Société

Tout un secteur du quartier de Manakambahiny a été réveillé par des détonations, tôt dans la matinée d’hier. En effet, la Police était intervenue pour surprendre, pourchasser et mettre en hors d’état de nuire un gang. Ce dernier était sur le point de commettre un vol dans un restaurant.
Le premier diplôme officiel à 64 ans. R.L. (diminutif du nom), candidat doyen de l’examen du Cepe (certificat d’étude primaire élémentaire), a voulu à tout prix l’obtenir. « J’ai déjà passé 2 fois l’examen du Cepe, mais en vain. Mes lacunes se trouvent dans les matières scientifiques, surtout le « Problème » et les « Svt » (Sciences de la vie et de la terre).
Un taux élevé. La plupart des enfants dans la partie Sud, y compris ceux du « Fokontany » de Masiaboay à Betioky Sud, souffrent de malnutrition sévère et chronique. Une situation qui s’explique par la faible pluviométrie dans cette partie, aggravant la sécheresse.
En l’espace de quelques mois en une année, Madagascar assiste déjà à la cinquième grève. Après celle des étudiants de la Faculté des sciences, des syndicats des enseignants-chercheurs à l’université d’Antananarivo,  des greffiers et aussi des magistrats, les étudiants issus de l’Ecole normale supérieure (Ens) sise à Ampefiloha ont tenu, à leur tour, une manifestation hier, vers 10 heures de matin. Les manifestants ont, tout de suite, commencé à brûler des pneus, ce qui a entraîné des troubles à Ampefiloha surtout en voyant  les fumées qui se sont dégagées.
Une église en feu, et au moins 14 personnes blessées. Après l’intervention des Forces de l’ordre, il y a eu plusieurs arrestations.  Hier matin, on a assisté à une scène de barbarie à Sahavolamena, dans le District de Soanierana-Ivongo où la situation a été vraiment explosive.

Fête des pères - Que des cadeaux coûteux

Publié le dimanche, 18 juin 2017
Contrairement à la fête des mères, celle des pères n’a pas été célébrée en grande pompe. La plupart des gens n’y accordent même pas d’importance, contrairement à d’autres festivités. Au niveau des marchés, la diversification des articles de cadeau ne se constate pas. Néanmoins, il existe certaines personnes qui ont l’habitude d’offrir des effets vestimentaires aux papas, et beaucoup ont opté pour la préparation d’un plat spécial.
Un véhicule 4x4 qui a transporté 7 personnes a violemment embouti un poids-lourd en stationnement, faisant ainsi 1 mort sur le coup et deux blessés. Ce drame est survenu vers la fin de l’après-midi du samedi sur un tronçon de la voie à Laniera et qui débouche à Soavimasoandro. La victime tuée est un jeune homme de 23 ans, qui a occupé la place du mort dans le 4x4. L’angle qu’il a occupé a rencontré le mastodonte. Le choc a déformé sa cage thoracique si bien que le malheureux a recraché des matières provenant même de son poumon, qui a…

Fil infos

  • Remarques mal placées sur l’âge - Marc Ravalomanana raillé par ses propres partisans
  • Problème de distribution d’eau à Ambatokary - Le calvaire des habitants
  • Forum des investisseurs - Madagascar mise sur l’écotourisme
  • Parti HVM - Un déclin très…rapide !
  • Réforme de la représentation de Madagascar à l'extérieur - Des diplomates « gracieusement » payés s'y opposent
  • Propagation de fausses nouvelles - Le verdict attendu pour jeudi
  • Canal des Pangalanes et Route nationale 5 - Andry Rajoelina supervise le début des grands travaux
  • Représentants de Madagascar à l'extérieur - Les Enarques d'Androhibe priorisés
  • Lutte contre la corruption - Madagascar sur la voie de la coopération judiciaire internationale
  • Gouverneurs des banques centrales de la SADC - La première réunion à Antananarivo

La Une

Editorial

  • Intouchables ou impénétrables !
    La réelle volonté d’assainir le régime existe-t-elle vraiment ? La détermination du Président Rajoelina Andry de traduire en actes le Velirano (point XI) est-elle concrètement partagée avec toutes les autorités compétentes notamment celles chargées de traquer les auteurs de malversations financières ou autres ? On a la triste impression que la culture de l’impunité dans le « jardin » de la République serait, le conditionnel est de rigueur, encore et toujours florissante. Tout comme la culture du chanvre dans la grande forêt du Nord où les « cultivateurs » n’ont pas de souci à se faire. L’immunité dont bénéficient les hauts responsables ou les parlementaires du pays devient une sorte de bunker impénétrable.

A bout portant

AutoDiff