Société

A la date d'hier, le Centre de commandement opérationnel (CCO) - Covid-19 a enregistré 6 342 personnes testées positives qui suivent l'un des protocoles de traitement à Madagascar. Les patients présentant de simples symptômes, à savoir la grippe, la fièvre, des maux de tête, des douleurs musculaires et la fatigue peuvent être traités à domicile.
L’heure est grave ! Presque tous les matériels et équipements médicaux indispensables au traitement des patients atteints de la Covid-19 ne suffisent plus pour faire face à l’explosion des nouvelles contaminations. Depuis quelques semaines, la Grande île est confrontée à une déficience de bouteilles d’oxygène.
La situation actuelle oblige. Suite à la déclaration du Président de la République, Andry Rajoelina, à la Nation, dimanche dernier, toutes les églises et mosquées sont de nouveaux fermées.
Prochaine rentrée prévue le 3 mai prochain. Le Président de la République Andry Rajoelina a confirmé la prolongation de la fermeture des écoles et des universités, à compter d’hier, 19 avril.
11 décès, 1 166 personnes contaminées, 605 guéris en 48 heures. Le dernier bilan Covid-19 rapporté au cours de ces dernières 48 heures a encore fait état de nombreuses victimes sur l'ensemble du pays. A la date du 16 et 17 avril, 3 246 tests PCR et GèneXperts ont été réalisés. Les résultats des analyses ont ainsi révélé 1 166 nouvelles contaminations. Ce qui donne un taux de positivité assez élevé de 35 %. Aussi, le nombre quotidien de personnes hospitalisées en raison des difficultés respiratoires augmente.
L’assemblée générale annuelle du Syndicat général des marins de Madagascar (SYGMMA) s’est tenue durant deux jours à l’hôtel Grand Mellis Analamanga les 16 et 18 avril derniers. Les nouveaux membres du conseil syndical ont été élus durant cette session extraordinaire, en présence des représentants de l’ITF (Fédération internationale des transporteurs), de l’inspectrice générale et coordinatrice de l’ITF Corine Marchambaud, de l’APMF (Agence portuaire maritime et fluviale) et du ministère des Transports, du Tourisme et de la Météorologie.
Des citoyens indisciplinés. Malgré l’installation d’un barrage sécuritaire séparant la Région d’Analamanga et celle de Vakinankaratra, certains pensent encore pouvoir le franchir sans problème. Dans la matinée du samedi dernier, un Mercedes Sprinter a été intercepté par les éléments de la Gendarmerie nationale en charge du barrage mixte de Tsinjony.

Fil infos

  • Actu-brèves
  • Affaire Romy Andrianarisoa - Fanirisoa Ernaivo et consorts dépités
  • Législatives - Des ministres candidats
  • Attaque visant un commerçant à Fenoarivo-Atsinanana - Un ancien employé comme présumé commanditaire
  • Indonésie- Madagascar - Une coopération bilatérale en plein essor
  • Emeute à Ankazomiriotra - Des armes de la Gendarmerie disparues
  • Ile Maurice - Des jeunes filles malagasy forcées de se prostituer
  • Enseignement technique - Le LTP Ampasampito objet d’une complète réhabilitation 
  • Détournement de véhicules au ministère de la Santé publique - Un fonctionnaire et un propriétaire de garage sous les verrous
  • Députations - La caution quadruplée
Pub droite 1

Editorial

  • L’effritement
    L’Opposition se disloque ! Le C 11, entendre Collectif des 11 candidats, s’évanouit ! Le régime Orange n’a pas contrepoids crédible en face. Emportés par le souffle de la déflagration de l’éclatante victoire du candidat n° 3, Rajoelina Andry Nirina, les cadors de l’Opposition ne s’en remettent pas. Abasourdis, ils peinent à savoir où mettre les pieds ! Traumatisés, certains de ces malheureux perdants disparaissent des écrans de radars. Et pour cause ! En réalité, il n’existe pas à Madagasikara une Opposition politique répondant aux normes universellement reconnues. Une Opposition comme étant une force de proposition à la hauteur des attentes de la population. Une Opposition maîtrisant les arcanes de la gestion des affaires nationales et capable de tenir un débat d’idées sans passion déplacée fait défaut. Une force d’alternance de nature à prendre le relais selon le verdict des urnes démocratiquement correct laisse à désirer. En fait, le pays…

A bout portant

AutoDiff