Société

L’affaire a démarré par une récente publication sur Facebook par un internaute. Actuellement, il a eu maille à partir avec les services de cybercriminalité du pays à la suite d’une annonce, ou plutôt de son communiqué qu’il a diffusé sur les réseaux sociaux, précisément en date du lundi dernier. Le suspect est donc incriminé pour escroquerie. Dans sa publication, le suspect prétendait être en mesure d’aider ceux qui ont perdu leurs permis de conduire ou autres cartes grises, et donc de les remplacer, surtout en cette période de confinement. Car le concerné l’a d’ailleurs précisé sur sa page Facebook. Et…
Les ambulances disposent d’une autorisation de circulation exceptionnelle. A cause de leur fonction, elles peuvent circuler librement sur tout le territoire national. Cependant, les conducteurs ambulanciers abusent souvent de leur statut pour accomplir des actes irréguliers. C’était le cas d’une ambulance appartenant au Centre hospitalier universitaire (CHU) Joseph Raseta Befelatanana. Le véhicule a été appréhendé lundi dernier à Ampiaviana, Antsirabe, en train de transporter des voyageurs clandestins. Un contrôle a été effectué dans cet endroit et plusieurs voitures ne respectant pas les barrières sanitaires ont été coincées dont cette ambulance. D’après une source auprès de la Gendarmerie de Vakinakaratra, trois…
En plus d’un travail débordant, les personnels de santé font également face aux angoisses des patients atteints du Covid-19, lesquelles se traduisent parfois par des réactions émotionnelles incontrôlables. Les personnes testées positives manifestent souvent des symptômes dépressifs au cours du traitement à l’hôpital, pas seulement à cause du coronavirus mais pour diverses raisons. « Quelques-uns s’enferment dans leur chambre. Il existe ceux qui refusent même de se nourrir. A cela s’ajoutent les patients fondant en larmes, sans parler des violences verbales lancées à l’endroit des personnels médicaux. De telles situations se remarquent toujours à chaque fois que les résultats des…
Vers 8h du matin hier, la localité d’Alakamisy- Fenoarivo dans le district d’Antananarivo Atsimondrano a été le théâtre d’un assaut de bandits. Quatre individus, dont l’un est armé, ont alors pris un commerçant de gros pour cible qui s’est fait déposséder d’une certaine somme d’argent. Mais grâce à l’intervention musclée de la Gendarmerie, trois assaillants ont été capturés vivants et ils croupissent actuellement dans les locaux de la brigade de gendarmerie d’Alakamisy-Fenoarivo pour le besoin de l’enquête.
Une situation alarmante dans la ville de Toamasina. Face à la propagation extravagante du Covid-19 dans la Région d'Atsinanana, un Conseil du Gouvernement s'est tenu dimanche dernier à Antananarivo et à l'issue duquel, il a été décidé que les dispositifs sanitaires seront renforcés dans cette ville. Ils concernent en général l'équipement des personnels de santé et des hôpitaux, le dépistage et la prise en charge des malades du coronavirus. En effet, l'insuffisance du nombre des laboratoires mobiles réalisant les tests
Une semaine après l’arrestation de Divalarhoussen Raza Mamod présumé complice de Lama aux Comores, sa prochaine extradition au pays est attendue. Pourtant, rien ne semble encore bouger d’un iota. Interrogée sur ce black-out momentané sur la suite de l’affaire, la Gendarmerie annonce la couleur. « Cette affaire ne relève plus désormais de notre compétence. Puisque notre zone d’action se cantonne uniquement dans la Capitale, extrader une personne depuis l’étranger requiert les ministères », explique une source auprès de la Gendarmerie chargée des affaires d’enlèvement au pays. En réalité, il appartient désormais à la Justice malagasy d’agir dans ce sens.Qui dit…
Coup de tonnerre. Un médecin-inspecteur du nom de D.R., âgé de 53 ans, exerçant à Toamasina et qui a été testé positif au Covid-19 après une analyse PCR, a été admis au Centre hospitalier universitaire (CHU) de Morafeno, samedi dernier. A son arrivée à l’hôpital, il n’a pas présenté de formes symptomatiques graves requérant un appareil respirateur. Les personnels de santé ne lui ont diagnostiqué que quelques signes du coronavirus. Le lendemain de son arrivée auprès de cet établissement sanitaire, c’est-à-dire hier, le chef de service est venu lui présenter ses encouragements après avoir fini son service. Or, grande fut…

Fil infos

  • Transport aérien - Madagascar Airlines renforce sa flotte avec un Embraer neuf 
  • Douane - Les trafics de matières nucléaires à la loupe
  • Ministre Tinoka Roberto - De l’huile sur le feu de la déception
  • Christine Razanamahasoa - Coup de couteau dans le dos de Rajoelina
  • Développement - « Madagascar peut dépasser ses voisins africains » selon la Banque mondiale
  • Forfait de Madagascar aux jeux de la CJSOI - Que les responsables soient sanctionnés !
  • Hajo Andrianainarivelo - «  L'une des mesures phares pour Madagascar, c'est d'établir une bonne gouvernance ! »
  • Drogue dure - La méthamphétamine s'achète à 150 000 ariary le gramme
  • Coupures incessantes de l’électricité - Les usagers de la JIRAMA se rebellent !
  • Grève du personnel du Sénat - L'adoption du projet de loi des Finances reportée
Pub droite 1

Editorial

  • Quid du sort de l’environnement !
    Le pays se dégrade. Un constat amer pour tout citoyen jaloux de l’avenir de la Nation. A en croire l’article dûment élaboré par notre confrère tout récemment « Destruction de l’environnement » (vendredi 2 décembre), la machine environnementale de la Grande île tourne à la vitesse marche arrière. Un article qui se doit vivement d’interpeller tous les acteurs de développement du pays dont entre autres les autorités publiques, les élus, la Société civile, les mouvements associatifs, les lanceurs d’information, les simples citoyens, la communauté de base, etc.

A bout portant

AutoDiff