Economie

En cours de gestation. Richard Randriamandranto, ministre de l’Economie et des Finances (MEF) concocte en ce moment le Plan Emergence Madagascar (PEM). Pour ce faire, le ministère a organisé durant deux jours à savoir mardi et mercredi derniers au Carlton Anosy une consultation nationale de toutes les parties prenantes. En effet, ce document remplacera celui connu auparavant sous le nom de Plan national de développement. Il renferme toutes les politiques générales de l’Etat et sera utilisé durant les cinq prochaines années.
Trois jours de réflexion. Du 23 au 25 mai dernier, le premier atelier axé sur l’agrotourisme, en parallèle avec la Foire internationale de Madagascar (FIM), a permis de réunir près de soixante acteurs pour discuter d’une meilleure mise en relation des secteurs agricole et touristique. Tout au long de cette rencontre, les participants ont pu dégager les principaux points à cerner pour pouvoir rallier l’agriculture au tourisme. Cette alliance aura surtout pour objectif d’atténuer ou même de supprimer certaines problématiques de la pauvreté rurale. « Dans un climat où la mondialisation ne concerne plus seulement le domaine économique, nous devons…
La Foire internationale de Madagascar s’est clôturée sur une note positive, dimanche dernier. Le comité d’organisation de l’événement, ainsi que tous les exposants, ont été plus que satisfaits de cette 14ème édition. Bientôt, de nouvelles opportunités d’investissements devront donc émerger, plus particulièrement après ce rendez-vous économique incontournable.
Ce n’est plus pour longtemps. L’Etat proposera une nouvelle structure de prix des carburants avant le 1er juin. C’est ce que le ministre de l’Energie, de l’Eau et des Hydrocarbures (MEEH), Vonjy Andriamanga a annoncé, hier, dans son siège à Ampandrianomby. « L’Etat a déjà entamé un protocole d’accord avec les opérateurs pétroliers. L’Etat proposera alors une nouvelle structure de prix des carburants avant le 1er juin. Mais ce qui est sûr, c’est que le prix à la pompe tend à la baisse dans cette nouvelle structure. D’ailleurs, le Président de la République Andry Nirina Rajoelina a déjà annoncé cette…
Très attendue. Depuis quatorze ans, la Foire internationale de Madagascar (FIM) est le lieu de rendez-vous annuel des opérateurs économiques nationaux, mais aussi régionaux et internationaux. Pour chaque entreprise, cet évènement est ainsi une occasion pour se mettre en avant autant auprès des consommateurs qu’auprès des entreprises partenaires potentielles. La FIM ouvrira ainsi ses portes aujourd’hui à la Zone Forello, Tanjombato. En plus, pour cette édition, le comité d’organisation de l’évènement a initié des innovations au niveau de la présentation des entreprises participantes pour le plus grand plaisir de tous.
« New Fim ». Pour cette quatorzième édition, le comité d’organisation de la Foire internationale de Madagascar (FIM) apporte de nouvelles innovations pour montrer le meilleur des entreprises. « Après quatorze années d’exposition, nous finissons par toujours tomber dans le même spirale. Pourtant, l’habitude est une très mauvaise conseillère, surtout en matière de communication. Il est donc important d’innover et de partir sur de nouvelles bases pour ne pas ennuyer le public. Cette année, nous avons mis en place une nouvelle scénographie avec une meilleure éclairage et de meilleurs contenus, notamment en termes de conférences et d’ateliers », s’enthousiasme Michel…
Privilégier la population rurale. L’entrepreneuriat est un monde assez vague, plus particulièrement pour les jeunes paysans dans les différentes communes rurales. Ils finissent alors par ne pas avoir de rentrée régulière de revenus pour assurer leurs besoins. Pour y remédier, le réseau « Soa » a initié un programme d’appui dédié aux jeunes agriculteurs de la Région de Bongolava des organisations paysannes, avec l’assistance du programme Procom de l’Union européenne. Le principal objectif est de faciliter l’entrée des jeunes dans le monde professionnel.

Fil infos

  • Transport aérien - Madagascar Airlines renforce sa flotte avec un Embraer neuf 
  • Douane - Les trafics de matières nucléaires à la loupe
  • Ministre Tinoka Roberto - De l’huile sur le feu de la déception
  • Christine Razanamahasoa - Coup de couteau dans le dos de Rajoelina
  • Développement - « Madagascar peut dépasser ses voisins africains » selon la Banque mondiale
  • Forfait de Madagascar aux jeux de la CJSOI - Que les responsables soient sanctionnés !
  • Hajo Andrianainarivelo - «  L'une des mesures phares pour Madagascar, c'est d'établir une bonne gouvernance ! »
  • Drogue dure - La méthamphétamine s'achète à 150 000 ariary le gramme
  • Coupures incessantes de l’électricité - Les usagers de la JIRAMA se rebellent !
  • Grève du personnel du Sénat - L'adoption du projet de loi des Finances reportée
Pub droite 1

Editorial

  • Quid du sort de l’environnement !
    Le pays se dégrade. Un constat amer pour tout citoyen jaloux de l’avenir de la Nation. A en croire l’article dûment élaboré par notre confrère tout récemment « Destruction de l’environnement » (vendredi 2 décembre), la machine environnementale de la Grande île tourne à la vitesse marche arrière. Un article qui se doit vivement d’interpeller tous les acteurs de développement du pays dont entre autres les autorités publiques, les élus, la Société civile, les mouvements associatifs, les lanceurs d’information, les simples citoyens, la communauté de base, etc.

A bout portant

AutoDiff