Les Barea ne chôment pas. Vu le contexte sanitaire actuel, les membres de l'équipe nationale de football profitent de cette période de confinement pour prendre un peu de recul et faire une auto-évaluation de leur performance. Même s'ils ne sont pas sur un terrain de foot pour s'entrainer, ils ne perdent pas de temps. Malgré le report des matches de qualification de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN 2021) pour le Cameroun, les vaillants guerriers malagasy continuent de se focaliser sur la qualification de l'équipe dans la prochaine grande messe du football africain et pour la qualification à la prochaine Coupe du monde. La preuve, ils ne prennent pas les choses à la légère. Et pour eux, avant d'aller sur un champ de bataille, il faut être un bon stratège comme n'importe quel joueur professionnel.

 

Publié dans Sport

Vers minuit, le 30 janvier dernier, un gang composé de quelques individus ayant agi sous visages découverts, ont attaqué un cash-point dans le quartier des 67 Ha. Depuis, les fins limiers de la Brigade criminelle et du Commissariat du 4ème Arrondissement ont démarré une enquête sur cette affaire. Leurs efforts ont été couronnés de succès car jeudi dernier, ils ont arrêté deux présumés auteurs du forfait. Après le déferrement de ces derniers, le 23 mars dernier, tous les deux ont atterri à la prison de Tsiafahy.

 

Publié dans Société

En action. Pour la énième fois, l’association Fitia présidée par la Première dame Mialy Rajoelina fait preuve de responsabilité citoyenne. Cette fois-ci, une équipe s’est mobilisée dans la lutte contre la propagation du coronavirus. Les actions déjà entreprises dans les établissements scolaires publiques se poursuivent actuellement au niveau des marchés mais d’une autre manière. Lundi dernier, ladite association s’est dépêchée pour une opération d’assainissement. A cette occasion, des produits désinfectants « HTH » et  « Virocid » ainsi que des matériels indispensables ont été offerts à la Commune urbaine d’Antananarivo (CUA) et les pompiers.

 

Publié dans Société

La population commence à respecter le confinement afin de lutter contre la propagation extravagante du coronavirus. Contrairement aux deux derniers jours, les rues de la Capitale sont désertées par les piétons et les véhicules de transports en commun. Seuls les éléments des Forces de l'ordre et les véhicules effectuant les fouilles et patrouilles sont présents partout dans la ville. D'ailleurs, le président du cendre de commandement, Tianarivelo Razafimahefa, sollicite la collaboration des chefs de « Fokontany » dans la ville d'Antananarivo quant au respect des mesures mises en place par le Gouvernement, notamment le confinement, le respect de la fermeture des bars, karaokés, églises… ainsi que l'interdiction des rassemblements. « Nous ne devons pas attendre les Forces de l'ordre pour agir et sanctionner les contrevenants », avance ce responsable de « Fokontany ».

 

Publié dans Société
mardi, 24 mars 2020

Epreuve nationale

Le pays traverse une passe difficile. Une zone de turbulence ou un séisme d'une magnitude troublante où personne n'est en mesure d'anticiper la fin. Le coronavirus frappe à la porte et se fait « inviter ». Madagasikara, malgré lui, « abrite » comme tant d'autres l'intrus qu'il faudra s'en débarrasser. Le plus tôt sera le mieux. C'est un test de grandeur nature pour tout le monde, dirigeants et administrés. C'est une épreuve nationale où l'on se prépare au pire.

 

Publié dans Editorial

La crise perdure et persiste au sein de la société d'Etat Kraomita Malagasy (KRAOMA). Des employés du site de Brieville envisagent de suspendre leurs activités, tout en revendiquant leurs salaires de trois mois impayés. Une rencontre a été conclue avec le ministère de tutelle, le 12 mars dernier. Ces employés ont promis de maintenir un service minimum dans l'intérêt de la société, malgré la suspension d'activité envisagée prochainement après avoir lancé un ultimatum de 48 heures depuis lundi dernier.

 

Publié dans Economie

Vers une transition vers la 5G. Offrir toujours le meilleur de la technologie aux Malagasy. C'est ainsi que l'opérateur Telma a officiellement lancé le basculement du réseau mobile de Madagascar vers la 4G+. « Nous continuons à investir pour offrir le meilleur Internet d'Afrique (et l'un des meilleurs du monde) à nos clients, contribuant ainsi à réduire la fracture numérique pour tous les Malagasy et suivant l'objectif N°22 de l'IEM visant à moderniser les infrastructures de télécommunication de Madagascar », a déclaré Patrick Pisal-Hamida, administrateur directeur général du Groupe Telma.

Publié dans Economie

Face à la crise sanitaire qui sévit dans notre pays en ce moment, les entreprises sont impactées directement par la propagation du Covid-19. Pour le secteur touristique, les réservations ont toutes été annulées depuis la suspension des vols internationaux. La majorité des entreprises sont contraintes au chômage technique total de leurs employés. A cause de cette période de confinement, la situation économique dans le pays devient encore plus morose. Par conséquent, la Direction générale des impôts (DGI) a ainsi modifié la date butoir de la déclaration fiscale. Le ministère de l'Economie et des Finances ont publié lundi soir un communiqué y afférent.

 

Publié dans Politique

Lors de sa nouvelle allocution télévisée hier à 20 heures, le Président de la République a annoncé de nouvelles importantes mesures. Afin de soutenir les personnes impactées par les mesures prises dans le cadre du confinement partiel à Antananarivo et Toamasina, Andry Rajoelina a annoncé un plan d'urgence social pour les victimes de la crise. Une décision prise suite à une réunion avec le Premier ministre et les ministres concernés, tenue hier, précise-t-il.

 

Publié dans Politique

Eviter tout risque de propagation. L'Aviation civile de Madagascar (ACM) a émis une note  annonçant la suspension de tous les vols sur Antananarivo et Toamasina. Cette note résulte d'une annonce faite par le ministre des Transports, du Tourisme et de la Météorologie, hier dans l'après-midi à Ivato. Tous les vols passagers sortant et entrant dans la Capitale et de Toamasina sont ainsi suspendus. Seul les vols  « ferry flight » ou sans aucun passager et les vols cargo sont autorisés. Cette mesure entre notamment dans le cadre des dispositions prises par l'Etat pour éviter toute propagation du Covid-19 dans les différentes Régions du pays.

Publié dans Politique
Page 1 sur 2

Fil infos

  • Explications du MEN sur l’achat de bonbons sucettes - « Les 8,4 milliards d’ariary seront réaffectés à d’autres priorités »
  • Débat autour du Kianja Masoandro - Un bol d’air frais pour la France
  • Analanjirofo - Décès du chef de Région par intérim
  • Crise sanitaire - Un parfum de récupération politique dans l’air !
  • Ministère de l’Education nationale - 8 milliards d’ariary dépensés pour l’achat … de bonbons !
  • Roland Ratsiraka - La manœuvre machiavélique d’un politicien déchu
  • Coronavirus - Les législations autorisent des prises d'initiatives locales  
  • Appel de Andry Rajoelina à Toamasina - « Si chacun prend ses responsabilités, nous maîtriserons cette épidémie »
  • Covid-19 - Pas de cadavres ramassés à Toamasina
  • Défilé du 26 juin sur l’avenue de l’Indépendance - Le régime renoue avec la célébration des années 70 et 90

La Une

Recherche par date

« March 2020 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          

Editorial

  • Face-à-face mitigé
    La Session ordinaire des deux Chambres du Parlement bat son plein. Comme le stipule le texte fondamental, la première session se consacre essentiellement à l’examen et à l’adoption de la Loi de finances rectificative (LFR) de l’exercice budgétaire en cours et aux présentations des rapports d’activité de l’Exécutif devant le Parlement avec en toile de fond dominant le traditionnel face-à-face qui, au fil du temps, se transforme en « bras de fer » mettant aux prises élus du peuple et membres du Gouvernement.  

A bout portant

AutoDiff