La nuit du mercredi, les limiers du commissariat de police d’Alasora, ont réalisé une importante prise dans le domaine de la contrebande d’alcool artisanal. Leur action s’est traduite par la saisie de 260 litres de ce produit prohibé, connu sous l’appellation familière de « Toaka gasy ». De plus, deux suspects furent interpellés. Il s’agit du conducteur mais aussi du présumé propriétaire de la cargaison.

 

Publié dans Société

Une publication sur Facebook fait actuellement le buzz. Elle est relative à un prétendu cas de maltraitance de la part de l’équipe médicale d’un établissement hospitalier public de la Capitale, ce qui aurait conduit au décès du patient. Les faits qui y sont relatés sont tout simplement aberrants, du moins s’ils sont avérés. En attendant la confirmation ou non, nous rapportons ci-après un cas qui s’était déroulé dans un hôpital voisin du premier, dont l’authenticité ne peut être mise en doute puisqu’il a nous été relaté par un témoin direct.

 

Publié dans Société
jeudi, 16 mai 2019

Vote utile

Le pays navigue, en ce moment précis, en haute mer, en pleine période électorale. Quelque 800 candidats aux postes de députés parcourent monts et vallées à travers le pays pour tenter de convaincre voire séduire le peuple électeur sur le bien-fondé de leurs décisions de se porter candidats et le sérieux de leurs démarches. A mi-chemin de cette course folle pour siéger à Tsimbazaza, il est grand temps de consacrer « quelques lignes » à l'intention de nos prétendants au Palais de l'Assemblée nationale (AN). Quelques réflexions qui méritent attention ! Ce n'est pas toujours qu'on s'adresse directement aux concurrents à une course dont l'importance et les enjeux en cours ne sont plus à démontrer ni à expliciter.

 

Publié dans Editorial

Privilégier la population rurale. L’entrepreneuriat est un monde assez vague, plus particulièrement pour les jeunes paysans dans les différentes communes rurales. Ils finissent alors par ne pas avoir de rentrée régulière de revenus pour assurer leurs besoins. Pour y remédier, le réseau « Soa » a initié un programme d’appui dédié aux jeunes agriculteurs de la Région de Bongolava des organisations paysannes, avec l’assistance du programme Procom de l’Union européenne. Le principal objectif est de faciliter l’entrée des jeunes dans le monde professionnel.

Publié dans Economie

Impératif. « Les ministères et les institutions publiques devront s'acquitter de leurs arriérés auprès de la JIRAMA ». Telle est l'annonce du ministre de l'Energie, de l'Eau et des Hydrocarbures, Vonjy Andriamanga, au mois de février dernier, lors de la semaine des hydrocarbures. Et cette exigence a également été renforcée avant-hier, lors du Conseil des ministres. « Toutes les institutions publiques devront payer leur facture d'eau et d'électricité auprès de la JIRAMA. Ceux qui ne payeront pas à temps, se verront leur courant couper.

Publié dans Politique

La bonne nouvelle est tombée tard dans la nuit de mercredi. Après presqu'une semaine d'âpres discussions et des heures de dissuasion, le Conseil des ministres a validé la loi de finances rectificative (LFR) de l'année en cours.  Attendue depuis des mois, la LFR prend en compte les promesses présidentielles et lui donne les moyens pour la réalisation. Désormais inscrits dans la LFR, les grands travaux annoncés pour l'émergence peuvent démarrer dans les règles de l'art et ce en diapason avec la politique générale de l'Etat (PGE), inspirée de l'initiative pour l'émergence de Madagascar (IEM).

Publié dans Politique

Mettre des puces électroniques de géolocalisation dans les zébus pour les protéger contre le vol. Cette promesse de campagne du candidat Andry Rajoelina avait suscité les moqueries  et les railleries de ses détracteurs. Ce « velirano » du Chef de l'Etat se concrétise. La mise en place des puces de géolocalisation de bovidés a été lancée officiellement hier. Et ce, afin de garantir la paix et la sécurité qui sont les priorités absolues pour l'État. Ce système électronique permettra d'authentifier et de suivre à la trace via la combinaison des technologies RFID et GPS, le déplacement des zébus.  

Publié dans Politique
jeudi, 16 mai 2019

La UNE du 17 MAI 2019

Publié dans La Une

Fil infos

  • Ravalomanana en défenseur de l’opposition - Mémoire courte, mea culpa ou hypocrisie ?
  • Alana Cutland - Le corps toujours à la morgue de l’HJRA
  • Titre de chef de l’opposition - Insistance gênante de Marc Ravalomanana
  • Gendarmerie Sofia vs Gendarmerie Alaotra-Mangoro - Casse-tête chinois sur l’affaire des 450 zébus
  • Programme national « Fihariana » - Les entrepreneurs du Vakinankaratra à l’honneur !
  • Hery Vaovaon’i Madagasikara - Un petit tour et puis s’en va
  • Ambohimangakely - Un Sprinter volé à deux doigts d’un démontage…
  • Session extraordinaire du Parlement - Accent mis sur les intérêts nationaux
  • Scandales de détournement - Quid des anciens ministres impliqués ?
  • Toamasina - Quand une rumeur provoque une mini-émeute

La Une

Recherche par date

« May 2019 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    

Editorial

  • Enfin, du changement !
    Le verdict est tombé ! Le pouvoir sous la direction de Rajoelina Andry Nirina abrogea, ce mercredi 14 août 2019, en Conseil des ministres le décret n°2017-096 du 26 avril 2017 portant nomination du directeur général de la Compagnie nationale Jiro sy Rano Malagasy (JIRAMA) Olivier Jaomiary. Nommé il y a deux ans et quatre mois de cela, le 26 avril 2017, sous le régime HVM, Jaomiary Olivier n’a pas réussi à convaincre ni le pouvoir en place, issu de la dernière élection, ni l’opinion publique notamment les usagers. Un moment, se croyant être indéboulonnable de son poste, au-dessus de toute tentative de limogeage, le désormais ex-DG de la JIRAMA finit par se faire rattraper en raison de son incompétence à redresser la Compagnie, mission principale qu’on lui avait confiée.

A bout portant

AutoDiff