Publié dans Politique

Alaotra-Mangoro - Des projets bien en marche

Publié le lundi, 14 septembre 2020

Des projets d’infrastructures dans l’Alaotra-Mangoro sont bien en marche. La construction de la portion de la nationale 44 entre Marovoay Gara et Amboasary Gara, 60 km, est en tête de liste du lot. Le chantier avance. L’entreprise adjudicataire du marché, la compagnie chinoise CGC, s’attaque actuellement à la moitié nord du trajet concerné. La réalisation sur cette partie donne de l’espoir aux usagers longtemps martyrisés par le très mauvais état de la route du riz.
Par contre, le deuxième lot qui va d’Amboasary Gara à Vohidiala Gara, 73 km, attend la désignation de son constructeur. L’appel d’offres a été déjà lancé. Un cabinet d’études est en cours de désignation pour le contrôle et la surveillance. La circulation y sera, à coup sûr, compliquée dès les premières pluies de la prochaine saison pluvieuse. Les points noirs parsèment ce trajet, notamment à Ambodirano Andaingo et entre Ambohimena et Andilanatoby.
Sur la RN3A reliant Vohidiala Gara à Vohitraivo en passant par Amparafaravola, le chantier à Manaingazipo bat son plein. L’entreprise Colas travaille sans relâche pour terminer les travaux dans le temps. Le reprofilage du tracé s’impose pour éviter les inondations chroniques qui gênent l’économie locale. Les gros œuvres sont déjà en place en ce moment.
Dans les villes d’Ambatondrazaka et de Moramanga, la construction des stades municipaux aux normes est visiblement en avance. Si celui d’Alaotra est sur le point d’installer le tapis synthétique, son pair de Mangoro passe à une autre étape : le terrassement de la principale aire des jeux. Ce sont autant de projets présidentiels directement supervisés par le gouvernorat dont la performance sera bientôt évaluée.
D’autres projets qui auront sûrement des impacts directs sur la vie de la population suivent leur cours dans l’Alaotra-Mangoro. L’on cite, par exemple, le pavement de la RNT23 au niveau de la ville de Moramanga. La ville sera également dotée d’une maison de retraite dont le coup de truelle de la construction a été donné le 3 septembre.
Le traitement de la très mauvaise piste rurale desservant la Commune rurale de Didy est aussi sur le point de s’élancer. Par-dessus tout, les gens s’attendent à ce que les autorités régionales travaillent davantage sur l’intercommunalité dorénavant. Ce sera un plus important pour le développement régional.
M.R.

Fil infos

  • Covid-19 - Le rebond de l’épidémie à l’étranger doit interpeller les Malagasy
  • Session ordinaire de l’Assemblée nationale - Les dossiers transmis par la HCJ au menu
  • Tournée présidentielle dans le Nord - Sambava, premier bénéficiaire du CVO plus
  • Renforcement du système de santé à Madagascar - Deux hélicoptères médicaux de la Russie
  • Axe Ambilobe - Vohémar - L'inauguration prévue dans 8 mois
  • Arrestation du député Leva - Son épouse parlementaire en flagrant délit
  • Fin de mandat - Rivo Rakotovao rêve d’une prolongation utopique
  • Palais d’Anosikely - Des sénateurs récalcitrants veulent rester à tout prix !
  • Rapatriement - Arrivée d’une énième vague
  • Manifestation populaire à Vohilava - La CNIDH interpelle les autorités étatiques

La Une

Editorial

  • Dans le top 10
    L’Assemblée générale de l’Organisation des Nations unies (ONU) consacra la date du 15 septembre en « Journée internationale de la démocratie ». Madagasikara, pays membre, tenait à la célébrer et ce en dépit des restrictions imposées par la pandémie de Covid-19.En 2016, sur la base de « l’indice de démocratie », Madagasikara se positionnait au 103ème rang mondial sur 167 pays. En janvier 2020, selon le nouveau rapport établi par l’« Economist Intelligence Unit » (EIU), la Grande île a gagné 6 points, ce qui le place dans le top 10 des pays africains. A l’issue des élections de 2018-2019 et en se basant sur le processus électoral, Madagasikara s’est attribué la mention de « bon élève » et obtient la note de 7,92 sur 10 alors qu’entre 2009 et 2014, le pays avait en dessous de 4. Des progrès notables ont été constatés mais beaucoup d’efforts restent encore à…

A bout portant

AutoDiff