Nos archives web

Un présumé bandit d’une trentaine d’années a été éliminé, non par les Forces de l’ordre mais par des riverains. Cela s’est produit lors de son intrusion dans l’enceinte du domicile d’un particulier vers minuit samedi dans le quartier d’Amboditsiry.  Selon un premier constat, des blessures occasionnées par un objet tranchant et qui ont été observées dans le dos de la victime, lui étaient donc fatales. L’intrus, lorsque le propriétaire a décelé sa présence dans sa cour, aurait vigoureusement réagi. Rapidement, les deux parties en étaient venues en main jusqu’à l’issue du combat, qui était finalement fatal au suspect.

 

Rue inaccessible depuis près d’un an. Le trou béant occasionné par les fortes pluies durant la dernière saison de pluie en 2018 a entraîné la coupure de la route du côté de Soanierana vers le camp militaire du « CAPSAT ». De plus, 49 personnes issues de 7 foyers ont dû être évacuées avec le danger encouru à cause de cet incident. Depuis, les riverains et usagers de la route se sont plaints des problèmes quotidiens qu’ils endurent avec la coupure du passage. « Les personnes vulnérables, dont les malades, les handicapés et les aînés, doivent marcher à pied pendant plusieurs minutes pour rejoindre les arrêts de bus à Ankadimbahoaka ou Tsimbazaza. Ce n’était pas le cas avant, puisque le terminus de la ligne « 142 » se trouvait devant le « CAPSAT », nous confie Voahirana R., mère de famille résidant à Fiadanana Soanierana.

Chef de f…arce !

Publié le dimanche, 18 août 2019

Le « Rodoben’ny mpanohitra ho an’ny demokrasia eto Madagasikara » (RMDM) littéralement Plateforme des partis d’opposition pour la démocratie à Madagascar réuni à Ivandry vient d’élire son président en la personne de Marc Ravalomanana, l’ancien Chef d’Etat. De fait, selon les déclarations de certains participants, il sera le chef de file de l’opposition qui va le représenter  sur l’arène politique nationale. Quelle farce ! A quoi joue-t-on ? La question que se pose tout naturellement n’importe quel observateur sérieux et averti se résume ainsi « Ravalomanana Marc a-t-il réellement l’étoffe ou la stature d’un chef de file de l’opposition ? Existe-t-il vraiment une plateforme de l’opposition digne de ce statut à Madagasikara ? »  C’est toute la question !

 

Un grand pilier du développement. 80 % de la population malagasy travaillent dans les domaines de l’agriculture et de l’élevage. Afin de mieux promouvoir ces secteurs, le Gouvernement prévoit une augmentation du budget y afférent dans le projet de loi de Finances 2020. Le dernier Conseil des ministres, publié mercredi dernier, a d’ailleurs mentionné cette volonté du Gouvernement de soutenir le développement rural. « Il faut augmenter le budget alloué au secteur primaire et dans la promotion de l’agriculture », note le communiqué officiel.

Agriculture, élevage et pêche. La revalorisation de ces métiers est impérative pour atteindre l’objectif, à savoir l’émergence de Madagascar. Il ne faut pas oublier que plus de 80 % de la population active travaillent dans le secteur primaire. Ce qui fait que la professionnalisation de ces métiers va permettre l’amélioration de la production sur le plan national, que ce soit en termes de quantité que de qualité. Cette amélioration de la production impactera ensuite sur tous les secteurs rattachés, allant de l’industrie au tourisme, en passant par le commerce.

SPAT Toamasina - Le DG victime de dénigrements

Publié le dimanche, 18 août 2019

Le directeur général de la Société d’Exploitation du Port Autonome de Toamasina (SPAT), Christian Eddy Avellin, fait l’objet d’un dénigrement via les réseaux sociaux. Une publication criarde sur ces nouveaux supports de communication a retenu l’attention ce week-end. Celle-ci rend compte d’un certain nombre de graves accusations contre le patron de la SPAT. Abus de position, népotisme, gabegie, favoritisme, délit d’initié, manquement aux règles fondamentales de droit du travail et à l’orthodoxie de la finance publique, détournement… sont en résumé les faits qui lui sont reprochés dans la publication. Les détails fournissent une liste des noms des supposés complices du DG.

 

Vendredi, le Premier ministre Louis Christian Ntsay a soulevé dans son intervention, lors de la présentation de la Politique générale de l'Etat à l'Assemblée nationale, le trafic de bois précieux. Il a invité les députés à s'éloigner de quiconque impliqué dans une telle infraction. « Personne ne doit protéger les destructeurs de forêt, quel que soit son statut », a souligné le locataire de Mahazoarivo.

 

LA UNE DU 19 AOUT 2019

Publié le dimanche, 18 août 2019

Chose promis chose due. Telma Madagascar a tenu ses promesses.En effet, le premier sponsor du sport malagasy va offrir des primes aux athlètes médaillés d'or après les Jeux. Comme l'opérateur l'avait annoncé, la cérémonie de remise de prime a été concrétisée, hier vendredi 16 août, dans le local du Futsal Andraharo. Au total 20 millions d'ariary ont été partagés entre deux disciplines. Ce n'est pas la première fois que le partenaire numéro un national soutient les athlètes malagasy.

 

Des comptes piratés, des arnaques lors des ventes en ligne, des photos intimes de plage partagées sur des sites pornographiques sans consentement, des faux diplômes proposés, etc. Désormais, les victimes des réseaux sociaux peuvent compter sur le ministère de la Communication et de la Culture (MCC). Ce département ministériel a récemment créé la Cellule de lutte contre la cybercriminalité (CLCC) pour leur venir en aide. « Cette entité n’a pas été créée pour doubler les activités ni remplacer les divisions de lutte contre la cybercriminalité auprès de la Police et de la Gendarmerie nationale.

Fil infos

  • Tagnamaro - Une belle économie pour la caisse publique
  • Politique Générale de l’Etat - Un milliard d’ariary pour chaque région
  • SPAT Toamasina - Le DG victime de dénigrements
  • Trafic de bois précieux - Les parlementaires avertis !
  • Ravalomanana en défenseur de l’opposition - Mémoire courte, mea culpa ou hypocrisie ?
  • Alana Cutland - Le corps toujours à la morgue de l’HJRA
  • Titre de chef de l’opposition - Insistance gênante de Marc Ravalomanana
  • Gendarmerie Sofia vs Gendarmerie Alaotra-Mangoro - Casse-tête chinois sur l’affaire des 450 zébus
  • Programme national « Fihariana » - Les entrepreneurs du Vakinankaratra à l’honneur !
  • Hery Vaovaon’i Madagasikara - Un petit tour et puis s’en va

La Une

Recherche par date

« August 2019 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  

Editorial

  • Vivement aux urnes
    La date du scrutin des Communales et des Municipales est enfin publiée ! Sur proposition de la CENI, en début de semaine, le Gouvernement décida de convoquer les électeurs aux élections des maires et les conseillers municipaux ou communaux pour le 27 novembre 2019. Ainsi, le Conseil du Gouvernement mit fin à une attente qui n’a que trop duré.  Le décret portant convocation des électeurs fait état aussi du calendrier du processus électoral. La date d’ouverture du dépôt de candidature auprès de l’Organe de vérification et d’enregistrement de candidatures (OVEC) débute le jeudi 29 août prochain, et cela, jusqu’au 12 septembre. La CENI et ses démembrements auront jusqu’au 28 septembre, soit 60 jours avant le scrutin, pour fixer la liste définitive des « concurrents » ainsi que la fixation des bureaux de vote. Après quoi la campagne électorale pourra démarrer, et cela, à partir du 5 novembre à 6 h du matin jusqu’au…

A bout portant

AutoDiff