Société

Ces temps-ci, les hommes du service des enquêtes spécialisées de la Police ont multiplié les coups de filet dans leurs efforts visant à stopper les émigrations clandestines des jeunes travailleuses du pays vers le Koweït. C’était dans ces circonstances que le présumé leader d’un trio à l’origine de ces envois en cachette des travailleuses, un certain Claudio, a été interpellé le 10 mai dernier à son domicile sis dans le secteur du marché à Anosibe.
Un travail temporaire pour 1 250 personnes dans le besoin. La mission d’assistance aux populations les plus démunies se poursuivent à Antananarivo. Cette fois-ci, la Commune rurale de Sabotsy Namehana, à Antananarivo Avaradrano, en bénéficie grâce à la collaboration du ministère de la Population, de la Protection sociale et de la Promotion de la femme (Mppspf) avec le député élu dudit District. La mission, à travers des travaux de haute intensité de main-d’œuvre (Himo) de 5 jours, consiste à entretenir et curer un canal d’irrigation d’une longueur de 1,2 km.
Les riverains en grogne. La nouvelle route reliant Tsarasaotra et Ivato demeure inaccessible jusqu’à maintenant. Et ce depuis sa fermeture après le Sommet de la Francophonie, au mois de novembre dernier. D’après le ministre de tutelle, le remblai sur les rizières a besoin de temps pour se tasser, d’où la nécessité de suspendre toute circulation sur cette voie rapide.
Après avoir été longtemps recherché, un bandit surnommé Bina (33ans) a été abattu par les limiers de la Brigade criminelle, mercredi soir à Andranobevava. Les informations policières parlent du concerné comme un spécialiste du kidnapping. Pendant les mois d’octobre et de novembre 2016, la Police a tenté de retrouver ses traces à Mahajanga.
Le lancement officiel du fameux projet « Autobus intelligent » se fait attendre. Jugé important, le renouvellement du transport routier en commun s’avérait être nécessaire. La bonne qualité de service des transports urbains a été acquise suite à la promesse d’arrivée de ces bus.
Une vindicte populaire évitée de justesse. Trois voleurs de batterie des panneaux solaires ont été appréhendés par le comité de vigilance du côté de la rocade d’Andohatapenaka, hier vers 4h du matin. En fait, ces pilleurs ont été surpris par les membres dudit comité avec 2 batteries déjà déterrées. Les riverains les ont rejoints aussitôt avec des planches, bois ronds et autres outils pour punir les voleurs, à en croire le chef District du 6e Arrondissement d’Antananarivo, Tsiory Nohary.
Etudier les moyens afin d’éviter les émigrations clandestines mais aussi l’échange de savoir-faire en matière de lutte contre le trafic de drogue. C’est ce qu’a ressorti de la visite de courtoisie effectuée par l’ambassadeur mauricien, Sem Datakarran Goburdhun chez le ministre de la Sécurité, le contrôleur général de Police Mamy Jean-Jacques Andrianisa, à Anosy, hier matin.

Fil infos

  • Ravalomanana en défenseur de l’opposition - Mémoire courte, mea culpa ou hypocrisie ?
  • Alana Cutland - Le corps toujours à la morgue de l’HJRA
  • Titre de chef de l’opposition - Insistance gênante de Marc Ravalomanana
  • Gendarmerie Sofia vs Gendarmerie Alaotra-Mangoro - Casse-tête chinois sur l’affaire des 450 zébus
  • Programme national « Fihariana » - Les entrepreneurs du Vakinankaratra à l’honneur !
  • Hery Vaovaon’i Madagasikara - Un petit tour et puis s’en va
  • Ambohimangakely - Un Sprinter volé à deux doigts d’un démontage…
  • Session extraordinaire du Parlement - Accent mis sur les intérêts nationaux
  • Scandales de détournement - Quid des anciens ministres impliqués ?
  • Toamasina - Quand une rumeur provoque une mini-émeute

La Une

Editorial

  • Enfin, du changement !
    Le verdict est tombé ! Le pouvoir sous la direction de Rajoelina Andry Nirina abrogea, ce mercredi 14 août 2019, en Conseil des ministres le décret n°2017-096 du 26 avril 2017 portant nomination du directeur général de la Compagnie nationale Jiro sy Rano Malagasy (JIRAMA) Olivier Jaomiary. Nommé il y a deux ans et quatre mois de cela, le 26 avril 2017, sous le régime HVM, Jaomiary Olivier n’a pas réussi à convaincre ni le pouvoir en place, issu de la dernière élection, ni l’opinion publique notamment les usagers. Un moment, se croyant être indéboulonnable de son poste, au-dessus de toute tentative de limogeage, le désormais ex-DG de la JIRAMA finit par se faire rattraper en raison de son incompétence à redresser la Compagnie, mission principale qu’on lui avait confiée.

A bout portant

AutoDiff