Publié dans Politique

Membres du Gouvernement - La descente sur le terrain continue

Publié le jeudi, 23 septembre 2021

Message bien reçu. C'est un Gouvernement d'action. Les ministres devraient marquer plus de présence sur le terrain plutôt que de rester au bureau pour réchauffer leurs sièges. Tels ont été, entre autres, les points saillants du message du Président Andry Rajoelina lors de la présentation de l'actuelle équipe gouvernementale dans la soirée du 7 août au Palais d'Etat d'Iavoloha.

 

Les ministres multiplient les descentes sur le terrain ces derniers jours. Les uns sont visibles sur les réseaux sociaux ou autres supports d'information accessibles au public tandis que les autres se font discrets. Hier, quatre ministres sont montés à bord d'un hélicoptère sur le tarmac d'Ivato pour aller visiter quelques Régions.

Une photo publiée sur son compte par le ministre de la Justice, Herilaza Imbiki, le montre aux côtés de ses collègues de la Sécurité publique, le contrôleur général de police Fanomezantsoa Randrianarison, de l'Intérieur et de la Décentralisation Pierre Houlder Ramaholimiaso, et du secrétaire d'Etat chargé de la gendarmerie, le Général de division Serge Gellé.

Périple

D'autres photos postées tard dans la journée rendent compte du passage du ministre Imbiki au Tribunal de première instance d'Antsirabe et dans la ville de Morondava. Certainement, ses pairs, quant à eux, ont effectué des visites chez leurs collaborateurs respectifs au niveau local. Une seule phrase disant que « la descente sur le terrain des serviteurs du peuple continue » assortit la photo ministérielle.

En effet, la tenue du Conseil du Gouvernement dirigé par le Premier ministre Christian Ntsay au Palais de Mahazoarivo dans la matinée de mercredi a obligé les ministres en tournée dans les Régions à rejoindre la Capitale. Ceci étant, ils ont repris leur périple national dès hier matin. Certains ont passé un week-end chargé loin de leurs familles.

C'était le cas du ministre de la Défense nationale, le Général Léon Rakotonirina, qui s'est rendu à Farafangana samedi après les actes criminels perpétrés par des bandits contre des habitants dans l'Atsimo- Atsinanana.

Eradication

Concernant toujours la question sécuritaire, les deux premiers hauts responsables de la Gendarmerie ont retroussé leurs manches sur le terrain, de nuit comme de jour. Le commandant de la Gendarmerie, le Général de division Andry Razafindrazaka, lui-même a longé la RN77 pour renforcer la lutte contre la recrudescence de l'insécurité sur cet axe.

Baomiavotse Vahinala Raharinirina, ministre de l'Environnement et du Développement durable, a été à Toamasina pour deux jours au début de la semaine. Elle y a lancé l'opération d'éradication de l'espèce de crapaud invasive qui détruit la faune locale.

Son agenda a été saturé de visites officielles comme celles sur le site industriel d'Ambatovy à Ambatovy et sur le centre de traitement des déchets à Antsarimasina. Des rencontres avec les membres des communautés de base œuvrant pour la protection des forêts ont aussi eu lieu dans la capitale économique.

Transport en cabines

Parallèlement, le ministre de l'Energie et des Hydrocarbures, Andry Ramaroson, en bon technicien, a mouillé sa chemise sur le site hydroélectrique de Namorona, dans le Vatovavy-Fitovinany, où des travaux sont en cours.

De même, la ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Elia Béatrice Assoumacou, s'est absentée au bureau pour aller sur le terrain comme elle l'a fait à la Polyclinique d'Ilafy lundi dernier.

Bref, les administrés veulent des dirigeants proches d'eux et seul le contact direct avec la réalité permet aux autorités de mieux ajuster les actions à entreprendre en faveur de la population pour éviter le déphasage.

M.R.

Fil infos

  • Famine dans le Sud  - Le Président aborde l’urgence avec les partenaires internationaux
  • Trouble et insécurité - Mise en garde du ministère de la Justice
  • Lutte contre les trafics de ressources - Le ministre des Transports rappelé à l'ordre !
  • Aéroport international Ivato - Un Français extradé tente de se mutiler
  • Tentative d'exportation illicite - Des pierres précieuses d'une valeur de 500 000 dollars interceptées
  • Assemblée nationale - Vers un nouveau face-à-face houleux avec l’Exécutif 
  • Accident dans le cortège présidentiel - Le petit Tsihoarana succombe à ses blessures
  • Forêt d’Ankarafantsika - Au moins 3 250 hectares ravagés par le feu
  • Norbert Lala Ratsirahonana - “ Non à l’impunité ! ”
  • Gouverneur de Betsiboka - La lutte contre le grand banditisme érigée en priorité
Pub droite 1

Editorial

  • L’inévitable rappel !
    La Présidence fonce dans le tas. Conscient du degré alarmant du laxisme dans certains secteurs de l’administration, le sommet de l’Etat se décide, enfin, à prendre la situation en main. Un ministre fait même l’objet d’un rappel à l’ordre de la Présidence. Il fallait à tout prix prendre le taureau par les cornes.

A bout portant

AutoDiff