Politique

Tous les deux sont empêtrés dans des histoires de détournements de deniers publics. Mais Nivo Ratiarison et Claudine Razaimamonjy ne sont pas sur les mêmes barreaux de l’échelle pour les tenants du régime. 
La procédure judiciaire engagée contre la conseillère spéciale du Président de la République, Claudine Razaimamonjy ne concerne que deux dossiers sur les 6 déjà entre les mains du Bianco. Les quatre autres, déjà en cours, seraient plus complexes et de loin plus graves que les deux premiers qui, on le sait, ont pourtant déjà conduit au placement sous mandat de dépôt de la concernée. Autant dire que, si le Bianco et la Chaîne pénale anti-corruption maintiennent leur logique, cette proche du couple présidentiel  est loin d’être sortie de l’auberge.
Aux côtés des contraintes vertueuses, celles qui poussent aux vertus, les contraintes vicieuses sont celles qui légitiment les vices ou les irrégularités. Ce type de pression bourgeonne chez les deux chaînes publiques, à savoir la Rnm et la Tvm, à entendre les arguments développés lors du procès de Nivo Ratiarison,
Un des quatre passagers qui a accompagné Claudine Razaimamonjy à Maurice a déjà regagné Madagascar depuis mercredi dernier, d’après les informations révélées dans la presse mauricienne. A en croire toujours les mêmes informations, le passager en question n’est autre que le sénateur Riana Andriamandavy VII.
« Non à l’impunité », tel pouvait-on notamment lire sur les pancartes que brandissaient les membres du mouvement « Wake up Madagascar » (Wum). Ces derniers se sont mobilisés pour dénoncer les nombreuses violations de l’Etat de droit perpétrées par le régime actuel,
Elle est où Claudine Razaimamonjy ? C’est la question que se sont posés bon nombre d’observateurs de la vie politique malagasy ces dernières 24h. La propriétaire de l’hôtel A&C d’Ivato est sortie de la clinique Fortis Darné de Maurice avant-hier. Depuis, elle a disparu des radars. Certains médias de la place ont annoncé qu’elle avait même déjà quitté l’île sœur. Une de nos sources à Maurice soutient que la Dame est toujours sur place. D’après les informations révélées par celle-ci, cette opératrice économique ne serait ni dans un hôpital ni dans un hôtel. Et elle d’indiquer que Claudine Razaimamonjy séjourne…
« C’est une affaire très grave et qui n’est pas la première affaire de kidnapping ». C’est de cette manière que l’ambassadeur de France à Madagascar a réagi face à la série d’enlèvements qui frappent la communauté « karàna » qui compte de nombreux ressortissants français. Lors de la cérémonie de remise de matériel informatique au bureau indépendant anti-corruption à Ambohibao, la diplomate française est montée au créneau. « Le kidnapping touche une communauté particulière à Madagascar.

Fil infos

  • Violence basée sur le genre - Mialy Rajoelina prête à organiser une conférence internationale à Madagascar
  • Gestion de la Capitale - L'immobilisme de Lalao Ravalomanana agace
  • Président de la République  à Antsiranana - « Les travaux du « velirano » commenceront dans un mois »
  • Braquage chez Accès Banque - Coup de filet sur les présumés auteurs principaux
  • Industrie sucrière de Brickaville - Andry Rajoelina siffle la fin des conflits
  • « Fihariana » - Trois projets financés 
  • Immigration clandestine - Une dizaine d’Africains débusqués dans la forêt du Nord
  • Projet « Fihariana » - Un self-made-man, Andry Rajoelina se soucie des jeunes
  • Guy Maxime Ralaiseheno - « Un changement se base sur une pratique politique saine de tous »
  • Vente de la Résidence de Madagascar à New-York - La sulfureuse affaire refait surface

Editorial

  • Le bon choix !
    A quelques encablures de la date fatidique du 27 mai, il faut mettre le paquet. Le régime IEM doit concentrer tous les efforts pour que le pays ne rate pas le coche. Un tournant décisif pour tous les Malagasy et une étape cruciale pour les tenants du pouvoir ! Tout dépend du choix intime de chacun dans le secret de l'isoloir. Cette fois encore, le verdict des urnes impactera sur l'avenir des 25 millions de Malagasy. En effet, un bon choix dans les urnes comblera le pays de la sérénité et de la prospérité.  

A bout portant

AutoDiff