Le quartier d’Antafihakely situé dans le cœur de la ville d’Ambanja, a été le théâtre d’une sanglante attaque de bandits, vers 18h30 mercredi. Les assaillants, au nombre de trois, et qui étaient munis d’objets tranchants,  se sont violemment comportés envers leur cible dans son domicile. Il s’agit d’un certain Bebera pour les intimes, et non moins propriétaire de l’hôtel « La Piscine ». Ce dernier est grièvement blessé et présente de larges et profondes entailles sur presque tout le corps, surtout au bras. L’os apparaît même dans cette partie du corps de la victime, blessures occasionnées par les objets tranchants des agresseurs. De plus, ces derniers ont emporté un sac qui contenait une somme de 20 millions d’ariary qu’ils ont trouvé dans l’appartement.

 

Publié dans Société

Actuellement, quatre responsables chinois au sein de l’entreprise d’exploitation de graphite dénommée Gallois à Marovintsy Vatomandry, sont gravement blessés. Certains des employés le sont également.  Mercredi, ces responsables de l’entreprise s’étaient affrontés avec les employés grévistes, des Malagasy. Des véritables batailles rangées au cours desquelles les Chinois ont utilisé des objets tranchants pour charger les salariés, qui ont répliqué à coups de pierres. Mais des villageois se sont mêlés aussi à l’affrontement. Il a fallu l’intervention de la Gendarmerie sur place afin de calmer les esprits. Les victimes se trouvent dans un état critique dont certaines souffrent de multiples fractures.

 

Publié dans Société

Malgré l’avancée de la technologie dans le monde, Madagascar est toujours en retard quant à l’utilisation de l’internet. A cause de la cherté de la connexion à domicile, la majorité de la population mise encore sur la connexion internet, qui, d’une part, est visible dans toute l’ile et de l’autre, à prix abordable. Cependant, l’utilisation de l’internet est au centre de tous les mouvements dans un pays comme l’éducation, la santé, la sécurité. Elle est inséparable avec l’éducation et notamment le système LMD. D’ailleurs, ce sont les universitaires qui sont les principaux usagers de l’internet. Il est alors important de promouvoir ce secteur dans le pays, et ce, à travers l’accessibilité à l’internet.

 

Publié dans Société

Après quelques jours de suspense total, la Justice a finalement prononcé sa sentence à la salle no 1 du Tribunal d’Anosy, hier. La directrice de publication d’un quotidien local et l’administrateur d’un compte sur facebook, tous deux accusés de diffamation et de diffusion de fausses nouvelles à propos du motif du survol du stade de Mahamasina par un hélicoptère de l’Armée,  quelques jours avant l’arrivée du Pape François, doivent s’acquitter chacun d’une amende de 10 millions d’ariary, et d’un franc symbolique à titre de dommage envers l’Armée malagasy.

Publié dans Société
jeudi, 19 septembre 2019

Quelle chance !

Coup de théâtre ! Ravalomanana Marc n’est pas candidat. Finalement, il décline l’offre des caciques du parti (TIM) et celle du RMDM (plate-forme de l’opposition) qui voulaient le propulser au starting-block à l’élection communale à Antananarivo prévue ce 27 novembre 2019. Le suspens aura duré jusqu’à la dernière minute, au son de cloche de la clôture. En fait, Ravalomanana mit à sa place un jeune de trente-trois ans, Ny Riana Tahiry Randriamasinoro, administrateur civil de son état et secrétaire général de la mairie en cours. Un illustre totalement inconnu du bataillon ! Apparemment, Ravalo a omis de consulter l’état-major du parti, entre autres les députés. Il les a mis devant le fait accompli.

 

Publié dans Editorial

Du pain sur la planche ! L'équipe du programme national « Fihariana », pour la promotion de l'entrepreneuriat des jeunes et des femmes a encore beaucoup de travail à faire. Depuis le lancement officiel, elle a en effet collecté en tout 70 284 dossiers de candidature des 22 Régions de la Grande île. « En tout cas, les premiers projets ont déjà pu démarrer au cours des derniers mois. Ils ont effectivement rempli toutes les conditions requises pour obtenir ledit financement. Et actuellement, 3 200 dossiers sont déjà au niveau de la banque.

Publié dans Economie

En tant que membre du Gouvernement, Naina Andriantsitohaina a participé à son dernier Conseil des ministres, avant – hier. Aux dernières nouvelles, il s’est désormais libéré de sa fonction de ministres des Affaires étrangères pour pouvoir se consacrer entièrement à la campagne électorale en vue des prochaines communales et municipales prévues pour le 27 novembre. Une mise à disponibilité conforme aux dispositions légales puisque la loi n° 2003-024 du 13 août 2003 relative aux élections communales stipule dans son article 15 que le mandat d'élu au niveau des Communes est incompatible avec « l'exercice de fonction de : Membre du Gouvernement, secrétaire général, secrétaire général adjoint et directeur général, directeur général adjoint, directeur des institutions de la République et de ministères. Ils doivent démissionner au plus tard le lendemain de leur élection s'ils se portent candidats à l'élection des membres du Conseil ou du maire ».

 

Publié dans Politique

Le Conseil du Gouvernement vient d'adopter mercredi dernier, après la première lecture, l'avant-projet de loi modifiant certaines dispositions de la loi 2016-029 du 14 juillet 2016 portant code de la communication médiatisée. La décision a été annoncée dans un communiqué pris par le ministère de la Communication et de la Culture signée par le directeur général de la communication hier. Dans sa missive, le MCC dirigé par Lalatiana Rakotondrazafy Andriatongarivo, à l'initiative de cette réforme tout est inscrit ou réinscrit  dans cet avant-projet de loi concocté par les patrons de presse et les journalistes dans tout Madagascar s'est félicité que « cet avant-projet de loi tel qu'il a été initialement présenté aux parties prenantes le 05 août 2019 a été approuvé par le Conseil sans aucun amendement majeur ».

 

Publié dans Politique
jeudi, 19 septembre 2019

LA UNE DU 20 SEPTEMBRE 2019

Publié dans La Une

Fil infos

  • Toamasina - Le « Bazary be » théâtre d'un incendie spectaculaire
  • Lutte contre le VIH/Sida, la tuberculose et le paludisme - La Grande île obtient le soutien financier de Bill Gates
  • Gestion des affaires nationales - La société civile Rohy à côté de la plaque
  • Libéralisation fibre optique - Le ministre des Télécommunications campe sur ses positions
  • Gouvernance - Le Plan régional de Boeny appliqué à la base
  • Polémique autour du projet « Tana Masoandro » - Quand le remblayage sert l’intérêt général
  • Sahasinaka - 2 enfants tués, 34 personnes blessées dans l’embardée d’un Sprinter
  • Fuite de sujets - Le directeur de l’office sous contrôle judiciaire, un enseignant MD
  • Président Andry Rajoelina à Lyon - « Pas de développement sans système de santé efficace »
  • Culture du privilège - Le mauvais exemple de certains enseignants-chercheurs pointé du doigt

La Une

Recherche par date

« September 2019 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30            

Editorial

  • Soixante-et-un ans !
    Ce jour du 14 octobre, la République Malagasy a soixante-et-un ans. En effet, le 14 octobre 1958, la République malgache est née. Une étape voulue par l'Elysée avant d'octroyer l'indépendance. Il fallait attendre deux années après (1960) pour que le Général de Gaule se décide à le faire. Le Congrès des Assemblées provinciales réuni au lycée Gallieni (Andohalo Antananarivo) approuva par 208 voix pour, zéro contre, 26 abstentions et 6 portés absents l'instauration de la République à Madagascar. Zafimahova, celui qui a présidé la séance, annonça solennellement dans un tonnerre d'applaudissements la « nouvelle » ce jour du 14 octobre 1958 à 10 h 50 tapante (source Wikipédia) tout en restant dans la grande famille de la Communauté française.  

A bout portant

AutoDiff