Société

13 nouveaux cas confirmés de coronavirus Covid-19 en trois jours. Tel est le nombre de nouvelles contaminations au coronavirus identifiées les 7, 8 et 9 mai derniers annoncé par le professeur Vololontiana Hanta Marie, porte-parole du Centre de commandement opérationnel Covid-19 durant le week-end. 7 des nouveaux cas sont tous localisés à Toamasina, 4 infectés se trouvent, par contre à Antananarivo. A cela s’ajoutent deux autres individus positifs identifiés à Moramanga et Antsirabe. « Jeudi dernier, 95 tests PCR ont été réalisés à Antananarivo ainsi qu’à Toamasina où le laboratoire mobile demeure opérationnel. 3 personnes positives ont été identifiées et…
Un entêtement et laxisme que la population en paie le prix fort. Après que la population issue des trois Régions concernées par la propagation du coronavirus à savoir Antananarivo, Haute-Matsiatra et Analanjirofo est confrontée à des grandes difficultés de déplacement, le Gouvernement a libéré la circulation afin qu’elle puisse reprendre peu à peu ses activités quotidiennes. Pourtant, des transporteurs, automobilistes, citoyens entêtés et désobéissants ont profité de cette situation pour se rendre illicitement vers d’autres villes au risque de répandre la pandémie. Afin de désamorcer cette bombe à retardement qui s’apprête à exploser, les trois Régions sont dorénavant totalement isolées.…
L’enlèvement d’Anil Karim, ce répartiteur de médicaments de Sophasu, d’origine indo-pakistanaise mais de nationalité française, le 27 avril dernier à Ambohibe-Ilafy, mobilise la Gendarmerie nationale. Samedi dernier, lors d’une rencontre avec la presse à Ankadilalana, le Général Andry Rakotondrazaka, commandant de la Circonscription de gendarmerie de la Région d’Analamanga, a promis d’attraper coûte que coûte le fugitif. Il s’agit du tristement célèbre répondant au nom de Norbert Ramandiamanana, alias Lama, le cerveau présumé de cet enlèvement, et qui est un multi-récidiviste notoire. « Nous leur promettons la guerre et nous ne laisserons plus jamais en paix tous ceux qui sont…
Du jamais vu ! Malgré la colère du Chef de l’Etat à propos du laisser-aller dont font preuve les concitoyens de l’Est du pays à se conformer aux directives de l’Etat à propos des barrières sanitaires, pandémie de Covid-19 oblige, certains font la sourde oreille et continuent de ne faire qu’à leur tête. Les faits survenus au cours du week-end dernier au niveau de Sarimasina, sur la RN2, dépassaient l’entendement. Non seulement, le camion intercepté récemment au check-point sanitaire a transporté 11 passagers, tous des civils, de façon illégale mais le poids-lourd appartient à l’Armée et serait au service de…
Cela fait 5 ans, jour pour jour, précisément demain dimanche, que la jeune Tiana Rabarison ou Nànàh pour les intimes, avait été assassinée sauvagement. C’était le dimanche 10 mai 2015. Le lendemain, son corps avait été retrouvé près du Mausolée à Andrianarivo. A l’époque, la jeune femme avait 18 ans. A l’index, le jeune Solomampionona Ainarifetra Barinasy (21 ans), son ami de longue date. Depuis, les parents de Nànàh ne cessent de mener un combat acharné, du moins judiciairement parlant. Ils ne cherchent qu’une chose : que justice soit faite sur cette affaire. Un combat puisqu’ils s’estiment surtout être victimes…
La propagation extravagante de l’épidémie de dengue dans la ville de Mahajanga est due notamment à l’automédication et la non-consultation des médecins. En effet, une source locale a indiqué que depuis la propagation du Covid-19 dans le pays, rares sont les personnes qui consultent les centres de santé à cause de la peur d’être contaminées par ce virus. Afin d’encourager la population à consulter les centres hospitaliers, le Gouvernement mise actuellement sur la gratuité de soins pour les malades de la dengue, autant dans tous les hôpitaux publics que privés. En attendant la mise en œuvre de ce projet qui…
Une trentaine de nouveaux cas en 24h ! Du jamais vu depuis le 20 mars dernier, découverte des premiers cas du Covid- 19 à Madagascar. Cas importés au début, il s’agit maintenant de cas dits communautaires. La pandémie de coronavirus reste toujours comme l’épée de Damoclès qui plane au-dessus de la Grande île, notamment Antananarivo, Atsinanana et Haute- Matsiatra. Sans conteste, le relâchement général serait à l’origine de cette situation alarmante. A preuve, lors de la période de confinement, il n’y avait que 2 ou 3 cas par jour de personnes contaminées par le Covid -19.

Fil infos

  • Transport aérien - Madagascar Airlines renforce sa flotte avec un Embraer neuf 
  • Douane - Les trafics de matières nucléaires à la loupe
  • Ministre Tinoka Roberto - De l’huile sur le feu de la déception
  • Christine Razanamahasoa - Coup de couteau dans le dos de Rajoelina
  • Développement - « Madagascar peut dépasser ses voisins africains » selon la Banque mondiale
  • Forfait de Madagascar aux jeux de la CJSOI - Que les responsables soient sanctionnés !
  • Hajo Andrianainarivelo - «  L'une des mesures phares pour Madagascar, c'est d'établir une bonne gouvernance ! »
  • Drogue dure - La méthamphétamine s'achète à 150 000 ariary le gramme
  • Coupures incessantes de l’électricité - Les usagers de la JIRAMA se rebellent !
  • Grève du personnel du Sénat - L'adoption du projet de loi des Finances reportée
Pub droite 1

Editorial

  • Quid du sort de l’environnement !
    Le pays se dégrade. Un constat amer pour tout citoyen jaloux de l’avenir de la Nation. A en croire l’article dûment élaboré par notre confrère tout récemment « Destruction de l’environnement » (vendredi 2 décembre), la machine environnementale de la Grande île tourne à la vitesse marche arrière. Un article qui se doit vivement d’interpeller tous les acteurs de développement du pays dont entre autres les autorités publiques, les élus, la Société civile, les mouvements associatifs, les lanceurs d’information, les simples citoyens, la communauté de base, etc.

A bout portant

AutoDiff