Economie

Sur la bonne voie. Face à la chute libre du cours du pétrole sur le marché international, les consommateurs malagasy s’attendent actuellement à une baisse des prix à la pompe. « Malheureusement, ce n’est pas encore possible pour le moment. L’Etat doit encore s’acquitter de ses dettes auprès des compagnies pétrolières. Toutefois, avec la tendance positive observée actuellement, cet apurement de dettes devrait prendre fin d’ici quatre mois, soit vers le mois de septembre ou octobre prochain », a expliqué le Premier ministre Ntsay Christian.
La compagnie minière Ambatovy a décidé de rapatrier 850 ressortissants étrangers dans son établissement. Sur 10 000 travailleurs, 1000 d’entre eux sont des étrangers. 90% d’entre eux sont alors à rapatrier suite à l’arrêt de la production. D’après le communiqué de l’entreprise, ces personnes sont issues de 39 nationalités différentes. Le premier vol a eu lieu mercredi dernier. L’entreprise a travaillé avec la compagnie Qatar Airways pour acheminer les voyageurs à leur destination. L’avion a transporté 150 personnes vers Qatar durant la première vague. « Considérant l’arrêt de la production depuis le 6 avril et la quarantaine stricte des sites…
Depuis le début du mois, les plaintes des abonnés de la JIRAMA ont fusé sur les réseaux sociaux. Ils ne comprenaient en effet pas pourquoi ils recevaient deux factures et non une seule en un mois. La hausse considérable de leur facteur leur est aussi incompréhensible. « Nos factures sont passées de 115 000 à 175 000 ariary, du mois de mars au mois d’avril, soit une hausse de près de 60 000 ariary. Pourtant notre consommation est demeurée la même tout au long de ces deux derniers mois », témoigne un jeune comptable dans une entreprise offshore. « Cette…
Contradictoire. C’est ce qui peut résumer la raison pour laquelle le Gouvernement a rejeté le plan de sauvetage du secteur privé, autrement dit plan de mitigation. D’après le Premier ministre Ntsay Christian, le document manque de cohérence. « Certaines entreprises demandent de l’aide à l’Etat alors qu’elles rapatrient 70 millions de dollars de dividende. Le secteur privé, notamment les Petites et moyennes entreprises (PME) et les Petites et moyennes industries (PMI), n’a pas également déterminé les domaines les plus touchés.
Nécessaire. L’année dernière, au cours de l’élaboration de la loi de Finances (LFI) 2020, les opérateurs du secteur des télécommunications ont demandé la baisse des droits d’accises (DA) auxquels leurs produits sont assujettis. Toutefois, ils n’ont pas obtenu gain de cause. Au contraire, les autorités ont décidé de rehausser ces droits. Leur taux est alors passé de 8 % en 2019 à 10 % pour cette année. Aujourd’hui, les opérateurs, à travers le Groupement des télécommunications de Madagascar (GTM), sollicitent une fois de plus la baisse significative voire même la suppression des DA sur les produits de télécommunication.
La campagne de vanille vient d’être lancée à Ambanja. Et les paysans peinent à trouver des preneurs de leurs produits. En effet, les collecteurs proposent le kilo de la vanille à 20 000 ariary alors que les paysans fixent leur prix à 300 000 ariary. Les deux parties ont commencé le marchandage. Au final, les collecteurs ont monté leur prix à 50 000 ariary tandis que l’autre partie a baissé son prix à 220 000 ariary. Vu la rigidité entre l’offre et la demande, l’échange n’a pas a eu lieu. Les photos ont rapidement circulé sur les réseaux sociaux concernant…
Plusieurs paramètres à considérer. Avec les impacts économiques générés par la pandémie de coronavirus à Madagascar, le secteur public mais aussi le secteur privé se préparent aujourd’hui pour affronter l’après-crise. Le redressement de l’économie ne sera pas une mince affaire, plus particulièrement pour la filière touristique. Cette dernière reste jusqu’à aujourd’hui le secteur le plus lésé par cette pandémie. Et sa reprise risque d’être encore difficile dans la mesure où les touristes, une fois cette crise terminée, pourront ne pas avoir envie de voyager à l’étranger par manque de budget ou encore par peur, tout simplement.

Fil infos

  • Les actus en bref
  • Disparition de 36 kg d’or et 64.000 litres de gasoil - Des "magiciens" à Madagascar !
  • Lutte antiacridienne - Un pesticide controversé utilisé à Madagascar
  • Face-à-face entre les députés et le Gouvernement - La JIRAMA sous le feu des critiques !
  • Ministère des Affaires étrangères - Les grévistes veulent changer d’interlocuteur
  • Trafic de bois précieux - 3 individus interpellés avec un chargement de palissandre
  • Grâce présidentielle - Remises de peine pour 11 316 détenus
  • Une jeune femme de 22 ans remporte un « trano mora » - « Je suis abasourdie »
  • Exportation de vanille - Des licences refusées pour non-rapatriement de devises
  • Vol d’or au ministère des Mines - Les responsables successifs s’en lavent les mains

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Sur la braise !
    La vie reprend son cours. Une reprise difficile pour certains. Sur le chaudron voire sur la poudrière pour d’autres. En tout cas, c’est la galère dans l’ensemble !Dès le lendemain, sans faute, de la date de la célébration de la Fête nationale, les vicissitudes des délestages reviennent au galop. Les coupures d’eau, du matin jusqu’au beau milieu de l’après-midi gâche les travaux de la vie quotidienne des ménages. Les coupures d’électricité qui prennent toujours au dépourvu chacun dans ses activités à la maison, à l’atelier, à la coiffure, à l’épicerie, etc., continuent de faire des ravages. Et le ras-le-bol remonte en surface.Mais, l’évènement phare de ce retour à la vie … anormale revient à la séance de « face-à-face » entre les membres de l’Exécutif et les élus du Parlement de la Chambre basse. Incontestablement, c’est le point d’orgue de la semaine qui concentre les attentions de l’opinion publique. Les…

A bout portant

AutoDiff