Dossier

Cette année, les Malagasy ont passé le week-end pascal tout en restant confinés. Les mesures sanitaires les obligent jusqu’au 19 avril prochain à rester à la maison, sauf en cas d’exception requérant entre autres une autorisation spéciale. Etant donné que les rassemblements restent interdits, les lieux incontournables pour faire des pique-niques à Antananarivo et ses périphéries dont le Bout de piste d’Ivato et le By-pass, ont été presque déserts. Le soleil était au rendez-vous du côté d’Anjomakely Ivato. Vers midi, des dizaines de gens dont quelques-uns munis d’un panier de pique-nique bien rempli mais couvert de tissus, ont été remarqués …
Dans le cadre du plan d’urgence sociale « Tsinjo », des milliers de marchands de rue et une centaine de crieurs bénéficient actuellement de l’aide offerte par le Président de la République Andry Rajoelina et son épouse. Sous la coordination de la Direction des affaires sociales et politiques (DASP) auprès de la Présidence de la République, l’Association Fitia avec le ministère de la Population, de la Protection sociale et de la Promotion de la femme (MPPSPF), la Commune urbaine d’Antananarivo (CUA) ainsi que d’autres associations bénévoles se sont mobilisés au Gymnase d’Ankorondrano pour remmettre des dons aux bénéficiaires issus du…
Ces deux derniers jours ont été marqués par des actions sociales réalisées par l’association Fitia. La Première dame Mialy Rajoelina a mobilisé son équipe pour être au chevet des personnes vulnérables. Faisant suite à la promesse présidentielle de soutenir les personnes âgées, en collaboration avec la Direction des actions sociales auprès de la Présidence de la République, ladite association s’est ralliée avec le ministère de la Population ainsi que la Commune urbaine d’Antananarivo pour distribuer des aides à près de 10 000 personnes âgées. Outre les 25 kilos de riz, d’autres produits de première nécessité, à savoir de l’huile alimentaire,…
La Première dame et non moins présidente de l'Association Fitia a renouvelé hier, en marge d’une remise de certificat à son encontre, son engagement dans la revitalisation de la vaccination de routine. A cette occasion, elle a annoncé sa volonté d’immuniser 90 % des enfants malagasy contre les épidémies. « Je m’engage à rassembler tous les efforts nécessaires en collaboration avec l’Organisation mondiale de la santé(OMS) et le ministère de la Santé publique (MSP) pour atteindre l’objectif de 90 % de couverture vaccinale, en focalisant les actions sur la revitalisation de la vaccination de routine. Je prêterai ma voix pour…
874 316 dollars américains, soit plus de 3 milliards d’ariary. Dans le cadre d’un projet norvégien intitulé « Prévention et réponse aux violences sexuelles basées sur le genre à Madagascar », cette somme a été mise à la disposition de l’association Fitia par le royaume de Norvège. « La lutte contre la VBG doit être menée avec une approche holistique et je suis convaincu que ce renforcement de la résilience des femmes, des adolescentes, des jeunes filles et des survivantes de violences sexuelles basées sur le genre y contribuera, a souligné Andreas Danevad, ministre-conseiller au sein du bureau de l’ambassade…
Les activités des transporteurs ont des impacts sur l’environnement, principalement la pollution atmosphérique. Une raison pour que ces derniers aient réalisé samedi dernier un reboisement au site du Régiment d’artillerie lourde (RAL), situé à Imerintsiatosika. 3 000 jeunes plants, composés d’eucalyptus, pins, « ravintsara » et de jacarandas ont été ainsi mis en terre. D’après Andry Andriamampianina, président de l’Association Professionnelle des Transporteurs Routiers (APTR), ce reboisement qui est actuellement à sa deuxième édition, entre dans le cadre de la vision du Président de la république, qui est de recouvrir Madagascar de forêts ainsi que de renforcer la fraternité et…
140 bébés prématurés sur 1 000 naissances annuelles. Tels sont les chiffres estimatifs émanant du Centre hospitalier de Soavinandriana (CENHOSOA). La majorité de ces bébés nés prématurés ont besoin d’être placés en couveuse pour que leur organisme puisse bien se former et afin qu’ils gagnent le poids requis. Pourtant, cet hôpital ne disposait que de 3 couveuses, un nombre insuffisant par rapport à la demande. « Mon mari et moi étions émus lors de notre visite au service pédiatrie et néonatologie, le 24 décembre dernier, en constatant que des enfants qui ont besoin de soins d’urgence doivent attendre faute d’équipements,…

Fil infos

  • Lalatiana Rakotondrazafy Andriatongarivo - « Paul Rafanoharana n’a jamais été conseiller du Président de la HAT »
  • Menaces intérieures et extérieures - Les Forces armées derrière le Président
  • Ralaialitiana Andrianarisoa, témoin d’histoire - « La mise en cause des intérêts économiques de sociétés étrangères entraîne à chaque fois la déstabilisation du régime »
  • Tentative d’élimination physique du Président Rajoelina - « Un tel projet va à l’encontre des valeurs malagasy »
  • Cardinal Tsarahazana Désiré à Iavoloha - « Les catholiques s’opposent à la violence et l’attentat à la vie »
  • Kidnapping à Anjozorobe - Un suspect échappe de la protection des Forces et meurt lynché
  • Présidents en exercice à Madagascar - Au moins quatre attentats manqués depuis 1975
  • Conjoncture - Une inflation à surveiller de très près !
  • Tentative d'élimination physique du Président - 11 gendarmes dont 4 GSIS et deux généraux auditionnés
  • Mobilisation pour le Sud - Vers la capitalisation des ressources en eau
Pub droite 1

Editorial

  • Trop de princes !
    Que la triste et choquante tentative d’élimination physique de la personne du Chef de l’Etat ne nous voile pas les réalités toujours compliquées et encore difficiles vécues par les concitoyens. Qu’il nous soit permis de dresser sans état d’âme, ni complaisance ou détours le tableau qui met en relief la vie nationale vue surtout sous l’angle du train de vie des « Mpitondra Fanjakana ». Et qu’il nous soit admis également de rappeler, en toute humilité et en toute franchise, les consignes decelui à qui le peuple a confié son pouvoir et son avenir.La population vit dans une ambiance des plus tordues. Les effets délétères de la pandémie corsent tous les secteurs des activités économiques dont le tourisme qui littéralement s’agenouille. Les opérateurs attirent sérieusement l’attention des décideurs que leurs chiffres d’affaires ont baissé d’au moins 56 %. Le nombre des sans-emplois gonflent. Le coût de la vie, de son…

A bout portant

AutoDiff