Société

Décidée lors du dernier Conseil des ministres en date du 14 avril. La prolongation des vacances de Pâques tant pour les élèves que les universitaires y a été validée. Le ministre de l’Education nationale a confirmé que les écoles seront encore fermées aux élèves pendant les 15 prochains jours. Cette décision étatique soulage la majorité des parents d’élèves, angoissés à l’idée d’envoyer leurs enfants en classe face à la propagation alarmante de la Covid-19. Pour leur part, des directeurs d’école se sont livrés à eux-mêmes, faute de mesures d’accompagnement. Face à cette divergence d’opinions, un épidémiologiste insiste sur le respect…
Sur les 832 nouvelles contaminations à la Covid-19, enregistrées le 15 avril dernier, 701 cas ont été localisés à Analamanga. Du jamais vu ! Même durant la première vague de cette pandémie, Madagascar n'a jamais recensé un tel nombre d'individus infectés en 24 heures. Et suivant le rapport récapitulatif quotidien du CCO - Covid-19, la Commune urbaine d'Antananarivo a comptabilisé 368 nouveaux porteurs du virus.
Après l'éclairage des villes d'Antsiranana et de Morondava par le groupe Filatex, actuellement c'est au tour d'Ambatolampy d'en bénéficier. 30 lampadaires autonomes à énergie solaire et qui ont été livrés avec des panneaux, viennent d'être remis à la Commune rurale d'Ambatolampy. « Non seulement, cette dotation s'inscrit au développement qui profite à tous les habitants, mais l'installation des lampadaires autonomes à énergie solaire va également faire régner la sécurité », s'est réjoui Mika Rakotomalala, maire de la Commune rurale d'Ambatolampy, hier en marge de la cérémonie de remise des dons qui s'est déroulée dans l'enceinte du groupe Filatex à Ankadimbahoaka.…
Limiter au maximum la circulation des gens dans les endroits publics. Après la fermeture de plusieurs Régions, le Conseil des ministres qui s’est tenu mercredi dernier a avancé la suspension des marchés hebdomadaires. Pour la ville d’Antananarivo, il s’agit entre autres du marché de Mahamasina à chaque jeudi, celui d’Andravoahangy ayant lieu tous les mercredis ainsi que le marché d’Isotry et celui d’Ambodin’Isotry tous les samedis. Concernant ces marchés publics, il s’avère que leur cas est délicat dans la mesure où les barrières sanitaires ne sont pas vraiment respectées dans ces lieux où habituellement, beaucoup de gens circulent. En effet,…
15 jours supplémentaires. Les élèves inscrits dans les établissements scolaires publics et privés dans tout Madagascar auront encore droit à 2 semaines de vacances imposées, à cause de l’évolution inquiétante de la Covid-19. Le dernier Conseil des ministres de cette semaine l’a décidé. « Les cours en classe sont suspendus pour mieux protéger les élèves et leurs familles ainsi que les enseignants, les personnels administratifs et les directeurs d’établissement scolaire », confirme Andriamiakatsilavo Raoniherijaona, directeur général en charge de la pédagogie auprès du ministère de l’Education nationale (MEN). La prochaine rentrée est ainsi prévue pour le 3 mai prochain, alors…
Suspendus durant la saison des pluies. Les travaux de remblaiement auprès des 43 Communes du Grand Tanà reprendront à partir de demain 15 avril jusqu’au 1er décembre prochains. Ainsi, le transport de terres pour remblai est autorisé uniquement durant cette période, d’après Ranto Rakotonjanahary, directeur général de l’APIPA (Autorité pour la protection contre les inondations de la plaine d’Antananarivo).
Après un long combat contre la maladie, Karenne est partie en début de semaine pour l’au-delà. Son enterrement s’est déroulé, hier, dans la plus stricte intimité. Karenne, c’était cette jeune fille qui, atteinte d’une insuffisance rénale depuis 2018 et sous traitement, a lancé un SOS à travers les réseaux sociaux et sous l’appui d’une association caritative. Son visage amaigri a fait le tour sur facebook et relayé par des centaines de facebookers.

Fil infos

  • Actu-brèves
  • Affaire Romy Andrianarisoa - Fanirisoa Ernaivo et consorts dépités
  • Législatives - Des ministres candidats
  • Attaque visant un commerçant à Fenoarivo-Atsinanana - Un ancien employé comme présumé commanditaire
  • Indonésie- Madagascar - Une coopération bilatérale en plein essor
  • Emeute à Ankazomiriotra - Des armes de la Gendarmerie disparues
  • Ile Maurice - Des jeunes filles malagasy forcées de se prostituer
  • Enseignement technique - Le LTP Ampasampito objet d’une complète réhabilitation 
  • Détournement de véhicules au ministère de la Santé publique - Un fonctionnaire et un propriétaire de garage sous les verrous
  • Députations - La caution quadruplée
Pub droite 1

Editorial

  • L’effritement
    L’Opposition se disloque ! Le C 11, entendre Collectif des 11 candidats, s’évanouit ! Le régime Orange n’a pas contrepoids crédible en face. Emportés par le souffle de la déflagration de l’éclatante victoire du candidat n° 3, Rajoelina Andry Nirina, les cadors de l’Opposition ne s’en remettent pas. Abasourdis, ils peinent à savoir où mettre les pieds ! Traumatisés, certains de ces malheureux perdants disparaissent des écrans de radars. Et pour cause ! En réalité, il n’existe pas à Madagasikara une Opposition politique répondant aux normes universellement reconnues. Une Opposition comme étant une force de proposition à la hauteur des attentes de la population. Une Opposition maîtrisant les arcanes de la gestion des affaires nationales et capable de tenir un débat d’idées sans passion déplacée fait défaut. Une force d’alternance de nature à prendre le relais selon le verdict des urnes démocratiquement correct laisse à désirer. En fait, le pays…

A bout portant

AutoDiff