Société

Le premier arrivé est le premier servi. D’après l’Arrêté n° 167/2004, article 3 en date du 5 janvier 2004 fixant les conditions d’ouverture des établissements d’enseignement supérieur privé, tous les Instituts d’enseignement supérieur privé, entre autres, ne doivent pas s’implanter à une distance inférieure à une cinquantaine de mètres d’un marchand de boissons alcoolisées. Or, la Direction de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a remarqué ces derniers temps qu’ils sont actuellement nombreux à ne plus respecter les règles. En tenant compte de cette la loi en vigueur, c’est la question d’ancienneté qui s’impose. « Nous ne sommes pas…
Les 27 militaires de l’opération de sécurisation du Sud, trempés dans l’affaire se rapportant sur la découverte macabre de trois corps dans la rivière de l’Onive, dans le District d’Antanifotsy, le matin du 31 mai dernier, ont été déférés au Parquet vendredi dernier. Selon une information encore officieuse, 10 d’entre eux, à savoir deux officiers ainsi que 8 hommes de troupe auraient été écroués à Tsiafahy à titre provisoire.
Plus ou moins calme, le week-end était pourtant long. Trois jours de pause pour les étudiants et les travailleurs, tout le monde a pu passer la fête de la Pentecôte comme il faut, à sa manière. Effectivement, ce genre de fête chrétienne est l’occasion pour les organisateurs d’événements de planifier des rencontres fans-public, afin d’encaisser beaucoup d’argent mais surtout de faire passer des moments inoubliables aux gens. Cependant, cette fois-ci, les manifestations culturelles ou sportives n’ont pas beaucoup attiré la foule.
Pas de salaire pour les catéchistes. Ces employés d’église sont rémunérés selon la possibilité des chrétiens auprès d’un temple. C’est ce que des participants à l’atelier sur la protection sociale des employés d’Eglise, en fin mai dernier à Maevatanàna, ont avancé. Cette formation de quelques jours a vu la participation de 120 responsables d’églises protestantes FJKM, issus de 3 Districts, à savoir Tsaratanàna, Kandreo et Maevatanàna. Selon leurs témoignages, bon nombre de temples auprès de ce synode régional sont en difficulté, notamment en ce qui concerne le paiement des cotisations des employés à la Caisse nationale de prévoyance sociale (CNaPS).…
Les enfants sont particulièrement heureux en ce mois de juin puisque quatre longues semaines sont dédiées à eux. C'est ainsi l'occasion pour les petits de recevoir des cadeaux et jouets, évidemment pour ceux issus de familles aisées. Effectivement, plusieurs associations et sociétés profitent de ce mois pour faire des dons aux enfants vulnérables et ceux qui sont élevés dans des associations et « Akany ». Le groupe FILATEX, toujours actif dans le social, et afin de venir en aide aux gens nécessiteux, vient justement de faire des heureux au Centre de bienfaisance d'Ankadivory Ambohimalaza (CBA).
Fruit de la collaboration entre Madarail et Ambatovy. La célébration de la journée internationale de sensibilisation aux passages à niveau se tient à Toamasina jusqu’à ce jour. Une occasion pour les collaborateurs d’organiser une porte ouverte au grand public sur la sécurité routière vue sur le rail. D’après Lalaina Rakotondramanana, chef du département marketing auprès de Madarail, traverser les passages à niveau peut être dangereux sans le respect des consignes ou encore faute de vigilance.
Le 19 février dernier, la résidence appartenant à une famille d’Indopakistanais fut visée par une attaque perpétrée par un gang armé à Androhibe. Bien que trois membres de celui-ci croupissent déjà en prison depuis, cela n’empêche pas la Brigade criminelle de poursuivre encore son enquête sur cette affaire. Mardi dernier, les limiers de ce service de police ont interpellé deux nouveaux autres suspects et pas des moindres. L’un d’eux est un des commanditaires supposés de l’assaut de février dernier. Selon la Brigade criminelle, c’est lui qui avait emmené ses complices et leur a montré la voie vers la maison des…

Fil infos

  • Débordement du barrage d’Antelomita - Evacuation immédiate des riverains de l’Ikopa
  • Dégâts des intempéries sur la Route nationale - Les stocks de carburant suffisants pour la Capitale
  • Rajoelina dans les bas-quartiers - Le courant passe toujours !
  • Inondations à Antananarivo - La nécessité d’une nouvelle ville devient pressante 
  • Gestion des catastrophes - L’Exécutif appelle le BNGRC à une meilleure anticipation
  • Impôt - Le GEM suggère d’assouplir les incitations fiscales
  • Montée des eaux à Antananarivo - Le BNGRC pris de court ?
  • Président Rajoelina aux côtés des sinistrés - « Nous devons rester unis dans les moments difficiles »
  • Sinistrés des intempéries à Antananarivo - Le Président Rajoelina appelle à la solidarité de tous 
  • Drame maritime de Soanierana-Ivongo - L'armateur demeure introuvable !

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Transparence oblige !
    L'autre fois, il a été question que nous jugions impérieux de livrer à travers la colonne ci-présente un sujet responsable : l'obligation à l'austérité. Un concept qui fâche mais c'est un passage obligé vers la bonne gouvernance. Autrement, la culture de la tempérance, de la sobriété et de la modération doit être inculquée à tous les niveaux du pouvoir. Il fut un temps où l'on avait inculqué aux élèves de l'Ecole officielle, l'ancêtre de l'Ecole primaire publique (EPP), en cours d'instruction civique, la notion de « tempérance », de « sobriété » et de « modération ».

A bout portant

AutoDiff