Publié dans Economie

Reprise de Shoprite Madagascar - Le Groupe Habibo en pole position

Publié le mercredi, 08 septembre 2021


En début de semaine, le directeur financier de Shoprite, Anton de Bruyn, a déclaré à un média international que « le détaillant avait déjà reçu des offres fermes pour les deux opérations à savoir Ouganda et Madagascar ». Le groupe Shoprite a en effet décidé de quitter définitivement la Grande île. Marché en déclin, dévaluation des devises, problèmes d’approvisionnement ou encore faible pouvoir d’achat des consommateurs locaux. Autant de raisons avancées par les responsables dans un communiqué annonçant le départ de l’enseigne emblématique. «Effectivement, le chiffre d'affaires a baissé de 7,5% à cause des raisons énumérées d’où la fermeture d'opérations au Nigeria, au Kenya, à Madagascar et en Ouganda », détaillent les responsables pour se justifier. Et aujourd’hui, de par les bruits qui courent, ce serait le Groupe Habibo qui reprendrait les rênes d’ici peu.
Ce groupe dispose notamment d’une expérience probante dans le domaine de l’agroalimentaire mais aussi de la grande distribution. Habibo est actuellement l’importateur et le distributeur exclusif d’un large portefeuille de marques internationales des produits alimentaires, de boissons et de produits d’hygiène pour ne citer que Lesieur, Panzani ou encore Molfix. Il commercialise en tout plus de 50 marques de produits qui sont soit importés depuis 30 pays, soit produits dans ses usines. En plus de la grande distribution, le Groupe Habibo possède également deux usines dont une, Habibo Mills, spécialisée dans la fabrication de pâtes alimentaires à savoir ceux de la marque Panzani. Et l’autre, Habibo Dairy, produisant du lait et du jus de fruit en briques. Il est donc tout à fait normal que la compagnie se retrouve en haut de la liste des repreneurs de Shoprite Madagascar.
Questionné sur le sujet, le Groupe Habibo a confirmé être parmi les prétendants prêts à reprendre Shoprite Madagascar sauf que rien n’est encore officiel jusqu’à maintenant. Il faudra attendre encore un peu. Dans tous les cas, le groupe Shoprite maintient que le contrat de transfert du fonds de commerce devrait être finalisé avant 2022.
Toutefois, avec ce revirement de situation, les employés de Shoprite Madagascar ne souhaitent qu’une chose : que le nouveau propriétaire des dix magasins répartis dans les quatre coins du pays n’opère aucune compression du personnel et qu’ils puissent garder leur emploi respectif. En tout cas, ils devront patienter pour avoir la réponse à cette demande.  
Rova Randria
.

Fil infos

  • Vol d’or au ministère des Mines - Les responsables successifs s’en lavent les mains
  • Drame à Nosy Varika - Une mère de famille et ses fillettes meurent calcinées
  • Accident routier au fasan’ny Karàna - Un motocycliste broyé par un poids lourd
  • Autoroute Antananarivo - Toamasina Contrat signé incessamment
  • Assassinat d’une jeune fille à Moramanga - L’ex-petit ami à Tsiafahy
  • Commune urbaine d’Antananarivo - Un millier de caméras pour surveiller les rues de Tana
  • Tribunal de Nîmes - Un Malagasy condamné à 7ans d’emprisonnement pour agression sexuelle
  • Paiement des bourses universitaires - Trente milliards d’ariary d’économies grâce à la digitalisation
  • Moramanga - Le sosie de Jerry Marcoss décapité
  • Fête de l’indépendance - Circulation perturbée à Anosy et Mahamasina
Pub droite 1

Editorial

  • Identité nationale
    Que la fête commence ! Que les choses sérieuses débutent ! Bref, que le plat de résistance soit servi ! Le clou des cérémonies de la célébration de la Fête nationale arrive ce jour de 25 juin, la veille de la date du Soixante-deuxième anniversaire du retour à la souveraineté nationale. En effet, après avoir été colonisée pendant 64 ans, la Grande île accède le 26 juin 1960 à l’autodétermination.

A bout portant

AutoDiff