Publié dans Politique

ACTU-BREVES

Publié le jeudi, 13 juin 2024

La Cour pénale internationale (CPI) pourvoit trois postes à des juristes issus des Etats membres dont Madagascar. La Cour recrute un analyste (lieu de travail à La Haye), un enquêteur (divers lieux d’affectation) et un analyste adjoint de première classe (lieu de travail à La Haye). Des appels à candidatures pour ces postes sont parvenus à Antananarivo par le biais du ministère des Affaires étrangères qui s’est chargé d’en assurer une large diffusion. Anosy spécifie, dans une lettre datée du 11 juin, que les ressortissants malagasy sont particulièrement encouragés à postuler.

Pour cette année, les journées des chefs des juridictions judiciaires du ressort des Cours d’appel d’Antsiranana et de Mahajanga se déroulent du 12 au 14 juin à l’hôtel Baobab Tree dans la capitale régionale de Boeny. « Leadership et gestion du changement au sein des juridictions judiciaires » est le thème de ce rendez-vous annuel.

Formation des hauts cadres du ministère des Affaires étrangères malgache à l’IRS. Lors de sa récente visite à Madagascar, Pascal Boniface, directeur de l’Institut de relations internationales et stratégiques (IRIS), a signé une déclaration d’intention avec les autorités malgaches. Cette déclaration porte sur un projet de formation des hauts cadres du ministère des Affaires étrangères malgache par l’IRIS. L'objectif principal de cette formation est de renforcer leur maîtrise des relations internationales et des outils d'analyse stratégique. En plus de cette initiative de formation, Pascal Boniface a profité de son séjour dans la Grande île pour rencontrer plusieurs membres de la société civile. Au cours de ces rencontres, des échanges ont eu lieu sur le thème de la gouvernance et du rôle essentiel que les Organisations de la société civile (OSC) jouent dans la construction de l’avenir de Madagascar. Ces discussions ont permis de mettre en lumière l'importance de la participation de la société civile dans les processus décisionnels. Durant son déplacement, Pascal Boniface a également pris part à plusieurs conférences traitant de la géopolitique mondiale. Il a partagé son expertise sur ce sujet crucial qui influence les relations entre les nations à l'échelle internationale. De plus, il a abordé la géopolitique du sport, un thème d'actualité alors que les Jeux olympiques et paralympiques de Paris approchent. Ces conférences ont permis d'analyser les enjeux politiques et stratégiques liés au sport et à l'événement sportif international à venir.

Union européenne, plus de 5 000 personnes ont participé aux efforts d’assainissement  à Toamasina. Au total, 5 800 personnes convaincues ont participé à l'événement de nettoyage organisé par la délégation de l'Union européenne avec l'association Diversité pour l'année 2024. Le 8 juin, un grand mouvement a eu lieu dans les six capitales provinciales, marquant un moment significatif pour l'environnement.  Outre le nettoyage, 3 070 personnes ont été encouragées à entretenir et à protéger l'environnement, soulignant ainsi l'importance de la sensibilisation et de l'action collective pour préserver notre planète. Toamasina était au centre de cet événement de nettoyage de la ville et des plages, qui coïncidait avec la célébration de la journée mondiale de l'océan. Cet événement s'est déroulé sous les auspices du ministère de l'Environnement et du Développement du patrimoine ainsi que du ministère de la Pêche et de l'Economie bleue. La délégation de l'Union européenne, dirigée par l'ambassadeur de l'Union européenne, a activement participé à cet événement, soulignant l'importance de la coopération internationale pour la protection de l'environnement. La plage de Miami a été nettoyée à Toamasina avec la participation de plus de 3 000 personnes, démontrant l'engagement de la communauté locale envers la préservation des écosystèmes marins. A Fianarantsoa, le nettoyage du bâtiment des jeunes d'Ambatomena et du logement étudiant d'Andrainjato a mobilisé pas moins de 1 600 jeunes. De plus, 780 élèves des écoles du PPE ont été inspirés à protéger l'environnement, soulignant l'impact positif de telles initiatives sur les générations futures.

 

Un membre du démembrement de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) à Faratsiho (CED) arrêté. Ceci fait suite  à des soupçons de manipulation des voix d'un candidat lors des élections législatives du 29 mai 2024. Selon les informations reçues, il a été convoqué par  la Gendarmerie de Faravohitra- Faratsiho le 12 juin 2024 et l'affaire est actuellement entre les mains de la Justice à Antsirabe. Sur cette affaire le rapporteur général de la CENI, Soava Andriamarotafika  a apporté des précisions dans une publication vidéo sur la page Facebook de cet organe. « La CENI suit de près cette affaire et a totalement confiance à la Justice sur son dénouement. Le suspect est un technicien qui s’occupait de la digitalisation et de l’informatique en général ». Il a ajouté que « la CENI centrale ne minimise pas l’affaire. Un avocat lui a été attribué. Néanmoins, la CENI sera intransigeante envers ceux dont la culpabilité est avérée », conclut-il.

Fil infos

  • Nouveau Gouvernement - Les lobbyings agitent en coulisses
  • Eradication de la poliomyélite - Fy, jeune influenceuse et défenseuse des jeunes pour la vaccination
  • Nouveau Gouvernement - Après Paris, Bissau et Luanda ?
  • ACTU-BREVES
  • Actu-brèves
  • Nouveau Gouvernement Ntsay Christian - Amputé de deux poids lourds
  • Prétendus « sujets Bacc » - Deux facebookers arrêtés
  • Edgard Razafindravahy à la tête de la COI - Rayonnement de Madagascar dans l'Océan indien 
  • ACTU-BREVES
  • Actu-brèves

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Secteur combatif
    Le tourisme, le fer de lance pour la relance de l’économie nationale, se trouve en tête de la ligne du front dans la bataille sans merci contre la malédiction, si on peut s’exprimer ainsi, qui semble s’éterniser. En effet, il faut batailler dur si l’on veut briser à jamais le blocage en béton gênant la remontada. En diapason avec le ministère des Transports et de la Météorologie, le département du Tourisme et de l’Artisanat, en tête de peloton, sous l’impulsion de l’inamovible ministre Randriamandranto Joël conduit en tandem avec le ministre Ramonjavelo Manambahoaka Valéry Fitzgerald, le combat. En fait, les ministères du Tourisme et des Transports sont deux départements appelés à unir leur force dans un cadre de stratégie commune afin de coordonner les actions.

A bout portant

AutoDiff