Politique

Le parti « Freedom » présidé par Lalatiana Rakotondrazafy, conseillère municipale et chroniqueuse politique de la radio Free Fm, a annoncé son appartenance à l’opposition.
Le flou persiste au sujet du dossier Claudine Razaimamonjy. La conférence de presse du Bureau indépendant anti-corruption (Bianco) n’a pas permis de mettre toute la lumière sur cette affaire.24 heures après son interpellation, les contours de l’affaire restent plutôt flous alors que l’« inculpée » n’est pas n’importe qui. Hier, les hauts responsables au niveau de l’organe de lutte anti-corruption malagasy ont convié les gens des médias à une rencontre. L’objectif était pour les gens d’Ambohibao d’apporter des éclaircissements sur cette affaire fortement médiatisée. Arrêtée dans l’après-midi de lundi, cette conseillère du Président de la République serait encore en garde à vue.…
Une société d’import et de commerce de tous produits et marchandises se dit victime d’abus de pouvoir et de fonction de certains responsables du port de Toamasina. Les faits : D’après des responsables de ladite société, ils ont importé suivant le contrat en date du 04 janvier 2016 13 500 Mt de sucre blanc Crystal brésilien, soit 500 containers de 20 pieds à raison de 400 Usd/Mt dont 470 dédouanés et enlevés à Toamasina, Mahajanga et Toliara, tandis que  les 30 restants sont bloqués au port de Toamasina suite à un problème de valeur selon la douane.
Maladroite. C’est ainsi que l’on peut qualifier la riposte du régime en place, face à la position annoncée par les partenaires techniques et financiers (Ptf) concernant le système « Advance Cargo Declaration » , tel qu’il est envisagé d’être mis en place au pays. Le pouvoir en place, en effet, a mandaté une association très peu connue du grand public jusque-là (l’Apdsm ou Association pour la défense de la souveraineté de Madagascar) pour apporter sa réponse.
L’information diffusée a fait le buzz sur les réseaux sociaux et a créé une secousse dans les milieux politiques de la Capitale. La conseillère du Chef de l’Etat, Claudine Razaimamonjy a été arrêtée hier dans la fin de l’après-midi.
Après le verdict rendu par le Tribunal de Singapour sur l’affaire de trafic de 30 000 rondins de bois de rose, l’ambassade des Etats-Unis réagit. La représentation diplomatique américaine précise dans un communiqué rendu public hier qu’elle « accueille avec satisfaction la décision du Tribunal de Singapour accusant de trafic un importateur de bois de rose de Madagascar ». Pour rappel, un homme d’affaires singapourien a été jugé coupable pour importation illicite de ces bois précieux en provenance de la Grande île par le Tribunal de Singapour. Sur cette lancée, les Etats-Unis tiennent à « féliciter le Gouvernement malagasy pour le rôle qu’il a…
Quid des complices malagasy ? Telle est la question que se posent bon nombre d’observateurs avertis après la décision de la Justice de Singapour qui a tranché sur l’affaire des 30 000 rondins de bois de rose importés de Madagascar en 2014. La semaine dernière, un homme d’affaires et sa société ont été jugés coupables d’avoir illégalement importé ces bois d’une valeur de 50 millions de dollars américains. La peine que prononcera la Justice singapourienne pour le coupable Wong Wee Keong et son entreprise Kong Hoo reste attendue. L’avocat général a requis 18 mois de prison pour l’opérateur et une amende de…

Fil infos

  • Violence basée sur le genre - Mialy Rajoelina prête à organiser une conférence internationale à Madagascar
  • Gestion de la Capitale - L'immobilisme de Lalao Ravalomanana agace
  • Président de la République  à Antsiranana - « Les travaux du « velirano » commenceront dans un mois »
  • Braquage chez Accès Banque - Coup de filet sur les présumés auteurs principaux
  • Industrie sucrière de Brickaville - Andry Rajoelina siffle la fin des conflits
  • « Fihariana » - Trois projets financés 
  • Immigration clandestine - Une dizaine d’Africains débusqués dans la forêt du Nord
  • Projet « Fihariana » - Un self-made-man, Andry Rajoelina se soucie des jeunes
  • Guy Maxime Ralaiseheno - « Un changement se base sur une pratique politique saine de tous »
  • Vente de la Résidence de Madagascar à New-York - La sulfureuse affaire refait surface

Editorial

  • Le bon choix !
    A quelques encablures de la date fatidique du 27 mai, il faut mettre le paquet. Le régime IEM doit concentrer tous les efforts pour que le pays ne rate pas le coche. Un tournant décisif pour tous les Malagasy et une étape cruciale pour les tenants du pouvoir ! Tout dépend du choix intime de chacun dans le secret de l'isoloir. Cette fois encore, le verdict des urnes impactera sur l'avenir des 25 millions de Malagasy. En effet, un bon choix dans les urnes comblera le pays de la sérénité et de la prospérité.  

A bout portant

AutoDiff