Politique

Alors que les tons montent et le microcosme politique s’anime, le candidat Haingo Rasolofonjoa tente de calmer les ardeurs et les passions très partisanes. Il fait appel à la retenue des acteurs politiques en général et des candidats en particulier tout en souhaitant que les résultats de cette élection ne présentent aucun trait de partialité ni de maladresse. Dans ce contexte difficile, fait-il remarquer nous devons avant tout préserver la paix sociale et l’unité nationale. INTERVIEW La Vérité : Nous entrons dans une phase très délicate du processus électoral car la période post-électorale reste toujours très mouvementée. Etant partie prenante à…

District de Tsaratanana - Un kidnappeur notoire éliminé

Publié le lundi, 12 novembre 2018
La palpitante histoire de kidnapping à BrievilleTsaratanana a encore des suites. Les gendarmes de la compagnie du district éponyme ont dû éliminer mardi dernier un homme appelé Richard Ratsaralahatra alias Iharibe. Il s’agit de criminel notoire appartenant à une famille mouillée dans des histoires entachées de sang, selon nos sources. Dans la nuit du 13 octobre, un peu avant minuit, l’homme, accompagné de son fils Herman Ratsaralahatra surnommé Leda, a attaqué un commerçant dans le fokontany de Morafeno en pleine ville de  Tsaratanana. Ils y ont tué le propriétaire et dérobé une somme d’environ 10 millions d’ariary et des bijoux…

Distribution d’argent - Démenti formel des Ampanjaka

Publié le lundi, 12 novembre 2018
Des Ampanjaka de Farafangana, dont le principal concerné, balayent d’un revers de la main les accusations selon lesquelles l’un d’entre eux aurait touché une somme d’argent versée par le candidat dans le cadre de la campagne électorale.
J+6.Les résultats de l’élection présidentielle sont toujours publiées au compte-gouttes par la Commission électorale nationale indépendante à Madagascar presque une semaine après la fermeture des bureaux de vote.  Hier soir, seuls les résultats de 11 992 bureaux de vote sur les 24 852 ont été traités par la CENI, soit moins de 50% du total. Selon les textes, la CENI a 13 jours à partir du scrutin pour proclamer les résultats provisoires. Toutefois, certains faits viennent remettre en cause la probité de cette institution.  Quid notamment du retard de la publication des résultats des grandes villes ? De sources concordantes, l’on apprend…

Accusations de corruption - La CENI répond au camp Ravalomanana

Publié le dimanche, 11 novembre 2018
Samedi, la Commission électorale nationale indépendante (CENI) a donné une conférence de presse depuis son quartier général, à Antananarivo.  L'occasion pour les commissaires électoraux de répondre à l'actualité brûlante et notamment aux accusations de corruption portées contre eux par le camp Ravalomanana. « Certaines personnes affirment avoir nos membres d'avoir reçu de l'argent. La question est de savoir : Quand et où ? Pour que la vérité soit publiée, nous invitons toutes ces personnes à apporter des preuves puisqu'il est très grave de porter de telles accusations, sans preuve, contre la CENI » a déclaré fermement le président de la…
Les résultats officiels provisoires proclamés par la CENI ne sont pas attendus avant le début de la semaine prochaine, les résultats officiels définitifs devant être proclamés au plus tard dans deux semaines. Dans la majorité des Régions, Andry Rajoelina est arrivé en tête. Dans les autres Régions, il arrive systématiquement dans le top 2, pas très loin du premier.Bien qu'encore partiels, les résultats publiés au compte-gouttes par la CENI, jusqu'à hier permettent de dégager les grandes tendances de l'élection présidentielle du 7 novembre dernier. Le scrutin a porté sur 24 852 bureaux de votes répartis dans 22 Régions.

Panique post-électorale - Ravalomanana enchaine les violations de la loi !

Publié le dimanche, 11 novembre 2018
Panique à bord du grand bateau du TIM ! Au fur et à mesure de la publication des résultats électoraux, la défaite commence à se faire sentir chez les partisans de Marc Ravalomanana. Du coup, les zanak'i Dada, y compris l'ancien président versent dans des agissements allant à l'encontre des lois en vigueur. Pas plus tard que durant la fin de la semaine dernière, le candidat n°25 a fait un déplacement à Mahajanga. Samedi, sur le chemin du retour vers la Capitale, il a fait un détour à Marovoay où il a tenu un rassemblement avec les habitants de cette…

Fil infos

  • Prétendu « achat de voix » pendant la propagande - Un candidat répond aux observateurs européens
  • Visite de Ravalomanana aux Barea - Une offense au football malagasy
  • Fianarantsoa I, Mananjary … - Des preuves flagrantes de manipulation de voix
  • Insécurité urbaine - Nassir de Conforama kidnappé
  • Anomalies électorales - Le camp Rajoelina saisira la HCC
  • Trafic à la douane - Mbola Rajaonah interdit de sortie du territoire
  • Représentant auprès de la CENI - Le camp Rajoelina plie bagage
  • Haingo Rasolofonjoa - « Il faut préserver avant tout la paix sociale dans ce contexte difficile »
  • District de Tsaratanana - Un kidnappeur notoire éliminé
  • Distribution d’argent - Démenti formel des Ampanjaka

Editorial

  • Flou déroutant !
    Pour des raisons qui restent à définir sinon à  éclaircir, la CENI s’entête à œuvrer dans un cadre embrouilliaminique. Le manque de visibilité dans lequel les travaux relatif aux décomptages et aux traitements des voix issues de l’élection présidentielle du 7 novembre 2018 s’effectuent, irrite les esprits. L’entêtement de l’équipe du Maitre Hery Rakotoarimanana à continuer de publier des contestés déconcertent plus d’un. Elle juge inappropriée la requête des proches collaborateurs de certains candidats, entre autres ceux du MAPAR d’Andry Nirina Rajoelina, de revoir le mécanisme de traitement des procès-verbaux (P.V.) émanant directement des Bureaux de vote (B.V.). Les décalages sont flagrants ! Il se trouve que le candidat n° 13 soit  le plus perdant dans cet imbroglio. Mais en fin de compte, la majorité des candidats se sentent tous lésés à travers ce mic-mac. Mais, la CENI ne veut rien en savoir ! 

A bout portant

AutoDiff