Société

Après les rumeurs sur l'arrêt provisoire des activités au sein de l'unité d'oncologie du Centre hospitalier universitaire Joseph Ravoahangy Andrianavalona (CHU JRA), une note de service vient d'être publiée. « Suite à la mise en quarantaine du personnel de l'unité d'oncologie du CHU JRA et des patients en cours de traitement, toutes les activités sont suspendues momentanément à partir du lundi 11 mai. Il s'agit des activités hospitalières, la chimiothérapie ambulatoire et les consultations externes. La reprise des activités au sein de cette unité se fera à l'issue de la mise en quarantaine ».
Un grand rassemblement à Andravoahangy. Très tôt dans la matinée d’hier, les Forces de l’ordre ont occupé la place du marché à Andravoahangy. D’après la déclaration du coordonateur général du Centre de commandement opérationnel - Covid-19, depuis le début de cette semaine, tous les marchés hebdomadaires dans la Capitale sont de nouveau suspendus, notamment celui de Mahamasina à chaque jeudi, le marché du mercredi à Andravoahangy et celui du samedi à Isotry. Hier, des marchands de tissus de confection sont encore venus au marché pour étaler leurs marchandises.
« On parle de Région d’Analamanga, Haute-Matsiatra et Atsinanana, mais non pas de ville d’Antananarivo, Fianarantsoa et Toamasina ». Tel est le propos du ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation concernant l’interdiction de circulation des véhicules qui veulent entrer et sortir des trois Régions concernées par la propagation du Covid-19. Sur ce, l’interdiction devrait avoir lieu au sein des zones limitrophes de la Région d’Analamanga, Haute-Matsiatra et Atsinanana. Par conséquent, beaucoup se sont plaints des barrages érigés dans l’enceinte même de la ville d’Antananarivo comme au SOUMACOU, Ilafy. Hier, dans la matinée, par exemple, des automobilistes qui voulaient rejoindre…
Dans la nuit du 13 mai 2018, Maurice Rakotomalala, ce chef de famille, avait été sauvagement assassiné dans le domicile du chroniqueur politique, feu Maurice Tsihavonana. La victime, elle, n’était autre que le chauffeur, ou plutôt l’ex-bras droit du chroniqueur. Depuis, l’affaire avait été déférée au Parquet d’Anosy. Normalement, la famille endeuillée s’estime en droit de savoir que les principaux suspects dans l’affaire devraient déjà croupir en prison, du moins à titre provisoire. Cependant, elle a fait l’amer constat que rien ne bouge. C’est que le dossier aurait été « confiné » dans un cabinet du Palais de justice. « …
Propagation alarmante du Covid-19. Sur les 257 prélèvements effectués, 219 réalisés à Antananarivo et 38 analyses en laboratoire mobile à Toamasina durant la journée de dimanche dernier, 15 cas se sont révélés positifs au coronavirus. C'est le dernier bilan officialisé par le Centre de commandement opérationnel Covid-19, hier vers 13 heures à la Télévision nationale. Malheureusement, ces derniers jours, la majorité des cas confirmés au coronavirus sont localisés dans la plus grande ville portuaire de Madagascar. Toamasina est actuellement de plus en plus affectée par cette maladie infectieuse respiratoire avec une trentaine de patients atteints du Covid-19, hospitalisés au CHU…
Anil Karim, le répartiteur de médicaments indien de nationalité française de chez Sophasu, a été enlevé le 27 avril dernier à Ambohibe Ilafy. Ce qui fait qu'il entame ses quinze jours de captivité à la date d'hier. Une séquestration qui a duré trop longtemps aux yeux des observateurs. De son côté, la Gendarmerie qui est chargée de l'enquête sur cette affaire garde espoir et surtout son optimisme. C'est qu'elle parie de mettre bientôt la main sur le présumé commanditaire, en la personne du tristement célèbre Norbert Ramandiamanana (51 ans), alias Lama ou encore Bain.
Des livrets d’apprentissage pour les classes de 6ème, 5ème, 4ème et 3ème. La suspension des cours a des impacts négatifs sur les élèves dont la déperdition des acquis. A cause de la pandémie de coronavirus, ils sont obligés de rester chez eux et faire de l’auto-apprentissage. Pour leur venir en aide, 636 000 livrets d’apprentissage ou livrets essentiels seront distribués dans les Collèges d’enseignement général (CEG) répartis dans les 22 Régions de Madagascar. Comme l’a promis le ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et professionnel (MENETP), Rijasoa Andriamanana Josoa, durant la période de confinement, tous les élèves bénéficieront de…

Fil infos

  • Transport aérien - Madagascar Airlines renforce sa flotte avec un Embraer neuf 
  • Douane - Les trafics de matières nucléaires à la loupe
  • Ministre Tinoka Roberto - De l’huile sur le feu de la déception
  • Christine Razanamahasoa - Coup de couteau dans le dos de Rajoelina
  • Développement - « Madagascar peut dépasser ses voisins africains » selon la Banque mondiale
  • Forfait de Madagascar aux jeux de la CJSOI - Que les responsables soient sanctionnés !
  • Hajo Andrianainarivelo - «  L'une des mesures phares pour Madagascar, c'est d'établir une bonne gouvernance ! »
  • Drogue dure - La méthamphétamine s'achète à 150 000 ariary le gramme
  • Coupures incessantes de l’électricité - Les usagers de la JIRAMA se rebellent !
  • Grève du personnel du Sénat - L'adoption du projet de loi des Finances reportée
Pub droite 1

Editorial

  • Quid du sort de l’environnement !
    Le pays se dégrade. Un constat amer pour tout citoyen jaloux de l’avenir de la Nation. A en croire l’article dûment élaboré par notre confrère tout récemment « Destruction de l’environnement » (vendredi 2 décembre), la machine environnementale de la Grande île tourne à la vitesse marche arrière. Un article qui se doit vivement d’interpeller tous les acteurs de développement du pays dont entre autres les autorités publiques, les élus, la Société civile, les mouvements associatifs, les lanceurs d’information, les simples citoyens, la communauté de base, etc.

A bout portant

AutoDiff