Les directeurs au sein du ministère de la Jeunesse et des Sports et  les 22 directeurs régionaux suivent une formation  de deux jours à l'Académie nationale des sports (ANS) Ampefiloha. La session de formation est axée sur plusieurs volets notamment sur l'administration générale, la planification et suivi de l'évaluation de la Politique Générale de l'Etat (PGE), secteur jeunesse et sports.

 

Publié dans Sport

Dimanche après-midi dernier, les éléments du Commissariat central de Tanjombato ont fait tomber dans leur piège deux suspects pour trafic d'armes dans le secteur dit « Ambany Andrefana », un quartier de la banlieue sud de la Capitale. Par ailleurs, un troisième suspect, le supposé acheteur, a réussi à prendre la fuite. Ce dernier était prévu réceptionner un fusil Mab pour 1,4 million d'ariary des deux supposés trafiquants d'armes.

 

Publié dans Société

L'auteur reste impuni. Lova R. (nom d'emprunt), une jeune fille de 13 ans habitant à Antananarivo, est victime d'abus sexuel perpétré par son oncle. Celui-ci demeure toutefois en liberté, malgré les plaintes et les enquêtes auprès des Forces de l'Ordre à son encontre depuis le mois d'avril dernier. « Il connait des personnes d'en haut lieu, dont ceux de la Police, qui le protège et l'évite des poursuites judiciaires. D'ailleurs, il s'en vante partout », se désole la tante de la victime. L'affaire traine depuis sa dénonciation, au mois d'avril dernier, quelques mois après le second viol en janvier 2019. Le premier acte s'est tenu en août 2018, quand la jeune victime préparait son examen du CEPE.

Publié dans Société
lundi, 01 juillet 2019

Aux portes du sacre !

Et la fête continue ! Les Barea écrasèrent les Super Eagles par deux buts à zéro au Stade d'Alexandrie en Egypte, dans le cadre des compétitions de la phase finale de la Coupe d'Afrique des Nation (CAN) 2019. Un exploit inédit que les 25 millions de malagasy n'osaient même pas rêver. Pour une toute première participation à des joutes footballistiques de ce niveau, Madagasikara réalisait … l'impossible. Ayant réussi à déjouer les pronostics, les novices sinon les outsiders poulains de Dupuis n'en finissent pas de nous émerveiller.

Publié dans Editorial

Plus d’une décennie. Les industriels attendent encore la ratification des projets de loi sur le développement industriel. « L’intervention de l’Etat est nécessaire dans la protection des produits « Vita malagasy ». Tous les chefs d’entreprise attendent en ce moment  et ce depuis longtemps la ratification des projets de loi sur le secteur industriel, notamment la loi sur la concurrence et celle sur le développement industriel. C’est le seul moyen de renforcer  la compétitivité des entreprises et de lutter contre la concurrence malsaine, l’importation sauvage ainsi que les contrefaçons.

Publié dans Economie

« Rattraper le retard de développement accumulé en 59 ans ». C'est l'objectif principal de l'Initiative pour l'Emergence de Madagascar (IEM) matraqué par le Président Andry Rajoelina durant la campagne présidentielle. Depuis son accession au pouvoir, il court partout aux quatre coins de l'île et du monde entier afin de mettre sur les rails la machine de l'IEM pour que Madagascar rayonne dans tous les domaines tant sur le plan continental que mondial. Un concept reçu cinq sur cinq par les sportifs à l'image des Barea de Madagascar.

 

Publié dans Politique

Les Barea vont être soutenus en nombre pour leur huitième de finale de la Coupe d'Afrique des Nations, dimanche, à l'Alexandria Stadium, face à un adversaire dont le nom sera connu ce jour. Outre le Président de la République Andry Rajoelina, qui a annoncé sa présence à ce match, les joueurs malagasy pourront compter sur le soutien de plusieurs centaines de malagasy. En effet, suite aux nombreuses demandes formulées par les supporters, l'Etat malagasy a décidé d'affréter un A380 vers l'Egypte en vue de cette rencontre ô combien importante pour l'équipe nationale malagasy. Au total, 470 places seront disponibles pour les supporters qui voudraient assister à ce match.

Publié dans Politique

Enseignants, parents et élèves sont en train d'expérimenter à leurs dépens le calendrier scolaire décalé conçu par l'ancien ministre de l'Education Paul Rabary. A l'épreuve des faits, et n'étant encore qu'à une de ses premières phases, force est de reconnaître que ce nouveau calendrier est très loin de faire l'unanimité et est même considéré comme anti-pédagogique par bon nombre d'enseignants.

 

Publié dans Politique
lundi, 01 juillet 2019

LA UNE DU 01 JUILLET 2019

Publié dans La Une

Fil infos

  • Covid-19 - Le rebond de l’épidémie à l’étranger doit interpeller les Malagasy
  • Session ordinaire de l’Assemblée nationale - Les dossiers transmis par la HCJ au menu
  • Tournée présidentielle dans le Nord - Sambava, premier bénéficiaire du CVO plus
  • Renforcement du système de santé à Madagascar - Deux hélicoptères médicaux de la Russie
  • Axe Ambilobe - Vohémar - L'inauguration prévue dans 8 mois
  • Arrestation du député Leva - Son épouse parlementaire en flagrant délit
  • Fin de mandat - Rivo Rakotovao rêve d’une prolongation utopique
  • Palais d’Anosikely - Des sénateurs récalcitrants veulent rester à tout prix !
  • Rapatriement - Arrivée d’une énième vague
  • Manifestation populaire à Vohilava - La CNIDH interpelle les autorités étatiques

Recherche par date

« July 2019 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        

Editorial

  • Dans le top 10
    L’Assemblée générale de l’Organisation des Nations unies (ONU) consacra la date du 15 septembre en « Journée internationale de la démocratie ». Madagasikara, pays membre, tenait à la célébrer et ce en dépit des restrictions imposées par la pandémie de Covid-19.En 2016, sur la base de « l’indice de démocratie », Madagasikara se positionnait au 103ème rang mondial sur 167 pays. En janvier 2020, selon le nouveau rapport établi par l’« Economist Intelligence Unit » (EIU), la Grande île a gagné 6 points, ce qui le place dans le top 10 des pays africains. A l’issue des élections de 2018-2019 et en se basant sur le processus électoral, Madagasikara s’est attribué la mention de « bon élève » et obtient la note de 7,92 sur 10 alors qu’entre 2009 et 2014, le pays avait en dessous de 4. Des progrès notables ont été constatés mais beaucoup d’efforts restent encore à…

A bout portant

AutoDiff