Sport

Après une année sans compétition officielle, le moment tant attendu est arrivé pour la discipline de l’ovale. Le rugby retrouve ses droits et comme le président de Malagasy rugby, Marcel Rakotomalala, l’a annoncé, il y a 2 semaines, la compétition revient. Demain, deux grosses affiches sont au rendez-vous au stade Maki Andohatapenaka. Un tournoi qui entre dans le cadre du repêchage des équipes qui complèteront les clubs du championnat de Madagascar Gold Top 20. Le premier match mettra aux prises TAM Anosibe et le FBM Bemasoandro à 13 h tandis que l’US Ikopa Andohatapenana va affronter le Stade Olympique de…
Dix buts marqués contre un encaissé. C'est le bilan présenté par la sélection nationale éthiopienne après ses trois rencontres disputées au Bahir Dar Stadium. La semaine dernière, l'équipe nationale du Malawi a été balayée par un quatre buts à zéro dans ce stade mythique par son homologue éthiopien. Il s'agit d'un match amical en préparation de la cinquième journée des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN) 2021 contre Madagascar. C'est également sur ce même score que les Barea se sont inclinés devant les Ethiopiens, avant-hier, et ce au même endroit.
Malgré l’ambition de l’équipe et celle du coach, les Barea de Madagascar ont subi une sévère défaite (4-0), au stade Bahir Dar hier, face aux Walya de l’Ethiopie.Dès la première mi-temps, Madagascar encaisse déjà 3 buts à rien sur un but de Gebremichael à la 19e, de Kedebe à la 34e et d’Ahmed à la 41 e. Pour finir, Bekele achève les Barea (85e). Une rencontre pour le compte de la 5ème journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2021 au Cameroun, au début de l’année 2022.Les vaillants Barea n’ont pas pu faire autrement face aux conditions…
Le sélectionneur national Nicolas Dupuis a décidé de jouer sa dernière carte ce jour, face à l’Ethiopie pour le compte de la 5e journée de la qualification à la Coupe d’Afrique des Nations 2021. Battre l’Ethiopie chez eux ne sera pas une mince affaire vu les conditions géographiques qui ne seront pas propices aux joueurs malagasy. Les deux équipes s’affronteront dans un terrain situé à 1 800m d’altitude. Un handicap qui a donné l’avantage aux Waliya face aux Eléphants lors de la 2eme journée de la compétition.
Les Barea sont bien arrivés à Bahir Dar, dans le nord de l'Ethiopie. Ils ont pris un vol domestique comme prévu, pris en charge par les autorités éthiopiennes comme l'exige la CAF pour une distance supérieure à 200 km. Ils sont descendus à l'hôtel Jacaranda. Au programme de lundi figurent d'abord les tests PCR d'après les informations transmises par les dirigeants fédéraux. Par la suite, une première séance d'entraînement doit se tenir dans l'après-midi. Il s'agira essentiellement d'un décrassage après le long périple qu'ils ont emprunté.L’équipe a déjà entamé sa première séance d'entraînement dans l’après-midi de son arrivée. Une session…
Vu l’enjeu du match contre les Waliya, l’Etat malagasy mobilise les gros moyens en faveur de l’équipe nationale, les Barea de Madagascar. Un jet privé loué par le Gouvernement malagasy transportera les joueurs expatriés malagasy évoluant en Europe à partir de France vers l’Ethiopie. Un autre avion spécial de Seychelles Airways quittera le tarmac de l’aéroport d’Ivato, ce dimanche à minuit, pour amener la délégation malagasy composée de la staff, des joueurs locaux, du ministère et de la fédération pour rallier directement la ville de Bahir à 400km d’Addis Abeba en vue de la 5eme journée des éliminatoires de la…
La première délégation a déjà quitté le pays via Nosy Be pour assurer l’accueil de l’équipe nationale en Ethiopie dans une condition optimale, avant son match crucial contre les Walya pour les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2021.

Fil infos

  • La Fièvre de la Vallée du Rift frappe de nouveau - Un millier de têtes de cheptel atteint
  • Serial killer - Un quinquagénaire récidiviste fut repris
  • Destitution du maire élu de Nosy Be - La décision controversée du Conseil d’Etat suspendue
  • Haute Cour constitutionnelle  - Les nouveaux juges d’Ambohidahy prennent fonction
  • Trafic d’influence et usurpation de titre - Un assistant parlementaire déféré au Parquet
  • Réunion du TIM et RMDM - Trêve ou mauvais coup en préparation ?
  • Prix exorbitants et détournement de médicaments - Des répressions sévères attendent les contrevenants !
  • Un parfum de scandale à Nosy Be - Avec 5% de voix, un candidat déclaré maire
  • Lutte contre la Covid-19  - L’Etat d’urgence reprend, le confinement en suspens
  • Covid-19 - Madagascar choisit deux vaccins

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Cause nationale
    En 1959, le tout jeune Gouvernement malagasy dut faire face à une grave inondation qui sévit presque dans toute l’île, notamment à Antananarivo et environs. Dans la Capitale, Ikopa déverse ses eaux sur tous les bas-quartiers. Betsimitatatra et ses rizières immergées ! Le Gouvernement de feu Philibert Tsiranana déclare Antananarivo en « zone sinistrée » et « l’état d’urgence nationale » est décrété. Pour affronter ce sinistre national sans précédent, le Gouvernement malagasy fait appel à la contribution de tous étant donné qu’il s’agit d’une cause nationale. On se rappelle du « Fitia tsy mba hetra » par le moyen duquel chaque concitoyen est convié à participer. A noter que les caprices (les crues) de l’Ikopa et de Sisaony créaient depuis la nuit des temps des problèmes à tous les gouvernants. Les souverains et leurs sujets d’Andrianjaka à Andriamasinavalona et surtout Andrianampoinimerina durent rivaliser d’ingéniosité pour construire des digues afin…

A bout portant

AutoDiff