Les  horribles images d'un jeune homme gisant au sol, le casque encore vissé sur le crâne dans une traînée de sang, ont circulé sur facebook, dans le courant de l'après-midi, hier. Agé d'une vingtaine d'années, la victime n'a donc pas survécu au terrible choc qui l'a touché, essentiellement, au niveau du crâne. Ce drame s'est produit dans une rue séparant Ivandry et Analamahitsy. D'après une source d'information, le malheureux aurait subitement perdu le contrôle après qu'il a percuté accidentellement le trottoir. Déstabilisé par ce violent heurt, le jeune homme a alors perdu l'équilibre, la vitesse avec laquelle sa moto était lancée n'a pas arrangé non plus la situation.

 

Publié dans Société

Le hall de l’aéroport international d’Ivato a été le théâtre d’une scène de mécontentement des passagers de la compagnie aérienne Air Madagascar, hier. Le  report du vol de référence MD 050 de ladite compagnie en direction de Paris, prévu décoller lundi dernier mais qui a été ajourné le lendemain, a enragé les passagers. Le manque de communication et la maladresse des responsables d’Air Madagascar ont été pointés du doigt par les usagers. Mardi dernier, Air Madagascar a fait attendre ses passagers pendant 5 heures à Ivato pour dire au final que le vol est annulé.  Le lendemain, la  situation demeurait pareille, ces passagers ont dû faire face à des attentes interminables, 48 heures en tout, avant l’embarquement.

 

Publié dans Société

En Afrique plus qu’ailleurs, les femmes restent encore trop souvent dépendantes des hommes. Seule une plus grande autonomie leur permettra de s’accomplir tout en prenant toute leur place dans le développement économique du continent.

A l’heure où se multiplient discours et plans pour le développement de l’Afrique, une question prioritaire doit être traitée : la protection et l’émancipation des femmes. Aucun développement économique, social, humain ne sera possible si la situation actuelle - faite de violences et d’oppression - n’évolue pas radicalement. Et seules les femmes pourront impulser ce changement de regard et de paradigme.

 

Publié dans Société
mercredi, 11 septembre 2019

Sublime et élégante !

La visite du Pape François en terre malagasy a été révélatrice à plus d'un titre. Sans qu'on s'en rende compte, au moment des faits, elle nous livre des indices pour le moins intéressants. La ferveur des fidèles catholiques à accueillir leur Pasteur dépasse, dans une certaine mesure, l'entendement. Venant des coins sinon des bleds les plus reculés des six anciennes provinces, ils affluent vers la Capitale pour être présents et voir de visu l'Evêque de Rome.

 

Publié dans Editorial

Grande ouverture ! La 3ème édition de la Foire internationale de l’Agriculture-Agribusiness -Agroalimentaire (FIA) débutera aujourd’hui à la Zone Forello Expo sise à Tanjombato. Durant les quatre prochains jours, tous les acteurs concernés de près ou de loin par la filière agricole vont échanger leurs idées et leurs points de vue tout en exposant leur savoir-faire et leurs produits. Rejoignant le succès des deux précédentes éditions, cette fois-ci les organisateurs sont déjà enthousiastes, surtout qu’ils ont une fois de plus réussi à réunir le plus grand nombre d’acteurs, allant du secteur privé au secteur public, de la plus petite à la plus grande entreprise, sans oublier les partenaires techniques et financiers.

Publié dans Economie

94 millions d’ariary. C’est la somme que le groupe FILATEX verse pour la promotion de l’éducation transversale sur la sexualité, ainsi que la prise en charge du rétablissement et du suivi des femmes réparées de la fistule obstétricale. Depuis quarante ans, dans le cadre de la responsabilité sociétale des entreprises (RSE), le groupe œuvre dans le domaine de l’enfance et l’éducation, la santé et l’environnement. « En effet, le groupe FILATEX n’a cessé d’œuvrer envers ses concitoyens en vue d’atteindre les objectifs en matière de développement durable.

Publié dans Economie

A l'heure où nous mettons sous presse, la dernière nouvelle sur les candidatures aux prochaines municipales font état de celle de Marc Ravalomanana dans la Capitale. L'insolite de la situation est que cette candidature a été proposée en premier à grand renfort médiatique par un rassemblement de groupuscules sous la dénomination « Rodoben'ny Mpanohitra ho an'ny Demokrasia eto Madagasikara » ou RMDM, et non par le parti fondé et dirigé par le principal intéressé, à savoir le TIM. Le comble de l'humiliation pour les membres et sympathisants de ce dernier.

 

Publié dans Politique

Son crâne a failli éclater sous les coups que les gens, très nombreux à le tabasser, lui avaient assenés ! Il, c'est cet inconnu surpris d'avoir cherché à voler une volaille à Andohalo, vers le milieu de la matinée, hier. Les riverains lui ont infligé une sévère raclée à la suite d’un constat de vol dont il est le suspect. On peut dire que celui-ci a failli y laisser sa peau  si la Police n’est pas intervenue à temps.  A leur arrivée, les Forces de l’ordre ont dû à la fois ramener l’ordre sur les lieux tout en faisant disperser les riverains, mais aussi interpeller le suspect.

Publié dans Politique
mercredi, 11 septembre 2019

LA UNE DU 12 SEPTEMBRE 2019

Publié dans La Une

Fil infos

  • Toamasina - Le « Bazary be » théâtre d'un incendie spectaculaire
  • Lutte contre le VIH/Sida, la tuberculose et le paludisme - La Grande île obtient le soutien financier de Bill Gates
  • Gestion des affaires nationales - La société civile Rohy à côté de la plaque
  • Libéralisation fibre optique - Le ministre des Télécommunications campe sur ses positions
  • Gouvernance - Le Plan régional de Boeny appliqué à la base
  • Polémique autour du projet « Tana Masoandro » - Quand le remblayage sert l’intérêt général
  • Sahasinaka - 2 enfants tués, 34 personnes blessées dans l’embardée d’un Sprinter
  • Fuite de sujets - Le directeur de l’office sous contrôle judiciaire, un enseignant MD
  • Président Andry Rajoelina à Lyon - « Pas de développement sans système de santé efficace »
  • Culture du privilège - Le mauvais exemple de certains enseignants-chercheurs pointé du doigt

La Une

Recherche par date

« September 2019 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30            

Editorial

  • Soixante-et-un ans !
    Ce jour du 14 octobre, la République Malagasy a soixante-et-un ans. En effet, le 14 octobre 1958, la République malgache est née. Une étape voulue par l'Elysée avant d'octroyer l'indépendance. Il fallait attendre deux années après (1960) pour que le Général de Gaule se décide à le faire. Le Congrès des Assemblées provinciales réuni au lycée Gallieni (Andohalo Antananarivo) approuva par 208 voix pour, zéro contre, 26 abstentions et 6 portés absents l'instauration de la République à Madagascar. Zafimahova, celui qui a présidé la séance, annonça solennellement dans un tonnerre d'applaudissements la « nouvelle » ce jour du 14 octobre 1958 à 10 h 50 tapante (source Wikipédia) tout en restant dans la grande famille de la Communauté française.  

A bout portant

AutoDiff