La première réunion des nouveaux membres de la Fédération malagasy de football s’est tenue hier. Raoul Arizaka Rabekoto et les dix comités exécutifs ont du pain sur la planche sachant que plusieurs dossiers urgents sont en attente. La tenue de la conférence nationale du football reste une grande  priorité pour cette nouvelle équipe footballistique malagasy. Et ce, avant la fin de l’année. L’établissement d’un nouveau calendrier de compétition  nationale et la préparation des Barea pour le troisième tour des éliminatoires des CHAN 2020 et les éliminatoires de la CAN 2021 seront également des dossiers brûlants qui attendent ce nouveau staff de la FMF.

 

Publié dans Sport

Depuis quelques temps, les numéros « +375602605281, +37127913091, +37178565072, +56322553736, +37052529259, +255901130460 et d’autres chiffres commençant par +371, +375, +381 » émettent des appels suspects aux abonnés d’un opérateur téléphonique à Madagascar. Et ces appels viennent des pays ou villes étrangers dont la Biélorussie, la Lettonie, Valparaiso, Vilnius, la Tanzanie, l’Angola. Après les différents témoignages partagés sur  les réseaux sociaux, un autre message venant du soi-disant Corps d’assistance militaire a été également publié par les utilisateurs depuis dimanche dernier.

Publié dans Société

Un casse-tête pour les uns, une option pour les autres. Une fois le diplôme du CEPE (Certificat d’étude primaire élémentaire) en poche, bon nombre de parents s’angoissent à l’idée que leurs enfants ne soient pas admis en classe de 6ème. Ceci d’autant plus que l’admission aux Collèges d’enseignement général (CEG) se fait par voie de concours, en tenant compte de la capacité d’accueil de chaque établissement. A l’exemple du CEG d’Antanimena, 700 élèves sur les 1 500 demandes d’entrée ont pu être admis, soit moins de la moitié des candidats.

Publié dans Société
mardi, 03 septembre 2019

Clef du développement

Mot magique. Le terme « développement » focalise les attentions de tous les acteurs politiques et dirigeants des pays du monde. Une thématique difficile à cerner. Un mot magique traduit un état ou une situation sociale et économique d’un pays à partir des références universellement reconnues. Un tel pays peut être en dessous des critères imposés, dans ce cas on l’appelle communément « pays sous-développé » ou autrement pour ne pas choquer « pays en voie de développement » ou « en développement » tout court mais la situation reste la même, ce sont des pays pauvres, en manque de développement. Certains Etats du Tiers-Monde ont réussi à se hisser un peu au-dessus de la barre, on les appelle les « pays émergents ».

 

Publié dans Editorial

Toujours en marche vers l’excellence pendant 18 ans. La Banque malgache de l’océan Indien a reçu son attestation de renouvellement de certificat ISO 9001 :2015. L’évènement s’est tenu jeudi dernier à l’hôtel Colbert Antaninarenina. Cette certification recouvre l’ensemble des opérations bancaires à savoir le commerce international, la gestion des comptes, les moyens de paiement, la monétique et télématique ainsi que la mise en œuvre des financements. « Ce certificat valide le processus de pilotage de la qualité au sein de la BMOI.

Publié dans Economie

Premier objectif. A Ambatovy, l’entreprise minière exploitant le nickel et le cobalt, le département environnemental occupe une grande place. Au sein de la société, ce département mobilise en effet des ressources humaines assez considérables, en comparaison aux autres du même genre bien évidemment. Pour cause, Ambatovy tend bien à réduire au maximum son impact sur l’environnement. « Effectivement, nous sommes une entreprise minière mais nous nous soucions de notre environnement. Chacune de nos actions tourne alors dans ce sens.

 

Publié dans Economie

Juste milieu. La réaction des défenseurs des droits de l’homme ne s’est pas fait attendre à la suite de l’affaire concernant l’exécution d’un présumé criminel par un agent de la police à Ampefiloha. Dans un communiqué hier, la Commission nationale indépendante des droits de l’homme (CNIDH) s’est exprimée sur le sujet. Ainsi, ladite commission se réjouit de la réaction du ministre de la Sécurité publique en date du 27 août dernier où il présentait ses excuses et ses condoléances à la famille du défunt tout en annonçant que l’inspecteur de police stagiaire  responsable de cette exécution avait été traduit en justice puis placé en détention préventive.

 

Publié dans Politique

5 personnes suspectées de faits de corruption dans les ventes illicites de terrains communaux, ont été pris dans les mailles du Bureau indépendant anti-corruption (BIANCO). Déférés au parquet du Pôle anti-corruption hier, ils ont été placés sous mandat de dépôt à Antanimora. Il s’agirait notamment d’un ancien responsable au niveau des domaines, d’ex-membres du conseil municipal de la CUA et d’anciens membres de l’exécutif municipal, selon des sources concordantes. Les problèmes liés à la gestion inappropriée des terrains de la Commune sont un sujet favorable aux débats dans la société malagasy.

Publié dans Politique

Actuellement, la famille d'un propriétaire prétendument dépossédé de son  troupeau, soit 574 têtes de bovidés  à Morombe, est venue dans la Capitale dans l'objectif de rencontrer le chef du Gouvernement. Selon l'information,  elle veut renouveler l'interpellation à l'endroit  du locataire de Mahazoarivo dans l'espoir que cette personnalité du pays accorde une suite favorable à sa requête et afin de relancer l'enquête plus précisément.  Des membres des Forces de sécurité ayant participé à  l'opération de sécurisation dans le Sud sont  pointés de doigt par la famille plaignante.

Publié dans Politique
mardi, 03 septembre 2019

LA UNE DU 04 SEPTEMBRE 2019

Publié dans La Une

Fil infos

  • Les rues de la Capitale - Tout est à refaire
  • Libération « LEVA », fuite de Raoul Rabekoto Arizaka - Ô corruption, suspends ton… envol !
  • Parlement - Session extraordinaire à partir du 4 mars 2020
  • Rapport public du Tribunal financier d’Antananarivo - Un comptable de la CUA débiteur de 39 millions d’ariary
  • Cavale rocambolesque - Raoul Rabekoto Arizaka en fuite à l'étranger
  • Développement à grande vitesse - La mentalité encore à la traîne !
  • HVM - De mauvais élèves donneurs de leçons
  • Restitution des îles éparses - La position de Madagascar reste inchangée
  • Montée des eaux de la Sisaony - Avis de menace de danger dans la plaine de Tana
  • Président Andry Rajoelina dans le Sud - Aides d'urgence et solutions durables contre le Kere

Recherche par date

« September 2019 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30            

Editorial

  • A plein régime
    Désormais, la Haute Cour de Justice (HCJ) fonctionne à plein régime. En effet, après la prestation de serment des députés désignés, le mardi 21 janvier 2020, les onze membres de la HCJ sont au grand complet et pourront effectivement entamer leur mission. D'emblée, il s'agit là d'un coup de poker du régime IEM de Rajoelina Andry Nirina. Le pari annoncé de vouloir éradiquer jusqu'à la racine l'impunité entre dans sa phase décisive.  

A bout portant

AutoDiff