Politique

Le verdict du Tribunal qui a décidé  la semaine dernière de condamner le conducteur de la Mini-Cooper à une peine d’emprisonnement  de 3 mois avec sursis, ne cesse d’alimenter les conversations. Un véritable tollé qui a été observé aussi bien au niveau du simple citoyen qu’à celui de la Justice même.  
Jusqu’ici, ni le « Malagasy miara-miainga » ni le « Miaraka amin’ny prezida Andry Rajoelina » (Mapar) et encore moins le « Tiako i Madagasikara » (Tim) n’ont réussi à désarçonner les tenants du régime. A quelques jours de la fête de l’indépendance de Madagascar, le quatrième de Hery Rajaonarimampianina en tant que Président de la République de Madagascar, les menaces pour le locataire d’Iavoloha pourraient bien se situer au sein même de son cercle d’amis.
  L’appareil judiciaire a été complètement paralysé hier. A l’appel de leur syndicat, les magistrats ont décidé  de tenir deux journées d’indignation. De leur côté, les greffiers ont écouté leur syndicat qui a appelé pour une grève générale sans service minimum (voir article par ailleurs).
La signature officielle de l’entrée d’Air Austral dans le capital d’Air Madagascar est reportée pour des questions d’apurement de la dette. Cependant, ce partenariat entre la compagnie aérienne nationale Air Madagascar et Air Austral continue de susciter certaines inquiétudes.
Les auteurs de kidnappings ont tout simplement décidé de ne pas tenir compte du Gouvernement Mahafaly Solonandrasana Olivier. Car même si ce dernier a annoncé que des mesures fortes allaient être prises sur le territoire malagasy, les kidnappeurs restent actifs. Il est en effet vrai que pour l’instant les mesures ne sont autre qu’une annonce… les malfaiteurs en profitent…
C’est un père Pedro complètement sorti de ses gonds qui a été accueilli par Patrick Simonin dans l’émission  « L’Invité » sur Tv5 monde, dans le cadre de la présentation de son récent livre sorti sous les éditions Du Rocher et dont le titre, à lui tout seul, en dit déjà long : « Insurgez-vous ! ».
Un ras – le – bol généralisé s’installe chez le Corps des magistrats. Pour cause, les nombreux cas qualifiés d’entraves au bon fonctionnement de la Justice. Après avoir tiré sur la sonnette d’alarme, les juges rassemblés au sein du syndicat des magistrats de Madagascar passent à la vitesse supérieure en décrétant une grève générale de deux jours, à partir de demain jusqu’à vendredi. Cette grève touchera toutes les juridictions de la Grande île.

Fil infos

  • Assemblée nationale - Les membres du Bureau permanent connus
  • Exécutif - Démission du Gouvernement ce jour
  • Dans sa fuite précipitée - Henri Rabary-Njaka a laissé des dettes au pays
  • Présidente de l’Assemblée nationale - Christine Razanamahasoa plébiscitée
  • Dénonciations contre Mamy Ravatomanga - Les machinations du HVM mises à nu par la Justice française
  • Banditisme et détention illégale d'armes - Les arrestations et les saisies se poursuivent
  • Coupe d'Afrique des Nations 2019 - Les Barea décorés et récompensés
  • Marc Ravalomanana - Toujours aussi dédaigneux et méprisant
  • Développement du football - Le Président Rajoelina prend les « Barea » par les cornes
  • Iles Eparses - Un comité mis en place par le Gouvernement

La Une

Editorial

  • De bons auspices
    Le régime IEM part d’un bon pied ! Sous une bonne étoile, Rajoelina semble débuter son pouvoir à la magistrature suprême du pays dans un cadre encourageant. Les signaux affichés sur le tableau de commande sont au vert pour ne pas le dire « à l’orange ». Tout commença par une élection présidentielle sans anicroche ni la moindre escarmouche. Une élection crédible et reconnue par …tous. Les deux finalistes, Rajoelina et Ravalomanana, après la proclamation des résultats définitifs par la HCC, se sont donné la main. Avec un score honorable et sans appel de 55,66 %, Andry Rajoelina gagna, haut la main, le scrutin. Et donc, une alternance par la voie royale des urnes et où la démocratie jouit de son plein droit. « Zandry Kely » se débarrassa définitivement de l’étoffe de « putschiste » qu’on lui avait taxé injustement depuis la Révolution Orange de 2009.  

A bout portant

AutoDiff