La première participation de Madagascar à une phase finale de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN) s'est avérée une belle aventure. Non seulement du fait que c'est une grande première mais surtout de la prouesse réalisée par sa sélection nationale en ne faisant éliminer qu'en quarts de finale. Et ce après avoir dompté certaines grandes nations du football continental à l'image de la Guinée, du Nigeria et de la RD Congo. Ces deux derniers, notons-le, sont des illustres du ballon rond africain à travers respectivement leur équipe nationale, vainqueur de l'épreuve et maintes fois mondialistes, et de leur club à savoir le Tout puissant Mazembe, multiples champions d'Afrique. Ainsi, le parcours des Barea mérite amplement d'être salué à sa juste valeur.

 

Publié dans Sport

Samedi dernier, des éléments de la brigade des stupéfiants de la police ont arrêté 3 personnes âgées entre 25 et 46 ans pour trafic de chanvre. Depuis le 4 juillet, les limiers de ladite brigade furent informés sur les agissements suspects de présumés trafiquants à Anosizato. Lors de leur descente sur les lieux, ils ont repéré un suspect débouler d’une ruelle et qui était flanqué d’un sac à dos noir.

 

Publié dans Société

Des victimes humaines de la rage canine et féline. 99 % de la rage affectant les êtres humains proviennent des chiens et des chats. A Madagascar, ce sont notamment les chiens qui en constituent les principaux vecteurs. Mais que ce soit un chien ou un chat enragé, la salive, la morsure, la griffure ou le léchage de ces animaux de compagnie entrainent annuellement la mort  d’une dizaine de personnes à Madagascar. Et les statistiques publiées par le ministère de la Santé publique (MSP) le confirment. « On enregistre annuellement 10 à 15 personnes décédées à cause de la rage », précise la Direction de veille sanitaire et de surveillance épidémiologie (DVSSE).

 

Publié dans Société
lundi, 15 juillet 2019

Elus dignes et responsables

Sans transition, le pays passe d'un évènement de taille à un sujet capital. A peine les Malagasy viennent de vivre avec forte et intense émotion grâce aux prestations inédites des Barea que voilà le Parlement fraîchement élu qui entre en action nous coupe déjà le souffle. L'exploit sans précédent de la bande à Faneva fascine le pays tout entier. Elle a réussi à émerveillé les 25 millions de malagasy. Depuis que la Fédération malagasy de football (FMF) existait, Madagascar n'a jamais pu franchir au-delà du Canal de Mozambique pour participer à des compétions continentales en phases finales du niveau de la CAN ou à d'autres joutes internationales de la taille des mondiales. Tellement, Nicolas Dupuis et ses protégés nous ont conduits aux anges que les réalités nationales toutes aussi importantes et décisives nous échappent. Maintenant, il faut revenir sur terre !

 

Publié dans Editorial

Associer le développement de l’agriculture à la conservation de l’environnement. Notre biodiversité est aujourd’hui en grand danger. Effectivement, les mauvaises pratiques agricoles prédominent encore jusqu’à maintenant. Les feux de brousse restent la technique la plus utilisée pour fertiliser le sol. Pourtant, leurs conséquences sont d’autant plus néfastes pour l’environnement que pour le secteur agricole, pour ne citer que les impacts liés au changement climatique. Il est alors plus que nécessaire de réagir afin de sauvegarder ces deux filières.

Publié dans Economie

Le banditisme prend  toujours une proportion alarmante dans le District d'Andilamena. Les Forces de l'ordre  y font de la lutte contre la circulation illicite d'armes leur cheval de bataille.  La semaine  dernière, trois suspects ont été arrêtés par des éléments de  la section 3 du peloton de gendarmerie  d'Andriamenakely,  un quartier d'Andilamena ayant gagné une sinistre réputation  en matière d'insécurité. Les trois individus sont en possession d'armes à feu dont deux  copies locales de  fusils Mas36  ainsi qu'un  autre de type  Baikal, le tout avec trois munitions.

 

Publié dans Politique

Reconnaissance du mérite. Les joueurs de l'équipe nationale de Madagascar de football ont été décorés au rang de « Chevalier de l'ordre national », hier. La récompense leur a été remise par le Président de la République de Madagascar, Andry Rajoelina, au Palais d'Etat d'Iavoloha. « C'est une chose importante que vous avez montré durant les matchs de la Coupe d'Afrique des Nations. Vous nous avez rendus fiers. Vous avez ravivé le feu du patriotisme et avez réussi à unir tous les Malagasy », a indiqué le Président de la République avant de remettre les décorations aux joueurs et au sélectionneur français des Barea, Nicolas Dupuis.

 

Publié dans Politique

Chassez le naturel, il revient au galop ! Apparemment, les deux défaites électorales qu’il a essuyées n’ont pas servi de leçon d’humilité à Marc Ravalomanana, bien au contraire. Lors de la clôture du congrès du parti TIM le weekend dernier, l’homme est apparu avec le visage sous lequel on l’a connu du temps où il était encore le tout puissant N°1 du pays : Dédaigneux et méprisant, traitant ses partisans comme des moins que rien.

 

Publié dans Politique
lundi, 15 juillet 2019

LA UNE DU 16 JUILLET 2019

Publié dans La Une

Fil infos

  • Ravalomanana en défenseur de l’opposition - Mémoire courte, mea culpa ou hypocrisie ?
  • Alana Cutland - Le corps toujours à la morgue de l’HJRA
  • Titre de chef de l’opposition - Insistance gênante de Marc Ravalomanana
  • Gendarmerie Sofia vs Gendarmerie Alaotra-Mangoro - Casse-tête chinois sur l’affaire des 450 zébus
  • Programme national « Fihariana » - Les entrepreneurs du Vakinankaratra à l’honneur !
  • Hery Vaovaon’i Madagasikara - Un petit tour et puis s’en va
  • Ambohimangakely - Un Sprinter volé à deux doigts d’un démontage…
  • Session extraordinaire du Parlement - Accent mis sur les intérêts nationaux
  • Scandales de détournement - Quid des anciens ministres impliqués ?
  • Toamasina - Quand une rumeur provoque une mini-émeute

Recherche par date

« July 2019 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        

Editorial

  • Enfin, du changement !
    Le verdict est tombé ! Le pouvoir sous la direction de Rajoelina Andry Nirina abrogea, ce mercredi 14 août 2019, en Conseil des ministres le décret n°2017-096 du 26 avril 2017 portant nomination du directeur général de la Compagnie nationale Jiro sy Rano Malagasy (JIRAMA) Olivier Jaomiary. Nommé il y a deux ans et quatre mois de cela, le 26 avril 2017, sous le régime HVM, Jaomiary Olivier n’a pas réussi à convaincre ni le pouvoir en place, issu de la dernière élection, ni l’opinion publique notamment les usagers. Un moment, se croyant être indéboulonnable de son poste, au-dessus de toute tentative de limogeage, le désormais ex-DG de la JIRAMA finit par se faire rattraper en raison de son incompétence à redresser la Compagnie, mission principale qu’on lui avait confiée.

A bout portant

AutoDiff