Publié dans Politique

Ambanja - Découverte d’un champ de cannabis de 60ha !

Publié le vendredi, 25 octobre 2019

Le quartier des 67 ha, un champ de cannabis. C’est la totalité de la superficie  de la plantation de chanvre malagasy découverte par la Gendarmerie nationale dans la partie Nord de la Grande île. C’est dans le cadre de l’opération « Jamala » effectuée durant ce mois d’octobre que les Forces de l’ordre ont pu faire main basse sur cette « affaire juteuse » connue de tous à Analabe Ambanja Sambirano (DIANA).  Bien que cette plantation soit camouflée dans la forêt, il est insensé de croire que personne n’est au courant de son existence. Equivalente de 60 terrains de football, la superficie totale où est cultivé le chanvre pourrait bien être visible en hauteur. Mais, personne n’a pipé mot et tout le monde n’a vu que du feu sinon comment expliquer la quiétude des planteurs et des collecteurs en faisant  leurs sales besognes durant ces années. Pareillement pour le transport des produits dont la récolte avoisine 60 tonnes à chaque période de « cueillette » et empaquetée dans des sacs jutes avant d’être transbordée dans d’autres lieux.

Un rendement d’une tonne par hectare en somme. Il a fallu les cris de détresse  des habitants dans cette partie de l’île sur  l’insécurité galopante qui y sévit pour que des langues se délient. D’où  cette opération diligentée  par la Gendarmerie ayant abouti à la découverte de la vaste plantation. Les Forces de l’ordre ont procédé à la destruction de celle-ci et brûlé la production saisie sur place.
Au début du mois, la Gendarmerie a aussi découvert dans la même zone 2,5 ha de plantation de cannabis et autant de tonnes de produits. Dans la partie sud de l’île, plus précisément à Ampanihy Ouest, les gendarmes de la localité ont, eux aussi, réussi un joli coup le mois de juillet dernier par la découverte et destruction d’une plantation de 25ha de cannabis.  A priori, les autorités livrent une lutte sans merci contre ces individus sans scrupules qui s’adonnent à des pratiques illégales.
La Rédaction

Fil infos

  • Loi sur la communication médiatisée - Les acteurs dans les Régions mis au parfum
  • Pension de retraite pour les députés - Razanamahasoa Christine précise
  • Fonctionnaires fantômes - La coupure des salaires effective
  • Lutte contre la corruption - « La volonté politique est primordiale »
  • Lutte contre la Covid-19 - Roland Ratsiraka veut encore semer le chaos
  • Port du masque à Antananarivo - Les sanctions sont tombées pour des récalcitrants
  • Lalatiana Andriatongarivo - La prolongation du mandat des sénateurs est inconstitutionnelle
  • Députés de Madagascar - Rien que des faveurs personnelles
  • Visite à Ambatondrazaka - Andry Rajoelina encourage les écoliers
  • Création de nouvelles Régions - Le plateau de Mahafaly et le Mangoro dans la liste d’attente

La Une

Editorial

  • Approche à revoir
    Quatre professionnels du média défraient la chronique ces derniers jours. A la Une des journaux, ils font couler beaucoup d'encre. Sabrina, animatrice d'antenne de Kolo TV, accusée de propagation de fausses nouvelles troublant l'ordre public, fut placée sous mandat de dépôt à Antanimora. Après un séjour d’un mois, elle bénéficia d'un relax suite à une décision présidentielle. Arphine Helisoa, une autre journaliste poursuivie pour propagation de fausses nouvelles et incitation à la haine à l'encontre de la personne du Président de la République, séjourna trente jours à Antanimora. Elle retrouva également sa liberté grâce à un geste du Président Rajoelina Andry.

A bout portant

AutoDiff