Publié dans Economie

Rapatriement des ressortissants malagasy - Air Madagascar sort son programme de vols

Publié le lundi, 09 août 2021


Que des vols en aller simple uniquement. Suite aux déclarations du Président de la République, AndryRajoelina, avant-hier, concernant l’organisation des vols de rapatriement, la compagnie aérienne nationale malagasy a mis en place un programme de vols pour ce mois d’août et le mois prochain. « Cinq vols seront respectivement organisés à partir du 19 août prochain jusqu’au 19 septembre, dans le sens Antananarivo-Paris mais aussi Paris-Antananarivo. Le premier vol du 19 août partira de Paris pour rejoindre la Capitale », expliquent les responsables au niveau de la compagnie aérienne dans une communication officielle. En tant que vols de rapatriement, leur accès sera donc soumis à certaines conditions, principalement les vols Paris-Antananarivo. Seules les personnes disposant de motifs impérieux de voyage sontadmissiblessurces vols. « Pour le vol Paris-Antananarivo, les voyageurs devront alors avoir, avant l’achat du billet d’avion, des documents prouvant le motif impérieux du voyage comme la fin de séjour, la fin d’un contrat de travail ou encore la fin de soins médicaux, mais aussi une autorisation de l’Etat pour retour à Madagascar avec attestation sur l’honneur d’un engagement de non-sortie de Madagascar jusqu’à l’ouverture des frontières. Les voyageurs devront également être de nationalité malagasy, ou du moins détenir un passeport malagasy ou un laissez-passer délivré par les ambassades malagasy », détaille le communiqué d’Air Madagascar.
Pour éviter que ces mêmes personnes sortent de nouveau du pays, l’engagement de non-sortie de Madagascar jusqu’à l’ouverture des frontières sera donc remis à la Police des frontières malagasy, qui contrôleront les allers-retours des voyageurs. 
Outre ces modalités administratives, les personnes rapatriées devront également se soumettre aux conditions sanitaires en vigueur depuis le début de la pandémie. « Elles devront présenter un test PCR négatif 48 à 72 heures avant le vol et signer un accord écrit pour un test PCR négatif à l’arrivée. Elles devront aussi effectuer un confinement strict de cinq jours et avoir une réservation à l’Hôtel Carlton, à l’Ibis Hotel & Spa ou encore à La Villa Verte. Une attestation de réservationd’hébergement au sein du complexesportif de la CNaPS à Vontovorona est aussi acceptable. Les frais de confinement seront à la charge des personnes rapatriées », rappelle le ministère des Affaires étrangères.
Pour ceux qui voyagent dans le vol Antananarivo-Paris, ils devront se conformer aux recommandations de l’Etat français. En tout cas, l’aller simple est au prix de 911 euros pour la classe économique. Toutefois, la compagnie aérienne applique des tarifs à partir de 730 euros pour les personnes en provenance d’autres pays et devant rejoindre Paris pour prendre leur vol de rapatriement.
L’inscription et tous les documents sont à transmettre à l’adresse  « fampodiana Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  »  ou à l’ambassade de Madagascar à Paris. La liste des voyageurs sera soumise à l’approbation des autorités malagasy.
Rova Randria

Programme de vols de rapatriement
Vols Antananarivo-Paris
19 août 2021
22 août 2021
28 août 2021
12 septembre 2021
18 septembre 2021
Vols Paris-Antananarivo
20 août 2021
23 août 2021
29 août 2021
13 septembre 2021
19 septembre 2021

Fil infos

  • Famine dans le Sud  - Le Président aborde l’urgence avec les partenaires internationaux
  • Trouble et insécurité - Mise en garde du ministère de la Justice
  • Lutte contre les trafics de ressources - Le ministre des Transports rappelé à l'ordre !
  • Aéroport international Ivato - Un Français extradé tente de se mutiler
  • Tentative d'exportation illicite - Des pierres précieuses d'une valeur de 500 000 dollars interceptées
  • Assemblée nationale - Vers un nouveau face-à-face houleux avec l’Exécutif 
  • Accident dans le cortège présidentiel - Le petit Tsihoarana succombe à ses blessures
  • Forêt d’Ankarafantsika - Au moins 3 250 hectares ravagés par le feu
  • Norbert Lala Ratsirahonana - “ Non à l’impunité ! ”
  • Gouverneur de Betsiboka - La lutte contre le grand banditisme érigée en priorité
Pub droite 1

Editorial

  • L’inévitable rappel !
    La Présidence fonce dans le tas. Conscient du degré alarmant du laxisme dans certains secteurs de l’administration, le sommet de l’Etat se décide, enfin, à prendre la situation en main. Un ministre fait même l’objet d’un rappel à l’ordre de la Présidence. Il fallait à tout prix prendre le taureau par les cornes.

A bout portant

AutoDiff