Dossier

Aux côtés des autorités depuis le retour du couronnement du dais royal de Ranavalona III jusqu'à la cérémonie d'inauguration du Rovan'iMadagasikara, jeudi et vendredi dernier. Beaucoup se sont posé des questions sur son identité. Après avoir résumé sa généalogie, elle a accepté de nous accueillir chez elle à Amboatavo Itaosy pour plus d'informations à son sujet. Elle, c'est la Princesse Ralandison Fenosoa Harivola Ratsimamanga.
Le Père Pedro a quitté l'Argentine à 18 ans Depuis 1648, la Congrégation des missions de Saint Vincent de Paul, en Argentine, a envoyé des missionnaires à Fort -Dauphin. Pourtant, ces derniers n'ont jamais duré que deux ans au maximum. Ils ont abandonné ou succombé à diverses maladies comme le paludisme et la tuberculose. « Je me suis alors présenté comme volontaire et la congrégation a accepté ma demande. J'ai interrompu mes études et j'ai travaillé pour pouvoir payer mes voyages et mon séjour à Madagascar ».En arrivant dans la paroisse de Vangaindrano le 26 octobre 1970, il a travaillé…
Jugé devant le Tribunal, situé à l'époque à Ambodiroatra pour le meurtre d'un de ses proches amis en 1980, Rakotoarivony Samuel, aujourd'hui âgé de 62 ans, a été condamné à la réclusion criminelle à perpétuité aussi appelée plus communément prison à vie. Pour écoper cette peine capitale, ce prisonnier a été expédié d'Antanimora vers Nosy Lava où il a passé ses 40 dernières années.
Engagée comme elle est, et il n’y en pas plusieurs, le Professeur Vololontiana Hanta Marie Danielle, porte-parole du Centre de commandement opérationnel - Covid-19 Ivato, partage avec ces quelques lignes la manière dont elle a vécu sa mission dans la lutte contre la Covid-19 à Madagascar. La Vérité (+) : En général, comment avez-vous vécu le rôle de porte-parole du Centre de commandement opérationnel - Covid-19 Ivato ?Professeur Vololontiana Hanta Marie Danielle (-) : Il s’agit d’une expérience personnelle et professionnelle positive. Une sorte d’abnégation dissuadée par une patience, une confiance, une passion ainsi qu’une bonne grâce de Dieu. Certes,…
281 000. Un nombre de vues record pour Antso Bommartin, une jeune femme considérée comme l'un des pionniers du monde des influenceurs à Madagascar. Ce record a été atteint par une vidéo la montrant maquiller son mari, Yves Bommartin. Mais ceci n’est pas sa seule production à avoir fait le buzz sur les réseaux sociaux. Sa reprise, en version malagasy, de la célèbre chanson « Anissa » de Wejdene, une chanteuse française de RnB, au mois de juillet dernier, a également ravi les internautes. Plusieurs abonnés ont notamment visualisé la vidéo à maintes reprises pour réécouter les paroles traduites par…
Suite à l'interview exclusive sur pandémie de la Covid-19 qu'il nous a accordée avant-hier (cf. notre édition du lundi 28 septembre dernier), le statisticien démographe, Tovonanahary Rabetsitonta, a accepté de nous livrer d'autres données chiffrées - celles concernant la période allant de juillet à septembre, soit 87 jours - lesquelles attestent, s'il en était encore besoin, l'efficacité dont Madagascar a fait preuve dans la gestion de cette crise sanitaire mondiale. Aux notions plus ou moins techniques qui, même illustrées par des graphiques déjà expressifs, peuvent être déroutantes pour le citoyen lambda, ce maître de conférences à l'université d'Antananarivo apporte des…
Auparavant considérée comme un sujet tabou, souvent pervers. L’éducation sexuelle commence à être reconnue comme une priorité pour éviter divers maux touchant les jeunes, dont la grossesse précoce. La plupart des projets et programmes de santé et droits sexuels et reproductifs (SDSR) en tiennent compte. L’éducation sexuelle couvre plusieurs aspects, que ce soit physique, émotionnel, social, éthique et autres, à inculquer aux enfants dès qu’ils ont atteint l’âge de 5 ans. La santé sexuelle est même intégrée dans les droits humains. Nous rapportons dans ce dossier la grande révolution de l’éducation sexuelle ces dernières années, y compris les activités entreprises.…

Fil infos

  • Aide aux sinistrés - Le Président incite les églises à l'hospitalité
  • Axe Antananarivo-Toamasina - La circulation rétablie !
  • Coupure sur la RN2 - Un pont « Bailey » pour rétablir la circulation
  • Ligne aérienne Réunion-Antananarivo - Le coût du billet fait grincer des dents
  • Débordement du barrage d’Antelomita - Evacuation immédiate des riverains de l’Ikopa
  • Dégâts des intempéries sur la Route nationale - Les stocks de carburant suffisants pour la Capitale
  • Rajoelina dans les bas-quartiers - Le courant passe toujours !
  • Inondations à Antananarivo - La nécessité d’une nouvelle ville devient pressante 
  • Gestion des catastrophes - L’Exécutif appelle le BNGRC à une meilleure anticipation
  • Impôt - Le GEM suggère d’assouplir les incitations fiscales

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Velirano dérange !
    Les projets phares du Président Rajoelina perturbent. Dans la perspective de démarrage de gros chantiers promis par le candidat portant le dossard numéro 13 du MAPAR, certains acteurs politiques locaux, aux esprits obtus animés par l'obscurantisme, lèvent les boucliers. Sous d'autres cieux également, certains parlementaires de l'ancienne puissance coloniale montent au créneau et se permettent de remettre en cause un des projets-clés du régime. En effet, Velirano dérange ! On ne se prive pas par tous les moyens de le gêner et de lui jeter des bâtons dans les roues.

A bout portant

AutoDiff