Nos archives web

Education - Les ministres crèvent l'abcès

Publié le lundi, 03 février 2020

Parmi les départements où la corruption règne. Le ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement technique et professionnel (MENETP) en fait partie. D'ailleurs, la nouvelle ministre récemment nommée à la tête de ce Département l'a confirmée dans son discours lors de la passation de service, vendredi dernier à Anosy. « La corruption domine au niveau de ce ministère, en haut lieu jusque dans les établissements scolaires. Cela figure parmi les 4 obstacles qui nuisent au développement du pays et du ministère », balance la ministre Rijasoa Iasintsambatra Andriamanana Josoa. A cela s'ajoute la gabegie perpétrée non seulement par les responsables ministériels mais également par les directeurs d'établissement et enseignants.

 

LA UNE DU 04 FEVRIER 2020

Publié le lundi, 03 février 2020

LA UNE DU 03 FEVRIER 2020

Publié le dimanche, 02 février 2020

La passation de service entre le ministre de l'Aménagement du Territoire et des Travaux publics, Hajo Andrianainarivelo, et le vice-ministre en charge des Nouvelles Villes et de l'Habitat, Zasy Angelo s'est tenue à Anosy samedi dernier. Une cérémonie qui a vu la présence du conseiller spécial du Président de la République Gérard Andriamanohisoa, du directeur général en charge des Projets présidentiels Augustin Andriamananoro, du député de Madagascar Naivo Raholdina, de quelques membres du secteur privé et des staffs des deux ministères.

 

A Vohidiala sur la RN44, les éléments de la Gendarmerie nationale souhaitaient vérifier les papiers du véhicule transportant Ny Rado Rafalimanana. Ce qui devait être un simple contrôle de routine, comme opéré depuis les intempéries par la Gendarmerie nationale locale, a toutefois pris une toute autre tournure. Le candidat recalé à la dernière élection présidentielle et son convoi, constitué de trois véhicules, ont refusé d'obtempérer, raconte le colonel Randriamaharivo Herilala, commandant du groupement Alaotra Mangoro, au cours d'une interview par des confrères hier dans l'après-midi. Haussant le ton et affirmant que personne ne l'arrêtera, le leader de l'association « Ny Fanahy no maha olona » aurait mis en avant son statut de « diplomate », avant de prendre la poudre d'escampette en direction d'Amparafaravola sur la RN3a.

 

La Capitale de Madagascar ne fera pas exception aux autres Régions de Madagascar dans le défi de développement lancé par le Président de la République. Samedi dernier, le Président Andry Rajoelina et son épouse, Mialy Rajoelina étaient aux côtés de la grande famille de la Commune urbaine d'Antananarivo (CUA), dirigée par le nouveau maire Naina Andriantsitohaina et son épouse pour entamer la campagne de reboisement à  Antananarivo. Plusieurs jeunes plants ont été boisés sur les bords de l'axe reliant Tsarasaotra et Ivato.

Zo Rakotoarivony - La réussite par le sport

Publié le dimanche, 02 février 2020

Faire du sport une véritable profession n’est pas chose facile à Madagascar. Ce sont surtout les sportifs, ayant parvenu à se frayer leurs chemins à l’étranger qui peuvent se targuer d’avoir réussi dans ce domaine. Et pourtant, selon Zo Rakotoarivony, jeune instructeur de fitness d’une société basée à Miami, USA, il est tout à fait possible de s’en sortir par le sport, si l’on sait se faire une vision bien précise, et trouver la bonne voie pour l’atteindre.

 

Deux personnes sur 3 continuent à pratiquer la défécation à l’air libre dans les Régions Vatovavy-Fitovinany et Atsimo-Atsinanana. Ces Régions figurent parmi les zones ayant un taux le plus élevé en la matière dans le pays, soit près de 2 millions de personnes pratiquantes, plus exactement 1,7 million. Selon les résultats de la dernière enquête nationale sur la situation sociodémographique des ménages (MICS) en 2018, moins de 1% de la population des 2 Régions a accès à des services de base d’eau potable, d’assainissement et d’hygiène.

Les flammes venaient de tuer ! La victime : un chef de famille de 55 ans.  L’on ne parle plus des destructions. C’était samedi après-midi dernier à Anjanahary II N, théâtre d’un incendie sans précédent. Sous l’effet du vent, d’épaisses volutes de fumée noirâtre montaient à l’assaut du ciel et se dirigeaient vers l’ouest, couvrant partiellement ainsi des zones entières s’étalant sur 2 ou 3 km. Pendant cela, des témoins qui occupent des zones situées en hauteur comme Faravohitra, ont pu parfaitement voir de puissantes flammes en train de consumer une, ou plutôt des constructions en majorité construites en bois, soit 13 au total. Par ailleurs, quatre autres, construites cette fois en brique, ont été partiellement endommagées, faisant au moins 50 sans-abri.

 

Partenariat public-privé. Dès son investiture, Naina Andriantsitohaina, maire de la Commune urbaine d’Antananarivo, a déjà fait un appel à collaboration à tous opérateurs de la Capitale pour redresser ensemble la ville. Une réunion a ainsi été organisée vendredi dernier, à l’Hôtel de ville, Analakely. Ainsi, plus d’une centaine d’acteurs issus du secteur privé ont répondu présents pour voir ensemble avec la Commune tous les projets prioritaires sur lesquels ils pourront collaborer. « Le but étant de changer définitivement Antananarivo dans les trois ou six prochains mois.

Fil infos

  • Haute Cour de Justice - Les premières mises en accusation attendues au mois de mai
  • Jean Yves Le Drian sur les îles éparses - Bientôt une seconde réunion de la commission mixte
  • Affaire « Tahisy » - La mère de la défunte de nouveau enquêtée
  • Lutte contre le Kere - L'Etat apporte des solutions
  • Velirano, un an après - Les projets présidentiels en marche
  • Emeutes à Ambilobe - Le meurtrier multirécidiviste à Tsiafahy
  • Kere dans l’Androy - Appels de détresse de la population
  • Stade « Barea » - Les nouvelles tribunes sur pied dans 5 mois
  • Abus de confiance - Ny Rado Rafalimanana devant le Parquet
  • Ny Rado Rafalimanana - Le MAE se réserve le droit de porter plainte

Recherche par date

« February 2020 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29  

Editorial

  • A plein régime
    Désormais, la Haute Cour de Justice (HCJ) fonctionne à plein régime. En effet, après la prestation de serment des députés désignés, le mardi 21 janvier 2020, les onze membres de la HCJ sont au grand complet et pourront effectivement entamer leur mission. D'emblée, il s'agit là d'un coup de poker du régime IEM de Rajoelina Andry Nirina. Le pari annoncé de vouloir éradiquer jusqu'à la racine l'impunité entre dans sa phase décisive.  

A bout portant

AutoDiff