Publié dans Economie

Rapatriement des ressortissants malagasy - Air Madagascar sort son programme de vols

Publié le lundi, 09 août 2021


Que des vols en aller simple uniquement. Suite aux déclarations du Président de la République, AndryRajoelina, avant-hier, concernant l’organisation des vols de rapatriement, la compagnie aérienne nationale malagasy a mis en place un programme de vols pour ce mois d’août et le mois prochain. « Cinq vols seront respectivement organisés à partir du 19 août prochain jusqu’au 19 septembre, dans le sens Antananarivo-Paris mais aussi Paris-Antananarivo. Le premier vol du 19 août partira de Paris pour rejoindre la Capitale », expliquent les responsables au niveau de la compagnie aérienne dans une communication officielle. En tant que vols de rapatriement, leur accès sera donc soumis à certaines conditions, principalement les vols Paris-Antananarivo. Seules les personnes disposant de motifs impérieux de voyage sontadmissiblessurces vols. « Pour le vol Paris-Antananarivo, les voyageurs devront alors avoir, avant l’achat du billet d’avion, des documents prouvant le motif impérieux du voyage comme la fin de séjour, la fin d’un contrat de travail ou encore la fin de soins médicaux, mais aussi une autorisation de l’Etat pour retour à Madagascar avec attestation sur l’honneur d’un engagement de non-sortie de Madagascar jusqu’à l’ouverture des frontières. Les voyageurs devront également être de nationalité malagasy, ou du moins détenir un passeport malagasy ou un laissez-passer délivré par les ambassades malagasy », détaille le communiqué d’Air Madagascar.
Pour éviter que ces mêmes personnes sortent de nouveau du pays, l’engagement de non-sortie de Madagascar jusqu’à l’ouverture des frontières sera donc remis à la Police des frontières malagasy, qui contrôleront les allers-retours des voyageurs. 
Outre ces modalités administratives, les personnes rapatriées devront également se soumettre aux conditions sanitaires en vigueur depuis le début de la pandémie. « Elles devront présenter un test PCR négatif 48 à 72 heures avant le vol et signer un accord écrit pour un test PCR négatif à l’arrivée. Elles devront aussi effectuer un confinement strict de cinq jours et avoir une réservation à l’Hôtel Carlton, à l’Ibis Hotel & Spa ou encore à La Villa Verte. Une attestation de réservationd’hébergement au sein du complexesportif de la CNaPS à Vontovorona est aussi acceptable. Les frais de confinement seront à la charge des personnes rapatriées », rappelle le ministère des Affaires étrangères.
Pour ceux qui voyagent dans le vol Antananarivo-Paris, ils devront se conformer aux recommandations de l’Etat français. En tout cas, l’aller simple est au prix de 911 euros pour la classe économique. Toutefois, la compagnie aérienne applique des tarifs à partir de 730 euros pour les personnes en provenance d’autres pays et devant rejoindre Paris pour prendre leur vol de rapatriement.
L’inscription et tous les documents sont à transmettre à l’adresse  « fampodiana Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  »  ou à l’ambassade de Madagascar à Paris. La liste des voyageurs sera soumise à l’approbation des autorités malagasy.
Rova Randria

Programme de vols de rapatriement
Vols Antananarivo-Paris
19 août 2021
22 août 2021
28 août 2021
12 septembre 2021
18 septembre 2021
Vols Paris-Antananarivo
20 août 2021
23 août 2021
29 août 2021
13 septembre 2021
19 septembre 2021

Fil infos

  • Les actus en bref
  • Couple Rajoelina - Echange convivial avec le couple Biden
  • Pénurie d’eau - Le pire est à craindre
  • Affaire 73,5 kilos d’or - Le procès remis aux calendes grecques 
  • Rapport de la mission de suivi électoral  - L’UE insiste sur la mise en œuvre des recommandations 
  • JIRAMA - Andekaleka se dote d’un quatrième générateur
  • Commerce - L’Algérie lorgne sur la vanille malagasy
  • Rajoelina à la tribune des Nations Unies - Interpellation sur le prix du baril de pétrole
  • Disparition du plus petit primate au monde - La honte pour Madagascar !
  • Discours à la tribune des Nations unies - Rajoelina dans le même panel que Biden et Kagamé

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Fia…ble !
    On ne peut pas passer inaperçu l’évènement majeur de la semaine dernière, la FIA. En fait de jeudi à dimanche, la Foire internationale de l’agriculture (FIA) s’est tenue au Parc des expositions à Tanjombato. Quand on parle d’Agriculture, ce grand ensemble qui englobe toutes les activités du monde rural dans tous ses états. Sont inclus à l’intérieur de ces activités dites agricoles la culture, la pêche et l’élevage qui se souscrit au sein de l’économie « verte » et « bleue ». Avec l’évolution des activités exigées par la demande sans cesse croissante des besoins de l’homme, l’agribusiness apparait et commence à occuper du terrain. De toute façon, l’agriculture représente un domaine de priorité surtout pour un pays comme Madagasikara. L’initiative entrant dans le cadre pour l’épanouir est toujours très appréciée et fiable. Les actions de l’Agence Première Ligne font partie des stratégies à encourager. En principe, l’agriculture est un…

A bout portant

AutoDiff