Le ministère de la Jeunesse et des Sports a pris une décision radicale hier en raison de l’épidémie de coronavirus. Le MJS a décidé de suspendre toutes les compétitions sportives internationales rassemblant et mobilisant des athlètes prévues se tenir sur le territoire de la République de Madagascar, ainsi que les déplacements à l’extérieur des athlètes malagasy, et ce, pour une durée indéterminée. 

Publié dans Sport

Le quartier d’Ambilanibe à Ilanivato, Anosipatrana, a été le théâtre d’une scène de violence meurtrière de bandits vers 8h du matin, hier. Les faits s’étaient produits juste en face d’un établissement scolaire tenu par les bonnes sœurs. Un chef de famille de 30 ans a payé de sa vie lors de cet assaut perpétré par trois individus armés et non cagoulés. Pire, les assaillants ont pu s’enfuir avec la somme de 8 millions d’ariary volés sur la victime. Cette dernière a cueilli un projectile tiré presque à bout portant, d’abord sur son bras avant que celui-ci ne transperce son corps pour atteindre finalement le cœur.

Publié dans Société

Une bonne initiative.  Hier, le Premier ministre Ntsay Christian a ordonné l’immatriculation des deux-roues  circulant dans tout Madagascar. Une décision qui fait suite aux innombrables accidents mortels causés par les motos ces derniers temps. « Il s’agit d’une politique que le chef du Gouvernement veut instaurer en tant que responsable  de l’Administration. L’étude de faisabilité et son application par décret reviennent aux techniciens, notamment ceux qui opèrent au niveau de l’immatriculation », avance l’Agence des transports terrestres (ATT). 

Publié dans Société

Par les temps qui courent, c’est une aventure trop risquée d’emprunter les rues de la Capitale. Un véritable parcours du combattant que seuls les véhicules « tout-terrain » peuvent circuler aisément. Pratiquement impraticables, elles sont dans un état de délabrement avancé. Aucun secteur de la ville  n’est épargné ! L’état dépravé des rues d’Antananarivo fait partie des éternels problèmes de la ville. En fait, mises à part les questions d’insécurité et de la pauvreté dont les effets portent sur une dimension nationale, la Ville des mille affronte, en particulier, des problèmes propres auxquels tous les responsables élus ou désignés doivent faire face. 

Publié dans Editorial

Une facilitation du paiement des frais de transport. Le projet « Mlam » ou « My Local Access to Mobility » ont créé un système de carte rechargeable pour les transports en commun dans la capitale. L’équipe a présenté la semaine dernière leur idée lors du concours Hackaton  ayant comme thème « Territoires et villes durables », organisé par l’Ambassade de France.  Les quatre membres du groupe ont d’ailleurs remporté le premier prix, un voyage aller-retour à l’île de La Réunion. « Les passagers paient directement leur frais de transport grâce à cette carte et non plus en liquide.

Publié dans Economie

Une diminution considérable. Outre les coupures de courant dues aux différents travaux de réparation et d’entretien, les délestages ont été réduits au cours de ces derniers mois. Les causes des délestages ont presque toutes été solutionnées par la compagnie nationale d’eau et d’électricité. « Les délestages ont nettement diminué ces derniers temps pour plusieurs raisons. D’un côté, la saison des pluies est particulièrement favorable au bon fonctionnement de nos barrages. L’eau est en effet suffisante autant à Mandraka, à Andekaleka mais aussi à Antelomita. Les centrales hydroélectriques arrivent ainsi à produire l’énergie nécessaire pour approvisionner la Capitale. D’un autre côté, le carburant pour faire fonctionner les centrales thermiques est aussi livré en temps et en heure.

Publié dans Economie

La Haute Cour constitutionnelle a renvoyé hier, une fois n’est pas coutume, le dossier à l’envoyeur. Alors qu’elle s’apprêtait à juger la saisine du président de la Commission électorale nationale indépendante, en date du 05 mars dernier, pour demander la destitution de son vice-président Thierry Rakotonarivo, la HCC a finalement décidé de renvoyer le dossier à la CENI. En effet, bien que la HCC ait déclaré la requête recevable, elle estime qu’Alarobia doit d’abord appliquer dans leur intégralité les articles 87 à 90 de son règlement intérieur.  En effet, la HCC a publié hier, sur son site web, l’arrêt n°03-HCC/AR du 10 mars 2020 concernant la destitution d’un membre de la Commission électorale nationale indépendante.  

Publié dans Politique

La visite du couple présidentiel dans le Sud de Madagascar a été riche en actualités. Outre les évènements liés à la célébration du 08 mars, le Président Andry Rajoelina et son épouse ont pu visiter plusieurs localités. Pour clôturer la visite avant - hier, la délégation a fait le déplacement à Taolagnaro. Cette ville a été le théâtre d'un évènement important dans l'histoire des aéroports à Madagascar. 

Publié dans Politique
mardi, 10 mars 2020

La une du 11 mars 2020

Publié dans La Une

Fil infos

  • Roland Ratsiraka - La manœuvre machiavélique d’un politicien déchu
  • Coronavirus - Les législations autorisent des prises d'initiatives locales  
  • Appel de Andry Rajoelina à Toamasina - « Si chacun prend ses responsabilités, nous maîtriserons cette épidémie »
  • Covid-19 - Pas de cadavres ramassés à Toamasina
  • Défilé du 26 juin sur l’avenue de l’Indépendance - Le régime renoue avec la célébration des années 70 et 90
  • Rétrocession des îles Eparses aux Malagasy - Que l'Union africaine et la SADC se manifestent
  • Gouvernement vs députés - Des sujets brûlants sur la table
  • Education nationale - Des parents roulent pour un arrêt total des cours
  • Malhonnêteté avérée - Un perdant aux dernières présidentielles trainé en Justice
  • Rivo Rakotovao et consorts - A bout de souffle

La Une

Recherche par date

« March 2020 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          

Editorial

  • Pire récession
    Tous les observateurs et analystes, économistes notamment, se rejoignent à un constat selon lequel le monde se dirige inexorablement vers la pire récession économique qu’il n’a jamais vu ni connu du moins ces cent dernières années. En 1929, une terrible crise assénait … mortellement la toute puissante économie américaine. Wall Street, le centre névralgique de la finance mondiale flanchait. Ce fut la panique générale au pays de l’Oncle Sam. Les ondes de choc atteignirent l’Occident. En 2008, une grave crise financière frappa  les grandes places financières de l’Europe auxquelles les ondes « telluriques » touchèrent l’outre-Atlantique.  

A bout portant

AutoDiff