina - « La nomination des ministres autres que MAPAR et TIM était à notre insu »
  • Choix de ministres HVM indésirables - Peaux de banane de Rajaonarimampianina contre Ntsay Christian
  • Sortie de crise - Les sans-grades se ridiculisent
  • Quatrième République - Les artisans de la descente aux enfers du régime
  • Vie de parti politique - La famille « recomposée » du HVM s'entretue
  • Le contexte politique vu par Jeune Afrique - Madagascar : un parfum de fin de règne pour Rajaonarimampianina
  • Premier ministre Christian Ntsay « Il faut laisser le gouvernement travailler »
  • Non à Riana Andriamandavy VII - Forte mobilisation des journalistes

Editorial

  • L’épreuve du feu
    Un premier et le plus grand test de grandeur nature attend le Gouvernement Ntsay. Supposé être né d’un accord politique entre les grandes formations politiques, principalement le MAPAR, le TIM et le HVM, le nouveau Cabinet subit un examen crucial et complexe qu’il faille réussir. Tel un prévenu qui, au cours d’une épreuve, doit porter une barre rouge de feu et réussir à traverser un obstacle avec, et cela, sans se faire brûler, le nouveau Premier ministre est soumis à un test très  délicat : parvenir à publier dans les heures sinon les jours qui viennent du calendrier de l’élection présidentielle anticipée ! Un test éprouvant et très dur, cependant le salut de la Nation passe obligatoirement par-là !  Ntsay fait face à deux blocs naturellement ou  foncièrement inconciliables, contradictoires.

A bout portant

AutoDiff