Société

Depuis la crise de 2009, la consommation d’alcool n’a pas cessé d’augmenter. En effet, les détaillants dans les épi-bars ont constaté que la vente de ce produit augmente. Depuis 2013, ils vendent plus de 15 bouteilles par jour contre 8 avant 2009. Il y en a ceux qui consomment quotidiennement, ceux qui n’en boivent que durant la fin de semaine et ceux qui n’en prennent qu’à de rares occasions. Et actuellement, les chiffres ne cessent de s’accroître vu les personnes admises à l’urgence pour coma éthylique qui sont aux environs de 10 par jour. 
Les jeunes en difficulté. Telle est la réalité sur le marché du travail à Madagascar. Celui-ci exige dans la plupart des cas des postulants expérimentés, outre les diplômes requis. Pourtant, environ 70% des jeunes arrivent à peine à lire, écrire et compter puisqu’ils ont abandonné les études au niveau primaire.
Un jour à peine après l’horrible assassinat du père Djiva Lucien (43 ans) et ayant causé des graves blessures à Jérémie (27 ans), un frère novice de la mission des pères capucins d’Ambendrana à Antsohihy, la Gendarmerie a interpellé 13 suspects. « Les enquêteurs détiennent des preuves tangibles de leur participation dans ces agressions sauvages », apprend-on du côté des services de renseignement et de sécurité du Toby Ratsimandrava de la Gendarmerie nationale. 
Révision à la hausse de l’indemnité. Désormais, chaque ouvrier qui participe aux travaux de Haute intensité de main-d’œuvre (Himo), menés dans de nombreuses localités de la Grande île, va empocher un complément de revenu fixé à 5 000 ariary par jour travaillé, soit 1000 ariary par heure.
Plus besoin de débourser des frais exorbitants. Les habitants de l’île Sainte-Marie peuvent désormais demander des titres ou préparer d’autres dossiers relatifs à la sécurisation foncière dans ce District même.
L’Université catholique de Madagascar (Ucm) sise à Ambatoroka, Antananarivo, compte désormais deux docteurs titulaires du diplôme d’habilitation à diriger des recherches (Hdr), l’équivalent du doctorat d’Etat dans l’ancien système.
Les mathématiques sont les pires matières. Autant de matières scientifiques ne soulèvent pas l’instinct instructif des étudiants.  Encore heureux que ces derniers puissent choisir leur filière respective à l’université. Dans les collèges et aux lycées, les élèves doivent s’attendre à étudier les matières  préconçues et intraitables, notamment les maths et la physique. Les lycéens se fracassent la tête afin d’obtenir un bon résultat.  Certes, les établissements accordent plus d’heures pour leur enseigner ces matières scientifiques par rapport à d’autres les matières  qui sont traitées en langue maternelle. « Nos éducateurs en matières scientifiques se portent même volontaires pour éduquer le samedi », explique…

Fil infos

  • Nouveau Gouvernement - Le nom du Premier ministre connu dans les prochaines heures
  • 60ème anniversaire du Sénat - Rivo Rakotovao, le nouvel Icare ?
  • Corruption passive et extorsion - Un inspecteur de police écope de deux ans de prison ferme
  • Assemblée nationale - Les membres du Bureau permanent connus
  • Exécutif - Démission du Gouvernement ce jour
  • Dans sa fuite précipitée - Henri Rabary-Njaka a laissé des dettes au pays
  • Présidente de l’Assemblée nationale - Christine Razanamahasoa plébiscitée
  • Dénonciations contre Mamy Ravatomanga - Les machinations du HVM mises à nu par la Justice française
  • Banditisme et détention illégale d'armes - Les arrestations et les saisies se poursuivent
  • Coupe d'Afrique des Nations 2019 - Les Barea décorés et récompensés

La Une

Editorial

  • Et le combat continue !
    Les Barea, version compétions africaines CAN et CHAN ou mondiales, viennent de rehausser la dignité du pays et conforter l’assise de la fierté et l’unité nationale. L’équipe à Faneva Ima franchit le cap de niveau continental jamais atteint jusque-là. Nicolas Dupuis, le chef d’orchestre reconnu et respecté lançait royalement sur orbite le Onze national. La Nation toute entière manifestait sa reconnaissance. Le Chef de l’Etat s’était personnellement investi et cela pour redorer le blason et soutenir le sport notamment le football à Madagascar. Tout compte fait, les 25 millions de Malagasy sont fiers de l’exploit inédit de nos héros. Maintenant, le plus important consiste à poursuivre et redoubler d’efforts car le plus dur et le plus ardu restent encore et toujours à faire. Et le combat continue !La 10 ème édition des Jeux des îles débute ce jour à l’île Maurice et ne se terminera que le 28 juillet prochain. Madagasikara,…

A bout portant

AutoDiff