Dossier

Contrairement à la déclaration des gendarmes, l’arrestation des hommes de main de Lama s’est déroulée au Fokontany Tsarahasina Ambohimangakely et non à la colline Ambohimahitsy connue actuellement sous le nom de Fokontany Manantenasoa. « Je viens juste d’arriver au bureau et nous nous sommes posés la question, moi et mes collègues, où exactement s’est déroulée la fusillade. Cette histoire donne une image négative au Fokontany », martèle le chef Fokontany hier lors de notre passage. « Mercredi dernier, vers 14 heures, trois véhicules 4X4 et une voiture plaisir ont attiré l’attention des habitants de Tsarahasina, Ambohimangakely. L’avancée de ces automobiles…
Une initiative de l’association Fitia. Les 15 jours de campagne de désinfection virale des taxis-be œuvrant dans les zones urbaine et suburbaine d’Antananarivo prendra fin ce jour. La mise en place de ce système de désinfection vise à faire face au risque élevé de contamination du Covid- 19 dans les transports en commun. Jusqu’à hier, 48 787 opérations de désinfection ont pu se faire auprès de 14 sites. Pour ce faire, 255 litres de Virocid, un désinfectant ultra concentré, respectant l’environnement et la santé des personnes, ont été utilisés. En moyenne, la campagne touche 3 442 « taxis-be » par…
A situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles ! La crise sanitaire provoquée par la propagation du Covid-19 n'a pas tardé à gagner Madagascar avec toutes les contraintes et changements que cela implique. Le monde du travail, tous secteurs confondus, se retrouve particulièrement chamboulé en ce moment. Les mesures de confinement décidées par l'Etat ont poussé les entreprises à s'adapter, tant bien que mal, à la situation. D'une part, la capacité d'adaptation des employeurs est rudement mise à l'épreuve. Ces derniers doivent, en effet, se débrouiller avec les moyens du bord pour survivre à cette crise sanitaire et préparer une crise économique imminente.…
Parmi les plus affectés par les mesures de confinement figurent les enseignants mais malheureusement, ils n’ont jamais été priorisés. Nombreuses sont leurs revendications mais ils n’ont pas obtenu de réponse jusqu’à hier. Reconnaissante envers les enseignants et consciente de l’intensité de leur travail, la Première dame Mialy Rajoelina et son équipe de l’association Fitia, assistées par Iarintsambatra Rijasoa Andriamanana, ministre de l’Education nationale et de l’Enseignement technique et professionnel (Menetp), se sont déplacées dans la journée d’hier auprès de quatre établissements scolaires publics, à savoir le Collège d’enseignement général (CEG) de Nanisana, le Lycée technique professionnel (LTP) d’Alarobia, l’Ecole primaire…
La lutte contre le Covid-19 se poursuit pour l’association Fitia. Interrompant ses actions sociales lors du confinement ayant duré quatre semaines, ladite association présidée par la Première dame Mialy Rajoelina reprend actuellement l’opération de nettoyage au niveau des transports en commun opérant à Antananarivo. Depuis mardi dernier et d’une durée de 15 jours, l’équipe de l’association Fitia, en collaboration avec le ministère des Transports, du Tourisme et de la Météorologie (MTTM) ainsi que les coopératives respectives et l’Etablissement vert, procède à la désinfection des véhicules et la distribution de gel hydroalcoolique ainsi que des masques pour les transporteurs et ses…
Madagascar renferme des plantes médicinales endémiques. Notre flore présente un intérêt médical tout particulier en raison de sa diversité, de son ancienneté et de sa très grande richesse. La majorité de la population malagasy, en particulier dans les zones enclavées, a recours à la médecine traditionnelle. Selon l'OMS, cela représente 70% de la population. En cette période de crise sanitaire mondiale liée au Covid-19, cette pratique médicale à base de plante est très développée. Outre le Ravintsara de plus en plus connu actuellement au niveau mondial, d'autres plantes médicinales font la fierté de la Grande île. Dans cet article, retrouvez…
Cette année, les Malagasy ont passé le week-end pascal tout en restant confinés. Les mesures sanitaires les obligent jusqu’au 19 avril prochain à rester à la maison, sauf en cas d’exception requérant entre autres une autorisation spéciale. Etant donné que les rassemblements restent interdits, les lieux incontournables pour faire des pique-niques à Antananarivo et ses périphéries dont le Bout de piste d’Ivato et le By-pass, ont été presque déserts. Le soleil était au rendez-vous du côté d’Anjomakely Ivato. Vers midi, des dizaines de gens dont quelques-uns munis d’un panier de pique-nique bien rempli mais couvert de tissus, ont été remarqués …

Fil infos

  • Députés de Madagascar - Rien que des faveurs personnelles
  • Visite à Ambatondrazaka - Andry Rajoelina encourage les écoliers
  • Création de nouvelles Régions - Le plateau de Mahafaly et le Mangoro dans la liste d’attente
  • Région Alaotra Mangoro - Le Président Andry Rajoelina honore ses promesses
  • Dépenses inutiles - L'Assemblée nationale sous le feu des critiques !
  • Secret du vote aux sénatoriales - Une seule et unique urne par District
  • Découpage territorial - Ikongo, Vohipeno et Manakara inséparables
  • Organisation des Jeux des îles de l'océan Indien 2023 - La candidature malagasy discréditée par les « zalous »
  • Code municipal d’hygiène - Sensibilisation et éducation du citoyen avant tout
  • Mairie d’Antananarivo - Des élus oublient leur principale mission

La Une

Editorial

  • Jeu interdit !
    A quoi joue-t-on là-haut ? Immaturité politique ou gaminerie mal assimilée ! En tout cas, quelque chose pas très catholique du moins déconcertant se produit dans les rangs des dirigeants du régime en place. Totalement inconscients de l’impact nocif de leurs actes, certains s’amusent à s’adonner à un certain jeu dangereux, guerre entre frères d’armes. Non seulement un jeu dangereux mais plutôt interdit. Des observateurs avisés redoutent l’éclatement.

A bout portant

AutoDiff