Publié dans Sport

Marathon-Alaotra-Mangoro - Lomay, de mieux en mieux !

Publié le mercredi, 11 octobre 2023

Ce n'est ni plus une exagération ni moins une  prétention. Lomay, Marathon de l'Alaotra-Mangoro, est un événement sportif d'envergure nationale  incontestable, de par non seulement du prestige des athlètes qui y participent mais la qualité de l'organisation et surtout l'étendue toujours plus grande des disciplines de l'athlétisme qui s'y joue. C'est du couple Dr Marie Madeleine  Andriantahianjanahary- Compaoré Moussa qu'Ambatondrazaka tient cette suite de compétition annuelle d'athlétisme, la semaine dernière, qui est à sa troisième édition cette année 2023. 

Et le prestige dont sont vêtus certains concurrents rivalise avec l'effectif des concurrents  ainsi que  la gamme  des disciplines organisées. Et le président de la ligue d'athlétisme de l'Alaotra-Mangoro, Jean Rodrigue Rakotondramarolaza de s'enorgueillir : « Tsima, médaillé d'or des Jeux des îles avec d'autres athlètes de renom sont parmi les concurrents dont certains de prestigieux club Cosfa, Fanalamanga  quand ils ne viennent pas  d'Ambovombe-Androy, d'Atsimondrano, d'Antsirabe , Mahajanga… d'Antanambehivavy ! ». Un athlète vient de France. « Je viens de participer au Marathon d'Antsiranana », révèle Joël Andrianatoandro, un jeune d'une quarantaine d'années.

Outre l'habituelle course de fond et celle de 21 kilomètres, les rollers ont inauguré leur participation au Lomay version III.

L'ancienne gloire de l'athlétisme malagasy, Aube Marius Rabetsimisandoka,  ayant assisté à la compétition a fait part de son souhait : « Que d'autres Lomay peuplent les Régions, et notre Madagasikara sera une autre Ethiopie, un autre Kenya de l'athlétisme … »                                                     

 

 Nandrasana

Fil infos

  • Actu-brèves
  • Affaire Romy Andrianarisoa - Fanirisoa Ernaivo et consorts dépités
  • Législatives - Des ministres candidats
  • Attaque visant un commerçant à Fenoarivo-Atsinanana - Un ancien employé comme présumé commanditaire
  • Indonésie- Madagascar - Une coopération bilatérale en plein essor
  • Emeute à Ankazomiriotra - Des armes de la Gendarmerie disparues
  • Ile Maurice - Des jeunes filles malagasy forcées de se prostituer
  • Enseignement technique - Le LTP Ampasampito objet d’une complète réhabilitation 
  • Détournement de véhicules au ministère de la Santé publique - Un fonctionnaire et un propriétaire de garage sous les verrous
  • Députations - La caution quadruplée
Pub droite 1

Editorial

  • L’effritement
    L’Opposition se disloque ! Le C 11, entendre Collectif des 11 candidats, s’évanouit ! Le régime Orange n’a pas contrepoids crédible en face. Emportés par le souffle de la déflagration de l’éclatante victoire du candidat n° 3, Rajoelina Andry Nirina, les cadors de l’Opposition ne s’en remettent pas. Abasourdis, ils peinent à savoir où mettre les pieds ! Traumatisés, certains de ces malheureux perdants disparaissent des écrans de radars. Et pour cause ! En réalité, il n’existe pas à Madagasikara une Opposition politique répondant aux normes universellement reconnues. Une Opposition comme étant une force de proposition à la hauteur des attentes de la population. Une Opposition maîtrisant les arcanes de la gestion des affaires nationales et capable de tenir un débat d’idées sans passion déplacée fait défaut. Une force d’alternance de nature à prendre le relais selon le verdict des urnes démocratiquement correct laisse à désirer. En fait, le pays…

A bout portant

AutoDiff