Dans la société malagasy, il est devenu une habitude pour tout le monde de prendre des médicaments jugés basiques en cas de petite maladie comme la migraine, la toux ou encore la fièvre. Dafalgan, Paracétamol ou encore Cotrimoxamole et Fervex… il existe plusieurs médicaments qui ne nécessitent pas de l'ordonnance venant du médecin. On a qu'à en acheter à la pharmacie ou dans l'épicerie du village. Et apparemment, cette pratique semble marcher à tous les coups. Seulement, l'automédication est néfaste voire très dangereuse pour la santé.

Publié dans Société

Sans scrupule ! Tel est le mot qui vient à l’esprit pour qualifier les agissements du candidat recalé à la présidentielle et fondateur du « Fanahy no maha olona », Ny Rado Rafalimanana. Suite à l’affaire de la jeune Karenne Ramarojaona – souffrant d’insuffisance rénale chronique au stade terminal – que nous avons rapportée dans nos colonnes, ce prétendant malheureux à la présidentielle a encore eu l’audace de répondre à notre article à travers une annonce payante dans un autre journal.  Rappelons que dans une déclaration tonitruante relayée par les médias, l’opérateur a promis son aide à la jeune femme. Une aide qui est pourtant restée des paroles en l’air jusqu’ici. A travers sa réponse, il affirme que la famille de Karenne l’aurait appelé pour s’excuser, ce qui est totalement faux, dans ce qu’il qualifie de « basse manipulation politique ».

Publié dans Politique

Les regards du monde entier se tournent vers Madagascar samedi, jour de l'investiture et prise de pouvoir de Andry Rajoelina,7e Président de la République élu depuis l'indépendance en 1960. D'après les bribes d'informations glanées, des invités de marque venus des quatre coins de la planète assisteront à cette cérémonie qui caractérise l'alternance démocratique à Madagascar, un fait rare dans le continent africain. Le vaincu à l'élection présidentielle en l'occurrence Marc Ravalomanana a reconnu, après des tentatives ratées de ses partisans auprès de la HCC d'annuler le scrutin, sa défaite et a d'ailleurs félicité le vainqueur. L'écart de 500.000 voix entre lui et Andry Rajoelina semble insurmontable l'obligeant à reconnaitre la large victoire de son adversaire.

Publié dans Politique

Andry Rajoelina entrera en fonction officiellement ce samedi. L'investiture sera précédée demain par la cérémonie de passation entre le Président nouvellement élu et Hery Rajaonarimampianina, Président sortant, aura lieu demain au Palais d'Etat d'Iavoloha. Dans les heures qui suivront le Gouvernement Ntsay Christian déposera sa lettre de démission auprès du nouveau Président.  Et ce, conformément à la décision de la Haute Cour constitutionnelle en date du 25 mai 2018, qui stipule que « le Premier ministre, chef du Gouvernement (…) reste en fonction jusqu'à l'investiture du nouveau Président de la République ».

Publié dans Politique
mercredi, 16 janvier 2019

Laïcité !

« Pas de bible, pas de culte ! » Une déclaration choc de Jean Eric Rakotoarisoa, président de la Haute Cour constitutionnelle (HCC), autour de la cérémonie d'investiture du samedi 19 janvier à Mahamasina qui créa des vagues auprès de l'opinion. Et pour répondre à ses « détracteurs », le professeur de Droit constitutionnel persiste et signe à ceux ou celles qui veulent l'entendre qu'il s'agit d'une cérémonie républicaine. Pour une fois, le principe de la laïcité de l'Etat, nettement mis en valeur dans cette nouvelle disposition, est respecté. En fait, le président de la HCC n'a fait que remettre les pendules à l'heure !

Publié dans Editorial

Le sort des incriminés dans l’assassinat barbare du chauffeur-propriétaire d’une Hyundai Starex de location est provisoirement scellé. 4 prévenus considérés comme  auteurs ou complices de l’homicide ont été jetés à la prison de Tsiafahy, et ce, à titre provisoire, dans l’attente d’un procès. Par ailleurs, 3 autres dont une femme ont obtenu la liberté provisoire.Prévues au cours de la journée du mardi dernier, les auditions par le juge d’instruction des 7 personnes impliquées, n’ont eu finalement lieu et ne se sont donc terminées qu’hier après-midi au Tribunal d’Anosy. Les vacances judiciaires expliquent en partie cet ajournement de l’instruction du dossier. Ce qui fait que les concernés ont dû croupir encore dans leurs cellules de détention policière jusqu’à ce que l’affaire n’ait ainsi évolué de façon inattendue.

Publié dans Société

Soutenir la jeune génération des entreprises malagasy. Orange Madagascar a officiellement lancé son programme « Orange Lab », le premier accélérateur business ciblant les start-up malagasy. Dans cet esprit, ce programme ambitionne donc de faire émerger les jeunes entreprises porteuses de progrès pour le pays. « Orange est convaincue que dans la Grande île, le digital est une source de progrès et permet de faciliter le quotidien des populations. Le pays regorge par ailleurs de talents et d’un entreprenariat dynamique. 

Publié dans Economie
mercredi, 16 janvier 2019

La UNE du 17 janvier 2019

Publié dans La Une

La victoire d'Andry Rajoelina à l'élection présidentielle n'a pas fait que des heureux. Outre bien entendu le vaincu, Marc Ravalomanana, des collaborateurs ponctuels de ce dernier se trouvent actuellement dans une situation des plus inconfortables. En effet, se croyant tout permis durant la période de propagande électorale, certains ont tenu des propos injurieux et diffamants à l'encontre du…futur Président de la République. Après la proclamation du résultat de l'élection par la HCC, bon nombre de ces personnages à la langue bien pendue se sont empressés d'adresser un message de félicitation à leur ancienne cible et nouveau Chef de l'Etat, lequel message se termine toujours par une demande de pardon déguisée.

« Manger du crabe »
Le plus spectaculaire  -  c'est le cas de le dire  -  de ces flagorneurs éhontés est sans doute le sieur Ny Rado Rafalimanana, un candidat malheureux à l'élection présidentielle et par la suite soutien sur le tard du finaliste Marc Ravalomanana. L'homme, dans une vidéo tournée dans la rue juste avant le dernier meeting du candidat N°25 et publiée sur les réseaux sociaux, déversa son venin sur Andry Rajoelina en l'apostrophant vulgairement tout en l'accusant de tous les maux (mafia, vendeur de terre des ancêtres,…).
A un moment donné, voulant sans doute amuser la galerie, l'individu a déclaré sarcastiquement être sur le point de « manger du crabe », allusion aux partisans du camp Orange. Très critiquée dès sa publication, la vidéo a recommencé à tourné en boucle, suivie de commentaires tantôt acerbes, tantôt ironiques, après que Ny Rado Rafalimanana a publié un message félicitant le nouveau Président malagasy, tout en prônant la fraternité.

Publié dans Politique

Redoublement zéro ! Le Gouvernement qui travaillera avec le nouveau Président élu, Andry Rajoelina et son Premier ministre sera essentiellement composé de nouvelles têtes a – t – on appris d’une source bien informée. Outre la nomination du Premier ministre, la formation du nouveau Gouvernement est parmi les étapes très attendues après la prestation de serment du nouveau Président, Andry Rajoelina prévue le 19 janvier prochain. Une tâche à laquelle le nouveau Chef d’Etat devra s’atteler urgemment, une fois qu’il sera officiellement installé à son poste pour pouvoir entamer les grands chantiers qui font partie intégrante de ses « Velirano » pendant la propagande.
 A priori, le leader de l’Initiative pour l’Emergence de Madagascar est très à cheval par rapport aux attentes du peuple, et  en particulier de ses électeurs. Parmi lesdites attentes, l’espoir d’une innovation dans la pratique politique à commencer par le bannissement du copinage ou « akamakama » dans la nomination à des postes- clés. La possibilité d’une reconduction des actuels membres du Gouvernement de Ntsay Christian est donc peu probable voire impossible. D’autant plus que les compagnons de lutte et autres personnalités ayant soutenu Andry Rajoelina pendant la campagne électorale pourront travailler à leur manière pour le développement de Madagascar sans forcément passer par la « case ministérielle ».

Publié dans Politique
Page 1 sur 2

Fil infos

  • Carburants - L’Etat doit encore 83 milliards d’ariary aux pétroliers
  • KMF-CNOE – Etat malagasy - Le Conseil d’Etat se déclare incompétent
  • Pôle anti-corruption d’Antananarivo - 649 dossiers traités en deux ans
  • Projet d’incendie à l’université de Toamasina - Un conseiller de l’ex-Président dans le collimateur de la Justice
  • Code municipal d’hygiène - Réplique du maire Naina Andriantsitohaina
  • Assassinat de Danil Radjan - La théorie d’un règlement de comptes privilégiée
  • Lutte contre la Covid-19 - Madagascar, parmi les pionniers dans la médecine traditionnelle
  • Covid-19 - Relâchement signifie suicide collectif !
  • Déconfinement - Le secteur du transport poursuit sa reprise
  • Incendie à Ankatso II et à Manjakandriana - Des millions d’ariary de perte, aucun mort ni blessé

La Une

Recherche par date

« January 2019 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      

Editorial

  • Cause toujours !
    Palabre par-ci ! Causerie par-là ! Décidément en face, de l’autre côté de la rive, on n’en finit pas de jacasser, de caqueter ou de papoter. De la cacophonie ! De l’énervement superficiel ! D’un semblant de colère d’un juste ! En réalité, on a la peur bleue d’être fauché à … jamais.Ravalomanana Marc en binôme avec Rivo Rakotovao s’agitent. Si le premier fut un ancien Chef d’Etat plutôt un président déchu, le second un futur ex-président d’institution. Entourés d’une cohorte de rapaces avides de proies faciles, ils font du bruit, du tapage inutile. Le tout donc dans un ensemble factice portant l’étiquette d’opposition. A Madagasikara, il n’existe pas d’opposition à proprement parler. On n’a que des ex de ceci ou d’anciens de cela ou encore des ratés qui gesticulent dans un but inavoué de récupérer, d’une manière ou d’une autre, quelque chose qui a échappé à la prise. Inaptes…

A bout portant

AutoDiff